Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Cet article de Jean-Patrick Grumberg est intéressant. L'auteur sera jugé raciste et/ou xénophobe , par la gauche, et même certains puceaux et pucelles " de droite". L'auteur s'en fout, et moi qui le diffuse sur mon blog AUSSI ! Il n'y a que la vérité qui offense.

E.Boulogne. 

 

 

L-emir-du-Qatae-et-l-elue-marseillaise-Hadj-Chikh.jpg ( L'émir du Qatar zt l'élue marseillaise. )

novembre 28th, 2011 Jean-Patrick Grumberg | Commentaires: 2

 

Marseille, quartier Nord. Trafics en tous genres, délinquance, drogue, insécurité, meurtres, racket, absentéisme chronique à l’école, refus total d’intégration… et islamisme. 

 

L’état français ? Connaissent pas, ou si peu. La municipalité en est à faire des réunions – une de plus – pour parler d’insécurité… vingt ans trop tard. Et rien n’en sortira, ils prennent le problème à l’envers.

 

Zone de non droit n’est pas la bonne définition pour ces zones, car il y règne, au contraire, des lois strictes et des services d’ordres pour les faire respecter. Ce ne sont pas ceux de la République ? Et alors ? La République ayant abandonné ces lieux, elle est mal placée pour se plaindre.

 

Dans certains quartiers, les entrées sont gardées par des guetteurs, installés sur des chaises. Pour entrer, il faut passer par une fouille. Si vous êtes étranger au quartier, n’essayez même pas.

 

La consommation de Hachich, pour les jeunes de ces quartiers où le taux de chômage frôle les 70%, est le garant de la relative paix sociale : ils sont ramollis et donc moins agressifs. Cela n’empêche pas qu’à Marseille, on compte trente vols avec arme ou violence chaque jour : neuf mille six cent en 2010.

 

« Quand ils veulent travailler, les jeunes demandent à aller « à la poubelle », c’est à dire ramasser les ordures », explique Samia Ghali, sénatrice et maire PS d’arrondissement, qui constate qu’ « il y a 99% de Noirs, d’Arabes et de Gitans dans nos classes. » Pas étonnant donc, que les boucheries et snack halal fleurissent, et que les retraités et classent moyennes déménagent.

 

Voilà le contexte explosif. C’est le bon vivre ensemble que souhaitent, pour enrichir notre culture, nos élites dirigeantes, qui savent mieux que nous ce qui est bon pour nous.

 

Mais ce n’est pas encore assez, et la gauche n’est pas encore satisfaite de cette belle avancée multiculturelle. Il faut aller plus loin, plus vite.

 

Plus fort qu'Alain Juppé, pourtant pricipal ouvrier de l'islamisation de la France, l’Association Nationale des Elus Locaux de la Diversité, l’Aneld, est allée solliciter les services du Qatar, afin qu’il vienne placer ses pétro-dollars dans les banlieues des grandes villes françaises, en commençant par Marseille. 

 

Houaria Hadj-Chikh, élue du Front de Gauche, et adjointe au Développement économique à la mairie du 13-14e arrondissement de Marseille, a fait appel à son altesse le Cheick Hamad bin Khalifa Al Thani, le richissime émir du richissime Etat du Qatar, qui a, très stratégiquement, racheté le PSG et sera l’organisateur du Mondial 2022, s’attirant de facto la sympathie des jeunes musulmans de France.

 

Reçus avec honneur au Palais royal, ces anti-capitalistes et anti-mondialisme n’étant pas à une contradiction près ont élaboré un plan de travail, en coordination avec l’ambassade de France au Qatar, qui passera par un « apport » au fond d’investissement de l’Aneld, puis à l’ouverture du fond qatari à des « projets français ».

 

Bien entendu, affirme l’élue de gauche, « pour eux (le Quatar) la culture franco-arabe n'est plus un obstacle (note de JPG : surtout la partie française de la culture franco-arabe – merci au travail de préparation de l’Education nationale). Ils ne se soucient pas de l'origine sociale ou culturelle ni de la couleur de la peau. » (note de JPG : 99% de noirs, d’arabes – et quelques gitans, dans les écoles, la couleur de la peau n’est plus un problème, c’est même plutôt, pour le très islamique petit état, un atout).

 

Arrêtez-moi si je me trompe, je pense que le Qatar, Etat islamique respectant strictement la Charia, n’aura de cesse, lorsque son implantation test à Marseille sera validée, de réussir l’intégration des jeunes musulmans dans la culture et les traditions judéo-chrétiennes de la France.

 

On dit merci qui ? Merci Mélenchon tête de … !

 

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

http://www.laprovence.com/article/a-la-une/marseille-un-emir-pour-les-quartiers-nord?mid=536

http://www.liberation.fr/societe/01012340213-a-marseille-les-quartiers-perdent-le-no

 

 

L’islam en a rêvé, le Front de Gauche l’a fait

novembre 28th, 2011 Jean-Patrick Grumberg | Commentaires: 2

Houaria Hadj-Chikh élue front de gauche dans les bras de l'Émir du Qatar

Marseille, quartier Nord. Trafics en tous genres, délinquance, drogue, insécurité, meurtres, racket, absentéisme chronique à l’école, refus total d’intégration… et islamisme. 

 

L’état français ? Connaissent pas, ou si peu. La municipalité en est à faire des réunions – une de plus – pour parler d’insécurité… vingt ans trop tard. Et rien n’en sortira, ils prennent le problème à l’envers.

 

Zone de non droit n’est pas la bonne définition pour ces zones, car il y règne, au contraire, des lois strictes et des services d’ordres pour les faire respecter. Ce ne sont pas ceux de la République ? Et alors ? La République ayant abandonné ces lieux, elle est mal placée pour se plaindre.

 

Dans certains quartiers, les entrées sont gardées par des guetteurs, installés sur des chaises. Pour entrer, il faut passer par une fouille. Si vous êtes étranger au quartier, n’essayez même pas.

 

La consommation de Hachich, pour les jeunes de ces quartiers où le taux de chômage frôle les 70%, est le garant de la relative paix sociale : ils sont ramollis et donc moins agressifs. Cela n’empêche pas qu’à Marseille, on compte trente vols avec arme ou violence chaque jour : neuf mille six cent en 2010.

 

« Quand ils veulent travailler, les jeunes demandent à aller « à la poubelle », c’est à dire ramasser les ordures », explique Samia Ghali, sénatrice et maire PS d’arrondissement, qui constate qu’ « il y a 99% de Noirs, d’Arabes et de Gitans dans nos classes. » Pas étonnant donc, que les boucheries et snack halal fleurissent, et que les retraités et classent moyennes déménagent.

 

Voilà le contexte explosif. C’est le bon vivre ensemble que souhaitent, pour enrichir notre culture, nos élites dirigeantes, qui savent mieux que nous ce qui est bon pour nous.

 

Mais ce n’est pas encore assez, et la gauche n’est pas encore satisfaite de cette belle avancée multiculturelle. Il faut aller plus loin, plus vite.

 

Plus fort qu'Alain Juppé, pourtant pricipal ouvrier de l'islamisation de la France, l’Association Nationale des Elus Locaux de la Diversité, l’Aneld, est allée solliciter les services du Qatar, afin qu’il vienne placer ses pétro-dollars dans les banlieues des grandes villes françaises, en commençant par Marseille. 

 

Houaria Hadj-Chikh, élue du Front de Gauche, et adjointe au Développement économique à la mairie du 13-14e arrondissement de Marseille, a fait appel à son altesse le Cheick Hamad bin Khalifa Al Thani, le richissime émir du richissime Etat du Qatar, qui a, très stratégiquement, racheté le PSG et sera l’organisateur du Mondial 2022, s’attirant de facto la sympathie des jeunes musulmans de France.

 

Reçus avec honneur au Palais royal, ces anti-capitalistes et anti-mondialisme n’étant pas à une contradiction près ont élaboré un plan de travail, en coordination avec l’ambassade de France au Qatar, qui passera par un « apport » au fond d’investissement de l’Aneld, puis à l’ouverture du fond qatari à des « projets français ».

 

Bien entendu, affirme l’élue de gauche, « pour eux (le Quatar) la culture franco-arabe n'est plus un obstacle (note de JPG : surtout la partie française de la culture franco-arabe – merci au travail de préparation de l’Education nationale). Ils ne se soucient pas de l'origine sociale ou culturelle ni de la couleur de la peau. » (note de JPG : 99% de noirs, d’arabes – et quelques gitans, dans les écoles, la couleur de la peau n’est plus un problème, c’est même plutôt, pour le très islamique petit état, un atout).

 

Arrêtez-moi si je me trompe, je pense que le Qatar, Etat islamique respectant strictement la Charia, n’aura de cesse, lorsque son implantation test à Marseille sera validée, de réussir l’intégration des jeunes musulmans dans la culture et les traditions judéo-chrétiennes de la France.

 

On dit merci qui ? Merci Mélenchon tête de … !

 

Reproduction autorisée et vivement encouragée, avec la mention suivante et le lien ci dessous :

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

http://www.laprovence.com/article/a-la-une/marseille-un-emir-pour-les-quartiers-nord?mid=536

http://www.liberation.fr/societe/01012340213-a-marseille-les-quartiers-perdent-le-no

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

castetsjj 30/11/2011 10:03


Bonjour Mr Boulogne,


Quoi Marseille ! Au temps des débuts de cette aventure africaine, une boutade faisait déjà fureur... "Marseille, première ville algérienne traversée par le
Paris-Dakar" !


Quoi Marseille ! Après 2500 ans d'histoire, d'immigrations diverses et si nombreuses, d'intégrations réussies, ce creuset de cultures mettait depuis toujours un
point d'honneur à présenter une façade unie, propre et fière de son Histoire, histoire que chaque communauté avait assaisonné avec son propre piment au fil du temps, mais dans l'unité ;
Marseille, addition de villages multiples, mais une seule idée, une seule pensée... Marseille, ma ville, je suis très fier d'en faire partie en participant à son évolution !


Quoi alors, Marseille, pour la première fois dans sa longue histoire, elle ferait fi d'une culture particulière, ou plutôt cette dernière immigration déjà à la
deuxième ou troisième génération, refuserait ce creuset ancestral, rejetterait depuis une bonne dizaine d'années les autres cultures au nom d'une idéologie religieuse, d'une lutte de classe, d'un
soi disant racisme, j'ai beau me refuser à l'imaginer, c'est hélas un constat que je fais à chacune de mes visites. Les quartiers évoluent, la porte d'Aix est un mélange Maghreb Afrique noire,
tel les Souks traditionnels, les abords de la Canebière sous voile etc...


Quoi Marseille, alors ces estrangers redevenus au fil des ans, s'isolent en faisant le vide autour d'eux, sous quelle pression, sous quelles menaces ou promesses
s'enkystent-ils au lieu de fusionner, mon pourquoi est sans réponses certaines, mais non sans hypothèses sur la main mise de l'Islam aux visées hégémoniques...


A qui la faute ? A nos/notre :Politiques en défaut et qui sont dévoilées, Individualisme exacerbé visible en tous lieux,
égoïsme de tous les jours, modèle de famille dispersée sans repères qui choque et occasionnent un rejet,
aveuglement sur un avenir commun plongé dans une incertitude grandissante et devant lequel tout le monde se "voile la face", en laissant le soin aux
générations futures de régler des conflits sanglants inévitables, futur tel que vous le qualifiez et que l'on peut imaginer sans être devin par " génocide par substitution "...


Quoi Marseille, comme toutes les métropoles deviendra-t-elle aussi sans âme, livrée au pillage des cultures et à la descente aux enfers de la nôtre de culture.
Comme la dette colossale, il est grand temps de se retrousser les manches pour redonner un sens à la vie, qui pour l'instant ne tourne qu'autour de la civilisation des loisirs et du tout tout de
suite !


La République est trop bonne fille, de poule de luxe, elle passe maintenant en phase prostitution de masse, à quand un sursaut de dignité et d'efficacité dans
tous les domaines pour le bonheur de tous...Nous les autochtones de base, sommes nous prêts à ces prises de risques, ces changements profonds et ce retour aux valeurs morales initiales, en un mot
à faire face aux réalités ?


Bonne journée Cjj