Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

L'investissement islamique de la France a commencé.

De 1941 à 1945, quand il s'est agi de libérer la France de l'occupation nazie, des résistants de tous bords se retrouvèrent dans les maquis.

Il s'agissait de libérer le territoire, et ces hommes et ces femmes, souvent jeunes, des royalistes et des communistes, des gens de droite classique et des radicaux socialistes, comme Jean Moulin communièrent dans un même idéal.

Aujourd'hui, face au danger islamiste, il faut savoir faire abstraction des querelles de famille.

Le terrorisme islamiste qui se développe en France, est d'ores et déjà, malgré les gesticulations de nos pitoyables dirigeants, et même d'une partie de l'appareil dirigeant é-cclé-sias-tique, ( ce qui est un comble ) est en mesure de modifier nos moeurs, nos usages, nos coutumes, de ce qui constitue l'âme de notre nation.

Peu m'importe que Boris Le Lay, l'auteur de la video ci-dessous, soit parfois éloigné des idées qui sont les miennes.

Sur la question dont il parle, il a raison, et nous sommes en accord.

 

Le Scrutateur.

 

https://www.youtube.com/watch?v=Ko_dBsT9hhM

Commenter cet article

Dissident 13/08/2016 22:50

D'après ce tunisien il faudrait vitrifier la Mecque pour en finir avec l'Islam qui est l'ennemi de l'humanité.

https://www.youtube.com/watch?v=2p0HPacsRBQ

Dissident 13/08/2016 14:01

Vu les fruits abominables que porte l'arbre Islam, le "faux prophète" prophétisé par St Jean dans son Apocalypse ne peut être que Mahomet et donc l'Islam est satanique. Quant aux complices de l'Islam blasphémateur et sacrilège - ils sont légion, ils sont souvent du Temple excepté quelques imbéciles égarés par "la démocratie" et qui se repentiront - ils finiront comme annoncé par St Jean et leur fin sera atroce.

Henry Andheu 13/08/2016 07:52

Un esprit mal tourné dirait - non sans ironie - qu'il aurait suffi que les nazis prissent la nationalité française pour que toute action de résistance fût lourdement condamnée de toutes parts.

Claude Houël 13/08/2016 01:41

Il parait que nous sommes en guerre, si, si, même hollande, même vals le disent : ils ont même désigné l'ennemi !
Et ils ont raison... sauf qu'ils ne font pas grand chose.
Il faut donc leur rappeler quelques principes :
- Quand l'ennemi est désigné il faut le combattre sans merci à l'intérieur comme à l'extérieur.
- Quand des français pactisent avec l'ennemi cela s'appellent des traitres ou des collabos qui méritent le même châtiment que l'ennemi.
- Quand on capture un ennemi ou un traitre on le fait prisonnier sans possibilité de relaxe tant que dure la guerre
- Le traître perd tous ses droits et privilèges (statut, salaire et aides publiques, protection)
- Le traitre est condamné à la même peine que l'ennemi, pour complicité)
La France a su faire le ménage, à la libération, y compris dans les rangs de ses fonctionnaires collaborateurs.
Appliquons dès à présent la même méthode, cela calmerait l'ardeur de certains gauchistes, des "no border",de certaines associations d'aide à l'ennemi,et surtout de magistrats qui empêchent un préfet d'appliquer les lois de la République, à Calais ou ailleurs ou qui libèrent de potentiels meurtriers par pure idéologie.
Mais ne rêvons pas : Quels sont les politiques qui oseront ?