Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Blessé par de trop nombreuses inexactitudes, ou erreurs, sur l'histoire de la Guadeloupe publiées dans la presse écrite, ( en fait dans un grand quotidien de la Guadeloupe ), Louis Dessout nous adresse le message qu'il a adressé à la rédaction de ce journal.

Nous le publions, sans joie, mais avec le même sentiment que celui qui anime l'auteur.

 

LS.

 

Pitié M. le Rédacteur en chef,

Consultez les archives de l’Assemblée Nationale et du Sénat.

Vous découvrirez que la première femme députée et sénateur de la Guadeloupe a été:

Eugénie EBOUE-TELL, la veuve du gouverneur- général Félix Eboué, également conseillère municipale de Grand-Bourg (Marie Galante)

N’écrivez pas n’importe quoi, au sujet d’Albertine Baclet comme dans vos indiscrétions du 06/06/14

Expliquez également à vos lecteurs que Joseph IGNACE n’était ni un noir ni un mulâtre, mais un canarien qui s’est battu les armes à la main, au côté de Louis  Delgres contre le rétablissement de l’esclavage, en défendant l’honneur de ses soldats.

Le noir Jean Ignace est né 44 ans après...

Consultez Frédéric Régent et le généalogiste Michel Rogers

Louis Dessout. 

 

Pitié pour l'histoire de la Guadeloupe, par Louis Dessout.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cactus 07/06/2014 13:30

Vérité et mensonges.
Cette tête d'épingle porte autant d'historiens qu'un grand pays.
Quand le moindre enseignant de collège se prétend historien,chacun émet sa vérité comme vous le faites Mr Dessout.