Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Il y a deux mois je présentais aux lecteurs du Scrutateur le beau recueil de poésie de Jean-Luc Hérisson : Le corpus créole ( aux éditions POL ). Le deuxième lien de cet article renvoie à ce commentaire.

Mais mon ami Jean-Luc, sur le site de son éditeur, vient de donner une interview intitulée Le paradigme créole, fort intéressante, où il est tout entier, bon connaisseur de la chose créole, mais ceci en toute simplicité, sans le fatras prétentieux qui est le halo de trop d'intellectuels.

Je vous incite à écouter ces paroles, qui, en cinq minutes, disent l'essentiel.

Jean-Luc Hérisson est né au Maroc, de deux parents guadeloupéens ( sa mère était une Amic ). Son adolescence s'est déroulée en Bourgogne,, avant le retour au pays des ancêtres, où il a enseigné pendant plus de trente ans.

 

E.Boulogne.

 

Jean-Luc-Herisson.jpg

 

( I ) Le paradigme créole, par Jean-Luc Hérisson :

 

http://www.pol-editeur.com/pol-videos-sons.html

 

 

 

( II ) Le corpus créole :

 

 

http://www.lescrutateur.com/article-poesie-le-corpus-creole-de-jean-luc-herisson-121667230.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pascal 05/02/2014 03:15


Eh bien tant mieux et bravo pour Jean-Luc Hérisson.


Depuis toujours, de toutes les ethnies et dans chaque famille de Guadeloupe il y a des frères et des soeurs qui se bouffent entre eux, parce qu'ils ont choisi des idôles ou des clubs opposés.
Certains sont si retournés qu'ils brûlent de la haine qu'ils ont pour eux-mêmes.


C'est ça qui est le plus dégueulasse.

Pascal 05/02/2014 02:22


Pendant deux années à Massabielle, en cours de géographie, il était notre zélé professeur de marxisme-léninisme.


A cet âge j'ignorais, je méprisais la politique, et pourtant c'est moi qui étais hérissé.


L'être humain non formaté par la politique ni par l'église et ni par les sectes, il a une mémoire redoutable.

Edouard Boulogne 05/02/2014 02:26



La vie est imprévisible. Elle réserve bien des surprises. Mon ami, déjà cette époque, malgré son marxisme, a eu l'intellignece, et plus encore l'honnêteté de revenir sur certaines
erreurs. EB