Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Chateau-de-Chantilly.jpg

 

L'article d'hier de Madeleine Sergent  a été très lu. Je ne m'attendais pas à ce que le soir même ( hier soir donc : 22 juin ) il fasse l'objet de la rediffusion d'une émission vieille de 11 ans, où les pires âneries ont été répétées. 

"Il  n'y a aucune preuve, mais...nous pensons qu'il s'agit d'un attentat perpétré contre ces deux génies planant dans les hauteurs Justin Catayée, et Albert Béville". 

Un seul témoignage honnête et intelligent dans ce brouillon de culture, le témoignage le veuve de Justin Catayée, qui, toute gênée, déclare " On a dit qu'il s'agissait d'un attentat. Mais je ne crois pas. Si on avait voulu tuer mon mari, il y avait d'autres moyens plus simples que de détruire un Boeïng, et de supprimer plus d'une centaine de passager". Ce qui est le point de vue même de Madeleine Sergent, énoncée, hier, dans le Scrutateur. 

Félix Rodes ( Maître Félix Rodes : un vieil histrion qui n'en finit pas de cabotiner ). 


La vedette en ce temps-là, il y a onze ans, était ce vieux cabotin de maître Félix Rodes, qui aurait dû faire une carrière dans le théâtre comique. 

Je transcris ici un commentaire d'un de nos lecteurs M. Claude Houêl ( EB )  : 

un commentaire vient d'être posté par Claude HOUËL sur l'article A propos de la « commémoration » du crach du 22 juin 1962, à Deshaies, par Madeleine Sergent., sur votre blog Le Scrutateur.

Extrait du commentaire:

Pas simple de trouver des symboles pour les indépendentistes ! Aprés le mulatresse solitude qui doit plus à André Schwartz-Bart qu'aux historiens autoproclamés de la mouvance,aprés la
diffusion,par les mêmes,des "centaines de victimes de mai 67",dont on est incapable de donner les noms, voici le dernier avatar, l'action des services secrets faisant exploser un avion pour
atteindre Catayé.


Trop fort l'Etat fwansè capable de choisir avec une telle précision de faire sauter un avion au dessus de la Caféiére et dans l'axe de la piste,juste pour faire cadeau d'un lieu de culte aux
séparatistes ! 


Le raport sur cet accident ne reléve nullement du secret défense,il est disponible pour qui veut chercher du côté de l'aviation civile.


Quant à ceux qui prétendent savoir mais qui attendent la retraite pour parler,ils font de la dissimulation de preuves et témoignages,ce qui constitue un délit.


Au fait on ne parle jamais du Boeing qui s'est écrasé sur les hauteurs de Matouba, peut-être il n'y avait-il que de pauvres passagers lambda qui ne méritent pas,eux,une stéle .

voir le commentaire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A

A la Guadeloupe, nous n'avons pas (encore) de pétrole, mais nous avons des mythes. Et... des mythomanes.
Répondre
M

J'ai pu voir ça de nouveau sur FA de ce matin. Les journalistes qui continuent à véhiculer ce délire indépendantiste ne sont pas dignes dêtre qualifiés de professionnels!!
Répondre