Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Spectroscopie de Michel Serrault.

 

 Le périodique « Famille chrétienne » publie une remarquable interview, par Luc Adrien de l’acteur Michel Serrault, que nous reproduisons ci-dessous.

 
Serrault-1.jpg

Luc Adrian : - "Quel est, pour vous, le comble de la misère ?"


Michel Serrault : - "Ma misère".

- "Quels sont les héros que vous préférez ?"


- "Ceux de la Bible et de l'Évangile.

- "Votre philosophe préféré ?


- "Teilhard de Chardin. Il m'a fait comprendre qu'il faut essayer de vivre dans le monde et pour le monde et, en même temps, en être détaché. Être chrétien, c'est accomplir ces deux exigences.

- "Votre qualité préférée chez l'homme ?


- "L'écoute. Pour éviter d'avoir des jugements trop rapides. Chaque fois que j'ai été péremptoire dans un jugement, je l'ai regretté. On peut se tromper, je ne suis pas un saint, vous savez ; enfin, pas encore...

- "Votre rêve de bonheur ?


- "Faire le bonheur de quelqu'un. Dans les moments les plus tristes, les plus vides, les plus pénibles de notre vie, alors qu'on se sent abandonné, on peut encore, sans le savoir, servir à quelque chose : faire le bonheur de quelqu'un. Grâce à Dieu. On devient un instrument de Dieu, c'est très mystérieux. Dieu se cache en nous pour agir, dans les moments les plus pauvres.serrault-3.jpg


- "Quel serait votre plus grand malheur ?


- "Perdre la foi. Et perdre un enfant. Je l'ai vécu, ce malheur-là. Je n'aime pas trop en parler...

- "Votre passage d'Évangile préféré ?

- "La naissance du Christ. Dieu qui devient homme, la présence de l'Amour parmi nous, c'est une sacrée bonne nouvelle, non ?

- "Votre maxime ou citation préférée ?


- "La liberté dans l'obéissance, l'obéissance dans la liberté.

- "Vos héros dans la vie réelle ?


- "Plus on connaît les héros, plus on est déçu. C'est pourquoi j'aimerais jouer le dernier des derniers. Je dirais aux gens : "Je vais vous le faire aimer". En tout cas, je vais essayer de vous faire comprendre que tout n
'est pas si simple !
Je suis très troublé par la coexistence du bien et du mal chez les êtres. J'ai envie de sauver tous ces personnages qui passent à ma portée. C'est vrai : tout ceux que je joue, je veux les racheter. Que voulez-vous, ce sont mes convictions : je ne juge pas, je sauve.

- "La vertu la plus nécessaire aujourd'hui ?


- "La compassion et le partage. Je ne suis pas un rebelle. Mes peines, mes incompréhensions, je les remets "in manus tuas Domine". Entre vos mains, Seigneur, je remets mon incapacité à comprendre et à vivre certaines heures. J'ai perdu une de mes filles, à 19 ans... Je ne comprends pas... Mais je partage cette incompréhensible souffrance avec les millions de personnes dans le monde qui perdent leur enfant. Je fais partie des humains qui pleurent.
Je crois, mais je ne comprends pas toujours Dieu. Dieu est Amour, et des enfants se tuent en voiture. Il est Amour, et il y a le Rwanda. C'est le grand mystère. Je laisse ça avec un immense point d'interrogation. Je reste sans réponse devant la mort des innocents, mais j'affirme : Dieu est A
mour, c'est la clé de tout.

- "Ce qu'il y a de plus difficile dans la vie ?


- "Accepter l'amour.

- "S'il vous restait une heure à vivre, comment la passeriez-vous ?


- "En prière.

- "Comment aimeriez-vous mourir ?

- "Chrétien. On n'est jamais vraiment chrétien... C'est une direction qu'on prend. Le jour où l'on sera totalement chrétien, on sera rappelé très vite.

- "Votre épitaphe ?

- "À bientôt.Serrault-4.jpg

- "Votre testament ?


- "Dieu est un feu qui couve ».

 


 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

goutteceleste 18/09/2007 03:37

Et bien, je ne savais pas que Michel Serrault avait une foi pareille! Beau témoignage d'un terrien qui aimait et participait à la vie, tout en rêvant au Paradis.  Adieu