Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Pourquoi veulent-ils tuer Fillon? Par Aline Lizotte

Aline Lizotte est philosophe et théologienne. ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Aline_Lizotte ). Elle intervient dans le débat en cours de la campagne pour l'élection présidentielle, et dans le même sens que Le Scrutateur, elle argumente en faveur de François Fillon, et met à jour sans pitié, et avec raison, les motifs sans scrupules des assassins virtuels.

Le Scrutateur.

( L'Histoire est riche en paradoxes. Il n'est pas rare que les drapeaux changent de sens, ne soient plus le symbole de ce qu'ils figurèrent; que les clameurs d'hier, bousculées par les vents de l'histoire, se détournent des héraults d'hier, traîtres et dévalués, pour se porter, sur ceux d'aujourd'hui, héroïques héraults. Les pères se reconnaîtront , peut-être au Paradis, et s'y congratuleront.

Pourquoi, tous ces jours derniers, pendant que les chacals à la bave puante faisant leur chasse au Fillon, pourquoi donc, me revenait à l'esprit, la si belle chanson de Jacques Brel, grave et monotone : Pourquoi ont-ILS tué Jaurès ?

LS : https://www.youtube.com/watch?v=Xf0EwOYozJU


 

Le Fillongate ou le pouvoir du cynisme, par Aline Lizotte.

( http://asso-afcp.fr/breves/fillongate-ou-le-pouvoir-du-cynisme/ ).

 

Il arrive qu’un homme honnête, même un saint, même un dieu, s’il tombe dans le champ politique, soit accusé d’être abject, tellement abject qu’il soulève la foule contre lui et qu’on le condamne à mourir. C’est arrivé à Jésus Lui-même. Rappelons-nous ce passage de l’évangile selon saint Matthieu : «Jean vient en effet, ne mangeant ni ne buvant, et l’on dit : Il est possédé ! Vient le Fils de l’homme, mangeant et buvant, et l’on dit : Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des publicains et des pécheurs !» (Mt 11, 18-19). Et Jésus a été mis à mort. Socrate a été accusé de corrompre la jeunesse – le comportement d’Alcibiade était, selon ses accusateurs, un «fait évident» ! Socrate a été condamné a boire la ciguë ; il mourut entouré de ses amis, dont certains lui avaient proposé une évasion qu’il refusa. Après avoir rendu les plus grands services à la Cour d’Angleterre, Thomas More, accusé de trahison suite à un parjure de Thomas Cromwell, fut condamné par le roi Henri VIII à la décapitation.

Personne ne dira que François Fillon est un autre Jésus, un autre Socrate, pas même un Thomas More. Mais le procédé est le même. Inutile de chercher qui veut sa mort politique, mais c’est bien ce que l’on veut. Les primaires ont été trop brillantes, la marche vers la présidence semblait pour certains trop assurée pour qu’on le laisse aller. Il fallait l’attaquer, et l’attaquer sur le point qui semblait être sa force et qui en réalité était sa faiblesse : son honnêteté politique. Voilà un homme qui ne traînait pas de casseroles ; il fallait donc lui en trouver.

Les trouvailles du Canard Enchaîné

Madame Fillon a été embauchée par son mari comme assistante parlementaire pendant dix ans, en recevant un salaire global, nous dit le journal satirique, de 500 000 € (brut ou net). L’embauche d’un conjoint n’est pas illégale, puisque l’enveloppe que reçoit un membre du Parlement lui permet d’embaucher qui il veut (même son conjoint), et de le faire travailler où il le veut. 500 000 € sur 10 ans, cela fait 50 000 € par année, arrondis avec ce qu’elle était censée percevoir de son embauche à la Revue des Deux Mondes. En fait, l’assistante parlementaire du député ou du ministre Fillon est chichement payée : 50 000 € annuels, c’est le salaire que demande un junior qui sort d’une école de commerce de second niveau ! Et quel est le salaire que lui aurait versé la Revue des Deux-Mondes ? Cela n’est pas dit, mais si cela vient compléter les 500 000 €, on ne se retrouve pas devant des montants fabuleux. Madame Fillon aura coûté à l’État bien moins cher que Julie Gayet, pour qui l’on paye 800 000 € par an en garde rapprochée. Ni même qu’une certaine Mazarine ! Le lundi 1er févier, le Canard Enchaîné en remet une couche ! Ce n’est plus 500 000 €, c’est maintenant 831 440 €, soit pour 22 ans de collaboration, un salaire annuel de 37 792 €.

Il y a des «faits» qui sont sans doute vrais. François Fillon a embauché sa femme comme assistante parlementaire depuis qu’il travaille au parlement. Il l’a fait légalement, comme tant d’autres députés qui embauchent soit un conjoint, soit un neveu ! Ce sont des faits comptables et, si le Canard enchaîné en trouve la trace à quelques centimes près, ils doivent bien exister quelque part. Et s’ils sont faux, espérons que François Filon pourra prouver qu’ils le sont !

Le soupçon

Le soupçon ne se trouve pas là. Le montant global des chiffres avancés permet de susciter l’attention du public. Leur révélation est faite pour cela ! Le véritable soupçon, c’est que Madame Fillon n’aurait jamais fait le travail pour lequel elle était payée. Or, sur ce point, les faits deviennent flous ! On ne l’aurait jamais vu traîner dans les couloirs du Parlement, ou bien elle ne serait jamais allée à la mairie de Sablé-sur-Sarthe quand Marc Jouleau siégeait au Parlement en remplacement de François Fillon. Une secrétaire, maintenant employée à la mairie d’Angers, n’a jamais vu Madame Fillon à la mairie de Sablé ! À la Revue des Deux Monde, Madame Fillon est devenue transparente ! Mais quel est donc le travail d’un assistant parlementaire ? Être vu dans les couloirs du Parlement ? Porter un badge et se promener de bureau en bureau ? Signer des notes ? Le travail d’un assistant parlementaire est d’assister le député qui l’emploie. Mais il faut savoir que ce premier travail est fort recherché par tout jeune homme ou toute jeune fille qui veut respirer l’air du sérail, car c’est là que se tissent les premiers contacts, là qu’on se fait connaître et que l’on choisit son «parrain» ou qu’un «parrain» vous choisit. Celui qui, un jour, veut devenir député, commence à placer sa «fortune» dans les couloirs ou les bureaux des parlementaires qu’il côtoie. Il connaît les influences, il enrichit son carnet d’adresse, il flaire qui lui tendra la main. C’est là l’aspect intéressant de l’emploi. Ce n’est pas le salaire, ni même le travail !

Cet aspect du travail, Penelope Fillon n’en avait nul besoin. Elle a joué un rôle dans l’ombre, et cela correspond bien à sa personnalité. Et si elle a pu dire à une télévision qu’elle n’est jamais intervenue dans le travail de son mari, cela ne signifie pas qu’elle ne l’a jamais aidé.

Les véritables faits de l’enquête doivent révéler si Madame Fillon a fait ou non le travail que son «patron» lui demandait, ou si elle a utilisé ce «salaire» pour mener une vie indépendante, voyager aux Caraïbes, vivre sa vie ! Le Canard enchaîné dit qu’elle n’a pas fait son travail parce qu’on l’a vue peu ou souvent au Parlement ! Encore faudrait-il prouver que, dans le contrat d’un assistant parlementaire, il y a obligation d’heures de présence au Parlement, et que celui qui ne hante pas ces couloirs manque à ses obligations. Ces questions n’ont pas été posées. Et l’on n’y a pas répondu.

Le mal est fait ! Est-il irrémédiable ?

Peu importe que ces questions soient posées ! Peu importe que des réponses soient apportées ! François Fillon peut s’en sortir avec un non lieu ! Peut-être ! Cependant, le mal que voulait faire le Canard enchaîné est fait. Ce mal, c’est la désillusion ! 65,7% des 4 millions de votants aux primaires de la Droite ont élu François Fillon comme leur candidat aux prochaines élections présidentielles. Cette victoire a soulevé un regain d’espérance. On allait enfin, en France, échapper à la décomposition du système. On élisait un homme de gouvernement, un homme qui manifestait de la force, qui savait où il allait, qui avait un programme et des assises politiques. Surtout, on élisait un homme «honnête». Toutes les spéculations du Canard enchaîné, produisant des chiffres sans doute difficilement contestables accompagnés de soupçons qu’aucun fait ne prouve, ont suffi à créer un climat de désarroi. À l’heure actuelle, toute la presse spécule non sur sa victoire, mais sur sa défaite : on dit qu’il ne sera pas au second tour, qu’il ne tiendra pas la route ; on cherche un plan B. Bref, on doute ! Et le doute est la pire des choses en politique.

Derrière la mort politique de Fillon, que l’on voudrait à tout prix et qui explique la violence qui s’est levée contre lui dès le lendemain des primaires, il y a quelque chose qui est profondément atteint, c’est la santé politique de la France. Un homme présente un programme qui vise à un rééquilibrage économique, à une réforme de l’éducation, à un assainissement des dépenses de la Sécurité Sociale, à une géopolitique européenne, et l’on ne trouve rien de mieux pour l’abattre que de s’attaquer à sa femme ! Et l’on demande à un organe de presse satirique de faire le travail ! Le Forum politique a-t-il perdu toute dignité ? De quoi parle-t-on aujourd’hui dans la presse ? Du salaire de Penelope et d’un travail qu’on affirme – sans preuve – qu’elle n’a pas fait ! On suppute le profil télégénique d’un candidat, on essaie de sauver l’idéologie d’un rêveur de gauche, on craint le FN. Où est le débat politique ? Où est la démocratie ?

Il reste 90 jours avant les élections. Fillon se doit de nous montrer qu’il a suffisamment de génie et de force pour gouverner la France. Il a derrière lui un passé politique qui lui permet de faire voir ce dont il est capable et ce qu’il faut faire ! Il a à faire la démonstration que le véritable pouvoir politique n’appartient pas aux médias, qu’il ne leur appartient pas d’accuser ceux qui ne lui plaisent pas, sans aucun souci du bien commun, qu’il est plus grave de déstabiliser une nation qui souffre d’un gouvernement confus et inefficace que de payer légalement un salaire à une épouse. Qui est souverain dans la France républicaine ? Les couacs d’un canard déchaîné ou le peuple qui mériterait qu’on lui dise la vérité ? Seule la vérité libère ! Le peuple a le droit de choisir quels sont les hommes et les femmes qui doivent le gouverner.

Aline Lizotte

 

Commenter cet article

Fred BULLOT 07/06/2017 00:55

Fred BULLOT 19/03/2017 22:26

" TOUT SAVOIR sur L'ÉCOLE AUTRICHIENNE d'ECONOMIE " by Fred BULLOT ©
http://58-rue-de-longchamp.forumactif.org/t2-tout-savoir-sur-l-ecole-autrichienne-d-economie-la-philosophie-anti-marxiste-1-dans-le-monde-by-fred-bullot
La Philosophie Anti-Marxiste # 1 dans le Monde (Censuré depuis 70 ans par les " Merdias " et Education Nationale Socialo-Fasciste) !
Partout sur la planète, de nombreux étudiants découvrent les principes de l'école autrichienne. La technologie de l'information avec le succès d'internet accroît cette tendance !!

Fred BULLOT 19/03/2017 22:26

(y) 8-) (y) B| (y) 8-) (y)
" L'EDUCATION NATIONALE SOCIALO-FASCISTE est une PRISON & UN CAMP D'ENDOCTRINEMENT " by Fred BULLOT ©
http://58-rue-de-longchamp.forumactif.org/t17-l-education-nationale-socialo-fasciste-est-une-prison-un-camp-d-endoctrinement-by-fred-bullot
L’éducation nationale est un outil d'apprentissage à la soumission (fabrique de moutons).
Du positionnement de dominant à dominé adopté par le personnel, jusqu’au programmes scolaires trafiqués; tout tend à obtenir de l’enfant l’asservissement
et la soumission dont il devra faire preuve dans sa vie d’adulte.
Le but étant qu’il entre dans le rang comme les autres robots ESCLAVES !

Fred BULLOT 19/03/2017 22:25

" BOYCOTTER les MERDIAS SOCIALISTES c‘est MAINTENANT " by Fred BULLOT ©
https://www.facebook.com/notes/fred-bullot/-boycotter-les-merdias-socialistes-cest-maintenant-by-fred-bullot-/1399063430157186

Calinus 19/03/2017 20:36

Merci Aline pour ton analyse de la situation, cela ne fait que confirmer ce que je pense depuis le début de cette histoire. Malheureusement, beaucoup se laisseront abuser...

PHIL33520 03/03/2017 22:01

O
n a toujours l'image du député qui se goinfre avec ses 6223 euros de frais de représentation chaque mois et rémunère sa femme, ses enfants et le cousin avec l'enveloppe de 8 859 euros destinée à rémunérer ses collaborateurs. Si le député en question existe, ce n'est pas la règle et les collaborateurs payés par un parlementaire ne sont pas forcément des "sangsues de la République".

Exemple avec Thérésa, une assistante parlementaire dont Rue89 a passé le porte-monnaie au rayon X :

"Elle est assistante parlementaire depuis septembre 2007. Elle voulait « faire journaliste », mais n'a « rien trouvé » malgré son diplôme de Sciences-Po Rennes et un master sur le monde arabo-musulman de l'université de Genève obtenu en 2006. (...) Quand un ami de ses parents a été élu député, elle lui a envoyé un CV. Elle est entrée à son service : « C'est mon premier taf. On est quatre collaborateurs, dont deux à plein temps. Je ne sais pas combien les autres sont payés. C'est le député qui choisit comment il répartit son enveloppe parlementaire. » A 28 ans, Thérésa touche 2 100 euros net par mois (sur douze mois). Elle est contente d'en parler : « Quand je dis que je suis collaboratrice parlementaire, tout le monde pense que c'est une planque bien payée. Mais je n'ai pas l'impression d'être une sangsue de la République. C'est correct, mais pas magnifique. » Plus tard, elle ajoutera : « Je ne veux pas me plaindre de mon sort car j'ai un salaire plus élevé que des tas de gens et j'arrive un peu à épargner, mais je galère quand même beaucoup. »"

Dans cette description, deux détails sont intéressants. Le salaire d'abord : avec 2100 euros, l'assistante parlementaire touche un salaire plus élevé que le salaire médian (qui tourne autour de 1500 euros) mais il est loin d'atteindre des sommets et correspond au traitement d'un fonctionnaire de catégorie A en début de carrière. Correcte, mais peu mieux faire. En revanche, son mode de recrutement est intéressant : le député est un ami de ses parents. Ce n'est donc pas le cousin du député, mais on n'était pas loin...


Source : Mathieu Deslandes, "Thérésa, 28 ans, assistante parlementaire, 2 133 € par mois", Rue89, 6 mai 2011

Fred BULLOT 03/03/2017 11:43

Fred BULLOT 03/03/2017 11:43

(y) 8-) (y) B| (y) 8-) (y)
" L'EDUCATION NATIONALE SOCIALO-FASCISTE est une PRISON & UN CAMP D'ENDOCTRINEMENT " by Fred BULLOT ©
http://58-rue-de-longchamp.forumactif.org/t17-l-education-nationale-socialo-fasciste-est-une-prison-un-camp-d-endoctrinement-by-fred-bullot
L’éducation nationale est un outil d'apprentissage à la soumission (fabrique de moutons).
Du positionnement de dominant à dominé adopté par le personnel, jusqu’au programmes scolaires trafiqués; tout tend à obtenir de l’enfant l’asservissement
et la soumission dont il devra faire preuve dans sa vie d’adulte.
Le but étant qu’il entre dans le rang comme les autres robots ESCLAVES !

Fred BULLOT 03/03/2017 11:43

(y) 8-) (y) 8-) (y) 8-) (y)
" TOUT SAVOIR sur L'ÉCOLE AUTRICHIENNE d'ECONOMIE " by Fred BULLOT ©
http://58-rue-de-longchamp.forumactif.org/t2-tout-savoir-sur-l-ecole-autrichienne-d-economie-la-philosophie-anti-marxiste-1-dans-le-monde-by-fred-bullot
La Philosophie Anti-Marxiste # 1 dans le Monde (Censuré depuis 70 ans par les " Merdias " et Education Nationale Socialo-Fasciste) !
Partout sur la planète, de nombreux étudiants découvrent les principes de l'école autrichienne. La technologie de l'information avec le succès d'internet accroît cette tendance !!

thouvenot jean-luc 03/03/2017 08:08

BRAVO !!!

demaison 02/03/2017 15:30

Bonjour
Je ne sais pas si vous le faîtes exprès de ne pas comprendre pourquoi on veut abattre Fillon.
Mais bon voila l'explication.
Il veut se rapporcher de Poutine. Cela "l'axe du bien " ne le supporte pas. Il est contre ce qui se passe en Syrie et contre la guerre qui se prépare contre l'Iran.
Autrement dit il veut rendre à la France sa liberté d'engagement qu'elle a perdu depuis l'élection de Sarkozy et l'intégration de l'armée française dans le commandement militaire intégré de l'OTAN par Sarkozy l'américain.
Les services secrets français sont verouillés par l'axe du bien et Fillon a un gros chantier en perspective pour redonner à la France sa liberté.

Hubert CG Ntonga 16/02/2017 21:52

voir l'interpretation donnee par les mains salles de Jacques Prevert.
veritable parodie de la politique.

Arnaud 15/02/2017 08:51

C'est bien écrit certes, mais vous faites un article subjectif, à charge sur le canard, en reprochant au canard de faire des articles à charge sur François Fillon. A ce compte là personne ne s'écoute, pas de débat.

Pourquoi refuser de faire la transparence des pratiques moyenâgeuses auxquelles se livrent les politiciens (tout bord confondus) ? parceque c'est votre poulain qu'on attaque ? auriez vous dénoncer ces pratiques si elles avaient lieux à l'encontre de Benoit Hamon ?

Chez les partisans LR et PS il semble qu'on soit prêt à fermer les yeux sur ces pratiques, c'est en effet plus facile de dénoncer les "assistés" ou les adeptes de la bobologie que de faire le ménage devant sa porte.

Ça ne vous aura pas échappé, moi je vote, ils dégagent. Et le programme de Fillon qui consiste en postures, en bombages de torse et en pointages de doigts, je me torche avec.
Pensez aux autres c'est aussi penser à soi.

A bon entendeur.

naphima 15/02/2017 22:13

Bizarre ! tout cela ne se savait pas avant ? On attaque juste l=celui qui est choisi au primaire; une fois choisi ! tout à fait "par hasard" le moment ? N'est ce pas ? Quand à l'écrit de Mme Lizotte il émet un point de vue critique et analytique qui ne remet pas en cause l'énonceur, le journal lui s'est plus à étaler ce que tout le monde savait depuis perpet à 50 000€ par mois ! on préfère pour illusionner le 500000€ sur 10 ans . Vous votez pour qui vous voulez on s'en bat lec mais au moins ne pas tomber dans le panneau des soi disant découvertes de dernière minute !

Medlock 14/02/2017 18:02

Bonne analyse,bien redigee,pertinente.
Les medias sont de gauche ,defendant leur bifsteak!Les Francais intelligents l' ont compris.
Fillon sort du rang.

JL 14/02/2017 10:45

En 1834, Hervé de Tocqueville analysant la société français à la veille de la Révolution écrit: “la noblesse de Cour se composait de l'espèce d'hommes la plus misérable qui ait jamais paru à la tête d'une nation dissolue dans ses mœurs, elle ne prenait au sérieux aucune des choses de la vie ; sans prévoyance comme sans prudence, elle dansait gaiement au bord du précipice, se riait des sarcasmes lancés contre elles et protégeait leurs auteurs."

On sait où cela aboutit.

En 1969, Chaban dénonçait, citant Tocqueville, les risques que la société de classe-caste, reposant sur des privilèges faisait courir à la société française et il entreprit de fonder une nouvelles société privilégiant les accords les négociations nécessaires à la mise en place de réformes consensuelles. Il fut chassé comme un laquais, à coups de pieds au cul par le Bande des Quatre: Pompidou, Chirac, Juillet et Garreau... Depuis la société a fini de se bloquer, la mobilité sociale à été saignée comme une truie et, droite-gauche confondues, une seule classe caste s'est partagée tous les pouvoirs politiques et économiques. L'entourage et la garde rapprochée de Hollande était composée des membres de la promotion Voltaire. Ils pouvaient dire, comme les amants de Ninon de l'Enclos: « nous avons servi dans le même corps »... et pratiques partouzardes et incestueuses de tous ceux-ci qui n'ont jamais fini d'en croquer, le cas sublime du premier communiant, avec une gueule de gendre: Fillon, "le juste" drapé dans sa dignité, couvert de lin blanc et de probité candide !!!! qui pousse des cris de pucelle outragée : "J'avais le droit, j'étais dans mon droit..."
Il y a fort à faire pour nettoyer les écuries d'Augias, d'autant plus que "ceux qui lavent plus blanc" ne sont pas toujours fondamentalement propres et ne l'ont pas toujours propre, le fondement.
45 ans de dérives.
Du temps de de Gaulle, il y avait bien des dérives, mais les gens du SAC et de corde étaient cantonnés à l'office. Depuis lors ils occupent le devant de la scène.
Aujourd'hui le trombinoscope politique est un hologramme; selon l'angle on y voit las gens de la très honorable société; les parrains ce sont eux, ils en croquent tous dans leurs très honorable familles , ou alors, sous un angle différent, on est comme devant un tableau de Velázquez : on voit des nains partout, des nains politiques, s'entend.

Edouard Boulogne 14/02/2017 11:41

Article discutable en certains points, mais intéressant et talentueux d'un homme de droite.

THOMAS 14/02/2017 00:40

J'ai été séduit par le programme de François FILLON, acheté son livre "FAIRE" et même si je trouve que les élus et les politiciens n'ont pas l'air de se rendre compte du décalage énorme des traitements de cette technocratie française et les revenus d'un travail ordinaire, je vais voter François FILLON, au premier et bien sûr au second tour de la Présidencielle, pour élire Monsieur François FILLON "Président de La République française"...

vladimir illitch 13/02/2017 23:29

il faut etre bouché pour ne pas comprendre que le terrain politique est celui de guerres sournoises aussi! les deux camps ou deux rivaux se font la guerre sans cesses et les victimes sont justement des personnalité quiont un certain poids politique, qui sont assassiné avec des coups de scadales fracassantes! et fion vient d'en faire les frais!

Claude Houel 14/02/2017 03:08

C'est une guerre avec des armes très inégales. D'un côté la bombe atomique des médias achetés avec l'argent du contribuable, de l'autre de pauvres arguments juridiques en guise de canif, devinez où il y a le plus de victimes

Claude HOUËL 12/02/2017 16:25

L'argument juridique du Pénélope gate semble s'effriter car l'élu peut disposer, à sa guise, des fonds mis à sa disposition pour l'embauche d'assistant (e) sans obligation de justifier de l'organisation de son travail.
Cela confirme qu'il y a un besoin, pour Fillion comme pour tous les parlementaires.
Donc si Pénélope n'a pas fait le boulot cela suppose qu'il a été fait par un autre, travail gratuit mais de qui ? ou Fillion lui-même, on ne voit pas quand.
Dans tous les cas il ne peut y avoir détournement car ces sommes ont été attribuées, légalement, à l'élu.
Donc Fillion ne peut être condamné .
Si Pénélope était condamnée pour travail fictif elle devrait rembourser à…son mari.
Tout cela n'est pas sérieux sur le plan juridique.
Quant à la morale supposée , axe fort de l'attaque, il paraitrait que ce n'est pas bien d'employer sa famille : Qui décide ce qui est bien ? En tous cas pas les socialistes car on peut multiplier les exemples, en bien plus grave,d'utilisation de fonds publics pour servir la famille et les copains
"méritants".
Un petit exemple : Qui se pose la question du financement de l'institut françois miterrand.
Voilà un organisme crée à l'initiative du dit françois et géré par un aréopage dont la liste est très intéressante. On trouve en effet parmi les administrateurs mazarine pingeot et Gilbert Mitterrand.
Tiens tiens. Mais le plus beau c'est le financement : Dés l'origine en 1996 cette digne association est classée RUP (Reconnue d' Utilité Publique) ce qui ouvre la voie aux subventions diverses et variées.
Sur ses fonds baptismaux elle reçoit 15 millions d'Euros, une bagatelle , source libération (http://www.liberation.fr/france-archive/1996/04/16/fondation-politique-la-nouvelle-lutte-d-influence_167335).
Chaque année elle perçoit 130 000€ officiellement. Plus quelques autres miettes comme la subvention du Sénat de 322 000€ en 2013 (ref https://www.senat.fr/questions/base/2013/qSEQ130204414.html )
Encore plus fort : En 2016 dans le cadre de la commémoration du centenaire de f. mitterrand
elle sollicite les parlementaires PS qui lui versent une partie de la fameuse (fumeuse) "réserve parlementaire" qui, chacun le sait, est utilisée pour le seul bien public ref Figaro (http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2015/10/15/25002-20151015ARTFIG00082-centenaire-de-mitterrand-la-reserve-parlementaire-des-deputes-ps-sollicitee.php)
Tout cela est peut-être légal mais côté moral cela permet-il de faire la leçon aux autres ?
Dommage que certains journaux comme Valeurs Actuelles ne prennent pas le temps de faire ces quelques recherches à la portée de n'importe quel internaute curieux.

pagie 12/02/2017 13:51

très bien de dire la vérité sur FILLON je ne changerais pas d'avis je vote pour lui avec mon conjoint et j'espère de tout cœur que beaucoup feront comme nous il n'y a que la droite pour redresser la France MERCI

christo 12/02/2017 14:17

En prenant tout le fric? Lui-même Larcher du Sénat/Fillon a bénéficié d'une remise d'impôts de 350000€ pour sa famille, alors que j'ai affirmé partout que les impôts, association de malfaiteurs en bande organisée, et après...rien ne se passe.Les choses changeront quand on pensera d'abord à l'autre.

Dissident 11/02/2017 18:04

Ils veulent tuer Fillon parce qu'ils s'imaginent que Macron battra, bien sur, bien sur, bien sur, MLP au second tour, ce qui leur permettrait de rester aux manettes, ben tiens. Et bien on verra.

christo 11/02/2017 14:49

Vous m'apprenez que l'honnêteté n'existe pas et qu'il faut être fort et malin avec tous les vices et que les gros doivent donner au petit du pain et beurre comme repas.J'ai traité eau,edf,finances impôts assurance, magistrat,agglomération, escrocs en bande organisée, surveillé, mais pas inquiété je n'épouse pas des lois et textes scélérats.La France est décadente en cadence lente.M. Fillon n'est pas propre, obsédé par le pouvoir et l'argent pour lui et sa famille élargie.De plus,dire que la colonisation culture de partage, allez dire au juif que la shoah partage de culture.En toute sincérité.

hawke64 14/02/2017 06:36

Je ne crois pas un seul instant que Macron parvienne à transformer sa popularité actuelle en bulettins de vote.