Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Théo, un "gamin" paisible d'1m95.
Théo, un "gamin" paisible d'1m95.

Théo, un "gamin" paisible d'1m95.

Christophe Gillet est un policier justement indigné, par ce que l'on appelle maintenant l'affaire Théo, en réalité par l'exploitation indigne, et profondément subversive émanant du gouvernement, de la gauche, et des medias dominants.

Voici cette lettre.

 

Le Scrutateur.

Affaire Théo : les vautours sortent du bois

 

( http://christophe-gillet.over-blog.com/2017/02/affaire-theo-les-vautours-sortent-du-bois.html ).

 

 

voir l'en-tête complet

Affaire Théo : les vautours sortent du bois

Publié le 15 février 2017 

AFFAIRE THEO : LES VAUTOURS SORTENT DU BOIS

 

 

Le 2 février 2017, « l’affaire Théo » éclate. Un jeune homme est interpellé par quatre policiers à Aulnay sous Bois en Seine Saint Denis, il s’avère qu’il est grièvement blessé au rectum lors de cette interpellation semble t il.

3 policiers sont mis en examen pour violences aggravées et un pour viol aggravé.

La classe politico-médiatique s’empare de l’affaire : un policier a violé, les 3 autres ont commis des violences. Ils sont déjà jugés et pendus sur la place publique.

 

S’ensuivent d’abord une enquête de l’IGPN puis des mesures de représailles dans les banlieues du 93. Les forces de l’ordre sont systématiquement prises pour cibles à chaque intervention provoquée par ces mêmes personnes qui brûlent poubelles, voitures, locaux municipaux…

Puis le Président de la République en personne se rend au chevet de Théo.

 

Les conclusions de l’IGPN parlent de geste accidentel au regard des témoignages, auditions et visionnage des vidéos disponibles.

 

Quasiment 2 semaines après les faits, diverses associations sont reçues par le premier ministre avec des revendications multiples, un collectif d’artistes se mobilise contre les violences policières.

 

Au final, tous les agents d’une profession sont montrés du doigt, envoyés devant le tribunal de la bien pensance et du politiquement correct. Cachez cette chienlit que constituent les zones de non-droit au sein de nos banlieues que nous ne voulons ni voir ni connaître !!!

Il est tellement plus simple de clouer au pilori des dizaines de milliers d’hommes et de femmes qui risquent quotidiennement leur vie pour leurs concitoyens ! Masquons nos lacunes, cachons notre incapacité voire notre manque de volonté à œuvrer pour éviter ces situations !

Nous acceptons que les flics mettent les mains dans le cambouis mais uniquement s’ils se montrent en public les mains propres !

 

Je ne peux pas dire ce qui m’écoeure le plus dans toute cette histoire… La blessure de Théo, cette hystérie générale contre une police qui était pourtant congratulée après les divers attentats ou cette récupération politique nauséeuse à la veille de l’élection présidentielle ?

 

La probité de l’IGPN est remise en cause, cette institution est accusée de subjectivité vis-à-vis de ses propres collègues. La démagogie commence.

Il faut savoir que le rôle de l’IGPN, c’est de bouffer du flic dès qu’elle le peut. Elle a été surnommée le « bœuf carottes », appellation non surfaite pour le flic que je suis. Je n’ai jamais vu cette institution couvrir qui que ce soit. J’ai en revanche vu des flics sanctionnés lourdement alors que la faute commise n’était pas grave. Non mesdames et messieurs, l’IGPN ne minimise pas les affaires, bien au contraire.

Ce qui veut dire que lorsque les conclusions de celle-ci vont dans le sens des fonctionnaires, c’est que c’est bien le cas à n’en pas douter. L’IGPN a largement fait ses preuves dans son zèle à sanctionner le plus lourdement possible les flics qui ont dérapés.

Personne ne peut remettre en cause sa probité et son impartialité. Elle serait peut être subjective mais au désavantage des policiers !

 

Pourtant, les incidents dans le 93 se multiplient (ces incidents ont lieu régulièrement depuis de nombreuses années). La visite du chef de l’Etat à la victime, la récupération politique, l’hystérie médiatique, associatif et artistique donnent caution aux multiples agressions orchestrées contre les forces de l’ordre. Tous ces jeunes dont la plupart sont des délinquants déjà chevronnés pensent être protégés par une légitimité liée à cette affaire avec le soutien d’artistes, d’hommes politiques et d’associations.

 

Tout ceci contribue à mettre de l’huile sur le feu et à encourager l’embrasement de ces territoires perdus pour la république.

 

Alors, très solennellement, je vous le demande pour le bien de tous : fermez vos gueules !!!

La justice est saisie, il faut la laisser œuvrer en toute sérénité, ce qui n’est absolument pas le cas à ce jour.

 

J’ai pu apprécier les mesures larmoyantes proposées par les associations contre les vilains policiers qui sont très très méchants. Pensez donc : il font en sorte autant que faire se peut que force reste à la loi ! Que c’est horrible ! Il faut stopper tout de suite ces contrôles au faciès ! Parce qu’il est bien entendu de notoriété publique que les policiers sont tous racistes, fachos, incultes, abrutis de naissance !

Il n’est pas rare que les policiers de base aient des diplômes supérieurs (bac +2, +3, Licences et même doctorats…).

 

Il faut savoir que l’ensemble des effectifs de la police nationale est un échantillon représentatif de la société. On y trouve dans les mêmes proportions les différentes sensibilités politiques, les racistes et fachos, les droitdel’hommistes… Alors oui, il existe des racistes au sein de cette institution. La France étant l’un des pays au monde les moins racistes, très logiquement, la proportion de racistes est très faible. Ils seront de toutes manières montrés du doigt par leurs collègues.

Il faut aussi arrêter de tutoyer les jeunes... Pauvres choux... J'ai 47 ans, ils ont entre 15 et 25 ans. Je continuerai à les tutoyer comme le veut la coutume française et je vous emmerde!

Alors au lieu d’alimenter la haine et de mettre de l’huile sur le feu Mesdames et Messieurs les représentants des associations, j’ai un message pour vous : fermez la !!!

 

Claude Bartolone saisit le défenseur des droits de l’homme quant à la doctrine du maintien de l’ordre. Il y a fort à parier que l’usage de nombre d’armes intermédiaires pourrait être restreint voir même purement supprimé.

Alors je vais lui apprendre quelque chose puisqu’il est totalement déconnecté des réalités et qu’il ne connaît absolument pas ce métier.

Ce que vous appelez caillassage ou incident avec les forces de l’ordre dans ces cités constituent systématiquement et à chaque fois des tentatives d’homicides sur les personnes dépositaires de l’autorité publique. Lorsque l’on jette des boules de pétanques, des blocs de béton, des marteaux (sic !) ou encore des cocktails molotov, ce n’est certainement pas pour faire joujou !

Ces délinquants sont parfaitement conscients qu’ils risquent de provoquer la mort et c’est indubitablement leur but.

 

La république française s’enorgueillit du fait que nous ayons très peu de morts lors d’émeutes de plus en plus violentes (le cas Rémy Fraisse à Sivens est un accident regrettable). Il se trouve que cet état de fait est du au sang froid exemplaire des policiers qui n’hésitent pas à risquer leur vie pour éviter ces drames, faisant fi des lois pourtant en vigueur concernant la légitime défense. J’en veux pour preuve les événements de Viry Chatillon où des policiers ont été très grièvement blessés alors qu’ils auraient pu faire usage de leurs armes pour sauver leurs vies.

L’usage des armes intermédiaires est strictement encadré et permet justement aux policiers d’éviter des drames.

Alors au lieu d’alimenter la haine et de mettre de l’huile sur le feu Monsieur Bartolone, j’ai un message pour vous : fermez la !!!

 

La classe médiatique n’est pas en reste. Il faut de l’audimat, faire sensation et donc maintenir cette tension. Alors on surenchérit, on invite des « spécialistes » des banlieues, de la police et j’en passe…. Ils sont spécialistes en ce domaine comme moi je suis spécialiste équestre ou footballistique : nuls !!! Certains même en remettent une couche avec d’anciennes affaires comme celle de Clichy sous Bois avec les jeunes Zyed et Bouna qui sont malheureusement morts dans un transformateur EDF alors qu’ils tentaient d’échapper à un contrôle de police. Une relaxe définitive a été rendue courant 2015 pourtant…

Ces mêmes reparlent aussi de l’affaire Adama Traore. Il n’y a pas eu de jugement car il n’y a pas de poursuites à ce jour. Deux autopsies confirment qu’il n’y a eu aucune violence. J’en ai même vu un remettre sur le tapis l’affaire Malik Oussékine !!!

 

Alors au lieu d’alimenter la haine et de mettre de l’huile sur le feu Mesdames et Messieurs les journalistes, j’ai un message pour vous : fermez la !!!

 

Quant à vous Monsieur le Président de la République, pensez vous sérieusement que vous étiez à votre place au chevet de Théo ?

A quel moment vous êtes vous rendu au chevet de mes collègues grièvement blessés à Viry Chatillon par exemple ?

 

A vous tous, acteurs politiques, associatifs, médiatiques et artistiques, stoppez la surenchère. Si un flic fait le con, qu’il soit jugé et condamné.

Il n’est absolument pas besoin de jeter de l’huile sur le feu ou alors, c’est que vous êtes en mal de reconnaissance.

Stigmatiser l’ensemble des policiers est une stupidité. Ou alors virez nous tous ! On verra bien ce que vous deviendrez sans flics ni gendarmes pour assurer votre sécurité !

 

Un homme de 75 ans m’a dit pas plus tard qu’hier qu’il fallait leur mettre une bonne raclée quand on le peut.

Nombre de nos concitoyens sont tellement excédés qu’ils souhaiteraient que la police puisse frapper impunément. C’est extrêmement grave.

 

Au lieu de rejeter la faute sur les forces de l’ordre, faites votre autocritique Mesdames et Messieurs les politiques :

-                                 Qu’avez-vous fait pour stopper cette violence ?

-                                 Qu’avez-vous fait pour que la police soit respectée ?

-                                 Qu’avez-vous fait pour que la population vivant dans ces cités ait droit à la même sécurité que dans vos quartiers huppés de Neuilly sur seine par exemple ?

-                                 Quelles mesures avez-vous prises pour aider les policiers à supporter la pression permanente à laquelle ils sont soumis ?

-                                 Où se trouve votre indignation alors que nous faisons quotidiennement l’objet d’atteintes violentes et volontaires à nos vies ?

 

Christophe GILLET

Citoyen et policier indigné

 

Commenter cet article

liberty22 05/07/2017 14:02

J'ai honte pour la police et la gendarmerie, car nous sommes obligés de constater qu'ils pratiquent la torture dans une démocratie. Les bavures sont trop nombreuses et trop graves et le gouvernement en marche laisse faire. En France l'armée peu tout vous faire subir sans jamais être condamné, viol, torture... il y a des milliers d'exemples alors aujourd'hui nous demandons juste que les droits de l'homme soit respecté dans ce pays que nous aimons.

Fanny 04/04/2017 11:54

D'accord sauf pour le tutoiement, jeune ou pas on ne se connait pas.

franfanch 08/03/2017 17:43

le problème, c'est que la justice n'est pas indépendante et que c'est elle qui laisse fuiter les infos pour les médias. Et bien sur toujours dans le même sens.

GEGE 28/02/2017 21:07

D'accord sur toute la ligne et surtout sur les politiques.

GEGE 28/02/2017 21:06

D'accord sur toute la ligne et sur l'inactivité des politiques. punissons les dérapage extrême mais donnons plus de pouvoir et surtout un meilleur suivi de la justice au policier.

Euryphee 27/02/2017 17:41

Merci Monsieur, de remettre les pendules à l'heure... Et d'utiliser un vocable que tout le monde peut comprendre. La justice tranchera et c'est tout.

Bernard Wacheux 27/02/2017 10:47

Bravo Cher Monsieur ....Si des dizaines de vos collégues pouvaient vous rejoindre dans cette indignation et surtout le faire savoir. En attendat nous sommes avec vous !

Marie 27/02/2017 10:29

"fermez vos gueules" "et je vous emmerde" ça montre bien vos "diplômes supérieurs"

Fabrice 27/02/2017 09:21

Merci pour votre lettre. Nos politiques sont des donneurs de leçons, mais sont loin d'être exemplaires. Je ne connais qu'une seule façon de commander, diriger, manager, peu importe le mot que vous mettrez. Regardez l'état de notre pays et là vous comprendrez la valeur de nos élites. Ils nous ont montré l'exemple. Cela fait 40 ans que cela dure

Raldo 27/02/2017 09:09

J'habite à Aulnay sous bois donc je suis partie prit pour la victime. Au début, j'ai trouvé l'article pro flic mais j'en ai compris le fond en fessant abstraction de la forme un peu hard. Cette forme, je l'utilise moi meme donc je suis pas choqué.
Concrètement, le message est d'arrêter la stigmatisation, que chacun fasse son taff correctement et des cons, y en a partout.
J'ai quelques doutes sur la version du policier qui a fait le mauvais geste et sur le jugement de l'IGPN.
Cette banlieue du 93, du moins l'image, a été créé par les médias. Cette image fait vraiment du tord à la population qui, à force, croient qu'ils sont ce que les gens pensent.
A mon niveau, je fais ma part pour cette banlieue.

Moi meme 27/02/2017 07:47

Arrêtée plusieurs fois pour contrôle d'identité, jamais je n'ai eu à déplorer l'agressivité des services de police ou gendarmerie. Je les respecte, ils me respectent. Aucun n'a été ni agressif, ni vulgaire.... le respect mutuel est la source de tout. ET OUI la police DOIT pouvoir se défendre et ne plus subir ni injure, ni provocation.
Un petit coup de Tiser (excusez l'orthographe ou une balle dans la jambe les calmerait peut être ! ! Seulement ils ont tous les droits et la police aucun. Cherchez l'erreur. Quand on entend certains dire "la police doit paetir pour que le calme revienne" c'est vraiment le monde a l'envers.

dan 27/02/2017 06:29

quand les parents prendront conscience que la violence vient du manque d'éducation de leur part ?? le respect de la personne je l'ai appris de mes parents ,punissez les parents responsables en leur coupant les aides financières qu'ils touchent sans travailler et en laissant leur enfant (mineur bien souvent ) faire des conneries

DUCON JERÔME 27/02/2017 00:34

je suis entièrement d'accord avec vous à 2000%.

jacques 26/02/2017 23:02

quand j'etais ado j'ai fait des conneries comme tout le monde ,et ces conneries n'etaient pas toujours dans la legalite et a cette quand la police arrivait on fermait notre gueule d'une part par respect et d'autre part on en avait la trouille et il n'etait pas question pour nous d'insultes de provocation ou autres choses de ce genre quand je vois mnt comment les jeunes se comportent avec les flics je me demande ou a commence cette derive ? les parents qui abandonnent l'enseignement qui abandonne et ces lois a la con qui punissent un parent qui mettrait une fessée a un gamin parce qu'il a fait une connerie mais ou on va ? les mremiers concernes ce sont les parents qui ont lachement abandonne l'education de lmeurs enfants j'en fait pas une generalite mais ..................... reflechissons si en plus les politiciens avalisent c'est foutu

Rodriguez 26/02/2017 20:20

Pff arrete moi j'ai parle avec un " flic" qui apprend a se servir de la matraque et dit bien " qu'il est IMPOSSUBLE" DE deraper dans un " cul" t'as deja sodomiser? Euhh faut forcer qyand meme alkez a d'autre

macharessi 26/02/2017 17:31

Dommage que cette lettre n'apparaisse pas aux journaux télévisés c'est tellement vrai .
Je vous tire mon chapeau Monsieur pour dire tout ce qui ne va pas et la plupart des gens connaissent très mal le métier de Gendarme et Policier

anonyme 26/02/2017 17:27

juste une info 60%de la population carceral est le taux de détenu considéré de culture ou de religion musulmane.*autre étudesur 436 mineurs (dans 24 quartier sensibles , parmi eux 87% ont la nationalité francaise .Dans ces 87% 67% SONT d'origine magrebine et 17% d'origine africaineet 3% d'origine EUROPEENS et après ca notre gouvernement et toute la gauche y compris les casseurs de l'extreme gauche au lieu de démolir sans cesse dans vos interventions à deux sous dans vos interventions et dont certaines sont nosé et abonne

memo91 26/02/2017 17:16

Quelle drôle d'époque ! mon père et mon frère étaient flic jamais il n'ont eu à utiliser la violence , simplement à parce-que les jeunes avait le respect de l'uniforme et de la fonction de policier ! Notre société à trop laisser faire c'est aux parents d'éduquer et les associations quelques soit peuvent elles aussi faire dans ce sens et non pas soutenir les violence des banlieues sous prétexte que se sont des immigrés ! Oui leurs parents et arrières mais ces jeunes qui sont nés ici pourquoi tant de haine ? heureusement tous ne sont pas comme ça , mais à force de mettre en avant les minorités qui sème le désordre, si on mettait plus souvent ceux et celles qui bossent qui apportent à notre pays des choses et des valeurs peut être que ça tournerait mieux ! laissons dans cette affaire la justice faire son boulot !

coquillard jean jacques 26/02/2017 12:45

bravo pour cette lettre qui malheureusement sans suite ! J'ai deux amis policiers donc je sais de quoi vous parlez . Continuons comme cela , et un jour c'est le pays qui va s'embraser !!

Dubois 26/02/2017 11:52

Belle lettre sans parti pris, à savoir que les zones de non droit prennent de l'ampleur et pas qu'à Paris ou Marseille ; pas d'amalgame entre les gens bien et la racaille, les voyous sont mieux considérés que nos forces de l'ordre et les simples concitoyens et c'est triste

galadriel 26/02/2017 11:18

merci ! dire enfin des vérités merci! bientot il faudra les escuser d'etre des voleurs violeurs truants... merci de retablir les faits! quand on a rien a se reprocher on ne fuit pas on a pas peur de la police ils font juste leur boulot ! un boulot ingrat dur et peu recompenser (salaire ou respect) merci a vous !!! faute de place dans les prison on laisse certain jeunes (ou moins jeune) dehors a commettre des choses hors la loi . celle ci est le garant de l'equite entre les personnes elle s’applique a tous donc merci au gendarmes et policier de faire respecter (ou essaye de faire respecter ) ce qui regie notre societe!
Merci

Titi 26/02/2017 10:03

Il faudra quand même qu'on m'explique comment un viol peut être qualifié de geste accidentel...

olinor 26/02/2017 09:33

salut mon vieux , j'ai 53 ansd donc c'est normal que je te tutpie, d'apres ce que tu dis, tu es un gamin pour moi.. J'ai eu les larmes au yeux , ces pauvres gentils policiers...quand ils chargent la foule matraque à la main c'est pour notre bien...quand à l'igpn, elle est bien sur hors de soupçons (celole de Marseille a été épinglée) Ce que tu oublie de dire, fonctionnaire, c'est que ton badge te permet, ce que tu veux, libre à toi de t'arranger avec tes collégues pour ton rapport..je suis pas anti flic, contre les abus de pouvoir. et sous la victimisation ils continuent de s'éclater. JE FERMERAI PAS MA GUEULE NON PLUS et les mecs qui frappent sous couvert de badges des femmes et des môme, j"'appelle pas ça des hommes lmais ...laisse tomber, On respectera les flics quand ils nous respecterons

Romain 26/02/2017 16:36

La différence entre 47 ans et 53 ans est quand même nettement moindre par rapport à un homme de 47 ans face à des mioches de 15 à 25 ans. Ne venez pas me dire que vous vouvouyez les ados de 15 que vous croisez...

olinor 26/02/2017 09:27

Ok donc c'est les gentilspoliciers qui matraques les méchants manifrstants et l'igpn est hors de soupçons (bien qu'à M

Gabas 26/02/2017 09:18

bravo bravo Mr Gillet de tout cœur avec vous et vos collègues . Mon mari est un ancien policier .Il faut voir qui s'est qui est en prison chercher l'erreur . Fière de toutes nos forces de l'ordre .

Lequang 25/02/2017 23:18

Je soutiens entièrement nos forces de l'ordre et salue l'intervention courageuse et admirable de ce policier indigné à juste titre. Vive notre police et tous les policiers qui travaillent courageusement dans des conditions inacceptables! A bas les politiciens, les associations et les journalistes malhonnêtes et lâches qui se rangent du côté des barbares des banlieues.

lili 25/02/2017 22:34

gggggggg

lili 25/02/2017 22:27

Je suis d"accord sur plusieurs points mais permettez moi de vous dire que mon homme est dans les forces de l'ordre et voit le comportement de certains collègues, il ne faut pas tout excuser, chaque faute doit être sanctionner. Nous traversons des moments très difficile, on nous monte les uns et autres, les extrémistes de plus en plus...On voit bien les média en profitent au max IL NE FAUT LES ECOUTER et comme également un certain journaliste et écrivain que je ne veux citer, intelligent peut être mais CON sur qui sorte des livres pour se faire de l"argent et apporter son idéologie haineuse. Notre FRANCE n'a pas besoin de ça. Je suis avec vous Cher Christophe car c'est un métier qui mérite d’être respecté et toute personne doit être respectée aussi. Tous les jeunes ne sont pas des racailles et tous les flics ne sont pas racistes, Il y a des bon qui méritent d’être respecter. QUI NE SONT pas CON malgré leur travail très très épuisant et dur face à des petits branleurs, ils arrivent à se maîtriser (un sacré courage qui mérite d’être saluer) et je comprends votre colère. Bien à vous

Kardasz 25/02/2017 21:55

Avec l'inculpation de la famille de Théo pour detournement de près de 170000euros à letat francais poyr une association bidon, j'espère que quelques personnes ont honte d'avoir vociferé contre la police avec leurs manifestations de merde. Et plus encore sa famille essaie de récupérer des dons sur internet. ..la taule cest tout ce que ces gens méritent. Un petit retour près du tonton sans possibilité de revenir en france serait un bien.

Kevin 26/02/2017 12:51

Ils ont raison... même les politiciens en profite très bien mais la c'est un mec lambda alors ça va pas. Si la sodomisation par matraque est la solution pour les détournement d'argent on attend quoi pour choper le Fillon ? et tout les autres d’ailleurs.

daloyau 25/02/2017 21:17

Soutien total à notre police qui oeuvre pour nous protéger de ces délinquants qui pourrissent notre jeunesse par leur vente de drogue.Envoyons donc la Légion ou les Paras (dont j'ai fait parti) et le problême des voyous sera réglé en deux temps trois mouvements.Belle intervention de ce policier courageux. Vive nos forces de l'ordre.

Pour une vraie justice 25/02/2017 20:45

Soutien total.....Très beau courrier qui dit la réalité de la France ..

Pour une vraie justice 25/02/2017 20:44

Soutien total et un courrier qui dit tout simplement ce qui existe en France .....

manou 25/02/2017 20:11

bravo ! en soutien total a notre Police ! Merci a tous les policiers , merci !

David 25/02/2017 19:32

"J'ai 47 ans, ils ont entre 15 et 25 ans. Je continuerai à les tutoyer comme le veut la coutume française et je vous emmerde!"
Ca tombe bien, nous aussi on t'emmerde parce qu'aucune coutume française n'autorise qui que ce soit a tutoyer les gens qu'ils aient 15 ans ou 40, au collège, au lycée et même après jamais aucun professeur ne m'a tutoyé, tu viens de perdre le peu de crédibilité que tu avais en affirmant haut et fort par un mensonge que tu ne respectais pas les gens!
Deuxieme mensonge: la proportion de raciste dans la police reste minoritaire, néanmoins selon les sondages 60% d'entre eux votent FN,toi quand t'as décidé de dire des conneries t'y vas pas avec le dos de la cuillère...
Maintenant je dirais que tu portes un uniforme ce qui t'OBLIGE à l'exemplarité, j'en ai moi même porté un pendant 12ans (un uniforme bariolé!!) alors je vais te filer une info, le respect n'est dû a personne, il se mérite et si tu commences a manquer de respect a tes interlocuteurs que tu contrôle, ne t'étonnes pas qu'ils ne te respectent pas...

Razmo971 26/02/2017 12:56

David, je suis du genre à préférer que l'on utilise le vouvoiement surtout quand on ne connaît pas la personne. Après, je ne vais pas dire qu'il y a des liens qui se créer (et pourtant cela peut exister) qui font que les deux parties se tutoient. Je sais que ce n'est pas toujours le cas et que souvent, c'est je te tutoie et je ne te respecte pas forcément et cela vient des deux côtés. Du côté de ceux qui vouvoient la majorité de la population et changent lorsqu'ils sont en présence de jeune. Et l'autre côté qui ne sait plus ce que respect veux dire, qui tutoies toutes personnes s'adressant à eux, même le flic qui les vouvoie (et oui ça existe).
Vous me dites que les professeurs ne vous tutoient pas, j'ai des doutes, mais ne vous connaissant, je vais vous croire. Je vais comparer ce que j'ai vécu à ce que vous avez dit dans votre post. Donc pour commencer je suis né à Bondy en 79, j'ai commencé à aller à l'école à Trappes, puis à Limay à côté de Mantes la Jolie et du Val-Fourré (j'ai donc eu la malchance de voir des émeutes et d'entendre des proches se vanter d'y avoir participés). Je suis allé deux ans en pension en Normandie puis je suis retourné dans mon département de naissance pour aller au lycée à Drancy (ou j'ai pu vivre le meurtre d'un élève par un autre élève et autres joyeusetés). Vous me dites que vos professeurs ne vous tutoyaient pas, moi, que ce soit à Limay, ou quelques uns à Drancy, j'y ai eu le droit, il n'y a qu'en pension ou pourtant je côtoyais mes professeurs bien plus longtemps à cause (je dirais plutôt grâce), que le vouvoiement était une règle absolue. J'ajouterai, que connaissant assez bien le monde de l'éducation nationale, ceux que je connais disent qu'un retour au vouvoiement serait très compliqué vu que le laisser faire date trop longtemps.
Concernant le racisme dans la Police, oui il existe, comme dans le reste de la population française, mais je n'irai pas dire qu'il atteint 60%. Oui j'ai déjà été choqué par les dires de certains, mais je suis désolé de vous le dire, ce n'était pas une majorité. Et si vous saviez le respect que l'on avait pour moi dans les quartiers sensibles où j’exercais, car pour une majorité des jeunes que je contrôlais j'étais un traître. Un traître… je ne les connaissais pas, ils ne me connaissaient pas, je ne voyais aucun fait qui pouvait faire de moi un traître.
Pour finir, oui le collègue à tort sur ce tutoiement qui est presque devenu une (mauvaise) règle, mais les gens qui sont en face (et qui ont décidé d'être en marge) sont loin d'être des anges.
PS : désolé pour la longueur et pour le manque de cohérence parfois, mais un sympathique petit jeune à penser que faire de moi un handicapé (en plus de gêne physique j'ai quelques petits soucis de concentrations) en fonçant dans mon véhicule serait une bonne idée. Point de N.Sarkozy et point de justice, mais j'ai quand même eu un article rempli de supposition du genre deux jeunes de cité qui faisaient sûrement tout les deux la course (impossible vu le choc) et alcool au volant (pas de bol, le flic qui ne boit pas, c'est moi).

christine 25/02/2017 18:55

Les médias devraient commencer par arrêter de montrer les images de ces jeunes qui cassent,qui brûlent et qui détruisent soi-disant pour soutenir un mec dont ils n'ont rien à foutre. C'est juste pour eux une bonne excuse pour tout détruire. Alors les montrer à la télé leur donne de l'importance et je suis sure qu'ils kiffent grave quand ils doivent se reconnaitre sur les images !!! Alors que les médias commencent par arrêter de faire leur pub.

Kevin 26/02/2017 12:59

Sauf que ces jeunes t'apprennent un truc important, l'union fait la force, que si tout les français ce lèvent en même temps, les politicard ce mettrait a genou mais on préfère les faire passer pour des sauvage sans revendication et les politique pour des anges, ça évite que ceux qui n'ont pas suivit l'histoire de leur cracher allègrement au visage.

Grandis 25/02/2017 17:48

Bravo ! Soutien total à nos policiers !

Moulin 25/02/2017 17:25

Je vous soutiens ,pauvre France gouvernement absent pour ces forces de l'ordre,honteux!!!C'est bien plus facile de se ranger du côté des gens qui hurlent...

Charpentier 25/02/2017 14:23

Très belle lettre, merci à vous et vos collègues pour tout le travail que vous faîtes chaque jour.

Sozé kaiser 25/02/2017 13:23

Cher Christophe,
Vous parlez d'impartialité de l'IGPN et vous déclarez que leur but est de "bouffer du flic" , j'y vois comme une incohérence.Je reste convaincu que bon nombre de concitoyens font la différence entre les agents des forces de l'ordre respectueux de leurs fonctions et ceux qui les dépassent (excédés sans doute mais qui n'excuse rien). J'y vois là, tout comme vous le faîte, un amalgame de la population.Vous réduisez M rémy Fraisse à un "cas" (ce qui fera sans doute du bien à sa famille). Malgré ces observations, je partage tout à fait votre point de vue sur la surmédiatisation et le goût prononcé des médias pour le nauséabond (quelque soit la personne concernée) le calcul politicien et abject des mafieux politicards ainsi que La propension qu'ont les associations à s'indigner pour se faire "entendre".J'ai tendance à penser comme vous que les gouvernements successifs ont laissé pourrir la situation dans les zones de parcage. j'aime la fin de votre lettre et soyez assuré que beaucoup de citoyens vous soutiennent.

malard 25/02/2017 13:03

Entièrement d'accord, mais attention que vos collègues ne deviennent pas "agressif s "à leur tour pour rien. J'ai un cas à vous soumettre si vous le voulez.

schweitzer 25/02/2017 11:44

Bravo Monsieur Gillet,la France et les vrais Français est avec vous

Riviere 25/02/2017 15:33

Mdr les vrais francais!tu ne sais même pas accorder un sujet et son verbe et tu parles de vrai francais et ton pseudo n'a rien de très français non plus...

R. CHAUVIN 25/02/2017 10:42

Je soutiens la police, Hollande n'avait rien à faire au chevet de Théo je suis d'accord. Cependant s'il s'avère qu'il y ait eu faute de la part d'un policier il faut laisser la justice faire son travail et pénaliser s'il y a lieu. Il y a effectivement des zones de non droit, les gouvernements successifs sont fautifs de ce qu'y si passe, cela a pris de telles proportions que la police n'a plus les moyens de faire correctement son travail. J'espère que le prochain gouvernement prendra d'autres mesures si cela est maintenant possible......

rodrigues 25/02/2017 10:41

es médias deviennent trop puissants, les politiques pas assez, la vérité est souvent cachée, déformée... le problème des cités c'est qu'ils savent qu'ils ont le droit de nous faire peur, ils ont entre 10 et 17 ans pour beaucoup et pour ceux-là, on ne peux rien faire car la loi ne pèse rien rien contre eux et( donc même la justice est déconnectée... on est devenu un pays triste et ce que je vois est à vomir

Devauchelle 25/02/2017 10:05

Suis tout à fait d'accord avec les policiers. Ils font leurs taf .il est inadmissible de laisser faire. Théo doit à la société 670000 ca doit être remboursé. Tous ça grace à notre gouvernement.

Devauchelle 25/02/2017 10:05

Les policiers font leurs taf. Il est inadmissible de les punirs ça donne raison à toutes cette racailles qui polluent notre société. Ils ont qu'à retourner dans leurs pays de merde

Non 25/02/2017 18:56

Devauchelle, votre orthographe est plus que déplorable, êtes-vous bien certain d'être un "bon" français ? Ce policier continue d'alimenter la haine et se permet de dire " fermez-là" sans limite... je refuse de la fermer, Théo n'est peut-être pas irréprochable mais nos policiers eux se doivent de l'être de par leur fonction....

Jo 25/02/2017 08:26

Chapeau bas pour cet article qui dénonce bien ce problème d'être entre le fer et l'enclume...

manelli 25/02/2017 07:54

Entièrement d'accord avec toi Christophe,ces énergumènes qui ne pensent qu'à casser de la police,ne mérite pas que l'on s'appitoie sur leurs sort,si il y à faute d'un représentant de la loi,qu'il
soit sanctionné,mais il faut que ce soit dans les deux sens,et que les médias et les biens pensant arretent de montrer du doigt nos policiers plutot que ces "cancers" qui pourissent la vie de nos citoyens,et qui portent plainte quand ils prennent des coups,il va falloir que çà change avant que çà se termine beaucoup plus mal !!!!

Alex 25/02/2017 02:35

Mr Gillet, merci de cette lettre ouverte, et de ce coup de gueule. Comme vous j'en ai ma claque de ces politiques qui bousillent nos vies comme ils l'entendent. Comme vous j'ai fais partie de manière décalée de cette institutions, en devenant instructeur pour le GIGN et conseiller technique dans le cadre de plusieurs opérations sur Lyon. J'ai été également correspondant et membre d'une unité au sein de la DGSE, et au final à force des changements de patrons, mon nom s'est retrouvé effacé des cadres sans explications. Donc je comprend quelque part et pour d'autres raisons que les vôtres, votre frustration, et je conchie tour à tour les politiques et les médias qui les abreuvent de leur toute puissance, et qui en période électorale vous fait porter bien trop de chapeaux que seul votre képi devrait être ^^

Néanmoins, dans certaines affaires, j'ai vu l'IGPN servir sur un plateau de belles excuses sur simple demande d'un politique. Peu voir très rarement, mais je l'ai vu.

Pour l'affaire Théo, j'ai appris le fonctionnement du bâton de police (tonfa) et sodomiser sur 10 cm avec un tonfa quand on voit l'anatomie d'un anus, c'est chaud patate à réaliser sans le faire exprès. Bref cela n'est qu'un détail, qu'une petite excuse "visuelle" pour foutre le dawa et servir du mécontentement et de la casse, pour favoriser et amplifier l'état de droit.

Françoise 25/02/2017 01:22

La Police devrait avoir plus de pouvoirs. En effet, en France, dès que la Police "FAIT SON BOULOT" il y a des tas d'associations qui lui tombent dessus. A croire que ce sont les associations qui gouvernent dans ce pays ! Vite, un Chef d'Etat au pouvoir, pas un MOLLASSON!

Laurent 25/02/2017 00:01

Enfin quelqu'un qui parle vrai !!! a-t-on seulement cherché à savoir la raison de ce "tabassage" ? Qu'avait fait le petit ange Théo pour être traité de la sorte ? Que faisait-il là et pourquoi les policiers se sont "acharnés" sur lui. Quelqu'un a-t-il demandé aux policiers quelles sont les raison de ce déchaînement de violence. On peut tout supposer : il a insulté de manière très violente les policiers avec les mots d'une littérature très poussée des banlieues, il venait de piquer le sac d'une petite vieille en la traînant sur 30 mètres et en la lattant de coups de pieds, il venait de violer une petite fille de 8 ans dans une cave ??? J'attends toujours que les médias si propmts à accuser, recherchent les raisons de la réaction violente des policiers . Mais comme le dit M. Gilet, c'est tellement plus facile de critiquer ceux qui vont au casse-pipe quand on habite dans un Duplex à Neuilly. Messieurs les journalistes, allez interroger ces jeunes "Anges" dans les hall d'immeubles sur leur revenus et leur respect de la loi !!! Messieurs les politiques, prenez un RER à 22 heures à Sarcelles, avec vos beaux costumes et sans gardes du corps !!! Il est grand temps de rétablir l'ordre dans toute la France, beaux quartiers et banlieues, même si ppour cela il faut recourir à la force et la violence . envoyez tous ces jeunes tellement propres sur eux fendre du bois dans les forêts , bien sûr de manière manuelle, et nourrissez-les au cubage réalisé dans la journée !! Ou mieux et moins barbare : donnez leur une binette pour aller désherber les trottoirs des villes . Vous espérer leur trouver un travail, apprenez leur ce que c'est que gagner leur pain à la sueur de leur front avant !