Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

Pourquoi Hollande est un homme extrêmement dangereux .

( Cet article comprend deux parties. La plus importante est la deuxième le lien avec une interview de F. Hollande, qu'il faut absolument écouter, tant elle est terrible, en son genre, et par ce qu'elle révèle de « l'homme » qui est censé nous gouverner, surtout en ces journées de terrorisme en France.

La première partie est une présentation que j'ai faite de cette interview. Sachez en tout cas que je me suis bien amusé en la rédigeant. Car la vérité est d'une importance capitale. Et s'en faire l'avocat est un devoir, pas du tout pénible. LS ).

_______________________________________________________________

 

Ecoutez cette interview de François Hollande, au temps où il était dans l'opposition. , Regardez la aussi, attentivement.

Examinez les mimiques, celles d'un homme qui joue en permanence, et qui jouit de lui-même, de l'esprit qu'il se prête, des mensonges qu'il profère à la vitesse d'une déflagration de kalachnikov. Comme disait ma grand mère d'une créature du même acabit : « y ka menti kon bouriket ka pété ! ».

Et la voix? Elle se module sur le ton d'un chansonnier ( mauvais ) du théâtre des « deux ânes », qui inconscient de ses limites s'apprête à décocher au public ( complaisant ) une saillie qui déclenchera le fou rire et les applaudissements, et l'orgasme du locuteur. « Mets les rieurs de ton côté, et tu chavires avec eux dans le vulgaire » disait un moraliste lucide, et donc triste.

Voyez ces yeux qui roulent comme d'un clown, hésitant sur la « meilleure » des « p'tites blagues » qu'il s'apprête à débiter, pour des gens dont il sait qu'ils la dégusteront comme un grand cru de Bordeaux, parce qu'ils confondent le grand avec le gras du gros, une misérable piquette aigrelette avec un grand millésime de Château Lafite-Rothschild.

Et c'est pour cela qu'il les méprise. Et pour cela, encore, qu'il les flatte, car ce sont ses électeurs, habituels, ou en puissance. Car comment se « les » offrirait-il, à la ville ou dans l'intimité des chambrettes de soubrettes, comme jadis le baron Hulot du grand Honoré ( de Balzac )?

Ecoutez aussi cette diction hésitante, non par malhabileté, mais parce qu'elle improvise, à mesure, et qu'elle change, avec prestesse, en fonction de l'extrême labilité de son humeur, la phrase de sa partition, en accord avec son plaisir intérieur de « jean-foutre », « de se foutre des niais », qui le méritent bien. Foutre !

Certes! Pour faire le métier d'amuseur des autres et de soi, il faut de ce genre de talent là, il faut une proximité avec le rien, avec le néant, avec cette gouaillerie, et ce croassement où s'entendent et s'entrevoient des tourbillons mélangés de postillons et de morve, un peu sales.

Tel est François Hollande. Dans son « gouvernement » se sont succédés des gens de peu, et des crapules tartuphiennes, et des Taubira que je ne qualifie pas, car elle fut d'une eau pure ( comme on dit d'un diamant ) que tout adjectif trahirait dans sa pure « essence » patibulaire, des MST comme, admirable coïncidence, se nomme le ministre de la santé, et cetera!. Mais si exécrable ministre des affaires étrangères qu'il ait été, Laurent Fabius avait vu clair, une fois au moins. « Vous voyez Hollande président, vous? Cette fraise des bois ».

Comme l'avait bien noté notre compatriote martiniquais, le savant sociologue Jules Monnerot : « la haine peut être une catégorie de la connaissance ».

Donc, visionnez la video, écoutez là. En son genre elle est exemplaire, un pur joyau du hollandisme en sa splendeur.

Regardez, écoutez. Et notamment le journaliste, ce faire-valoir complaisant. Ecoutez sa voix quand il conclut par un « au revoir, vous êtes en pleine forme », dégoulinant de flagornerie.

Ecoutez bien. Vous retrouverez ces gens là bientôt. D'ailleurs vous les avez tous les jours sur les écrans de votre télé.

Si vous manquez de confiance en votre lucidité, utilisez telle formule éprouvée dans les exorcismes. On sait qu'un possédé, parce que le Diable, si fort soit-il, ne supporte pas les paroles de l'Ave Maria, du Je vous salue Marie! se convulse en les entendant. La victime est prise alors de convulsions douloureuses et irrépressibles.

Faites-en l'expérience! Quand vous rencontrerez un ténor de « sainte Télé », prononcez seulement la formule décisive, qui tient en un mot, en un nom : ZEMMOUR !

Le résultat est foudroyant.

Vous saurez alors, ce que vous vouliez savoir.

 

Le Scrutateur.

 

http://www.dailymotion.com/video/x81fnm_pour-hollande-le-gouvernement-inven_news

Pourquoi Hollande est un homme extrêmement dangereux .

Commenter cet article

pierre pierrache 21/07/2016 16:21

ahh! an komprann ka a li... on kok à bel pose!
juste bon à commémorer...le passé.

Dissident 20/07/2016 00:04

Qu'est-ce que cet individu absurde fait aux commandes du pays alors que tous les voyants sont rouges vifs et que toutes les sirènes d'alarme gueulent en même temps ?

Livia 19/07/2016 00:32

Je n'ai pu aller très loin, jusqu'au bout, la nausée me guettait!
Ce type huileux est répugnant!