Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Lettre ouverte aux Guadeloupéens à propos du Memorial ACT.e, par Harry Olivier, ( président de l'UDI ).

Le président de la Fédération Guadeloupe de l'UDI, nous envoie cette Lettre ouverte à propos du Mémorial ACT.e. Lettre qui rejoint les préoccupations du Scrutateur et d'un grand nombre de Guadeloupéens.

 

LS.

 

Le Mémorial Acte est un scandale financier et cela lui enlève tout l’intérêt de  son objet qui est  de rappeler l’histoire.

Il ne viendrait à l’esprit de quiconque de construire un « Stade de France » en Guadeloupe ; il ne viendrait à l’esprit de quiconque de partir en croisière et ne pas donner à manger à ses enfants ; il ne viendrait à l’esprit de quiconque d’acheter un véhicule et ne pas pouvoir assurer son entretien. Oui il y a certains politiques qui ont le gout du lux démesuré avec l’argent des autres, l’argent des contribuables. Harry OLIVIER

 

LETTRE OUVERTE AUX GUADELOUPEENS.

 

Tout est mis en œuvre pour que le 10 Mai 2015 soit la consécration du « Mémorial Acte »,  non pas pour découvrir un passé esclavagiste peu glorieux,  mais,  tout est mis en œuvre, à la gloire des politiques actuels.

 

Cela nous fait-il oublier, les scandales des pénuries d’eau, depuis plus de 3 ans en Guadeloupe ?

 

Dans une  région où nos responsables politiques, ne sont pas capables de résoudre la distribution d’eau potable  pour tous les habitants de la Guadeloupe, afin de permettre aux familles d'assurer l’hygiène du quotidien, permettre le bon fonctionnement des hôtels et autres commerces, tributaires de l’eau, permettre à l'élevage et à l'agriculture de continuer à travailler correctement.  Posons-nous tous  la bonne question:

 

AVIONS-NOUS BESOIN D’UN MONUMENT VALANT PRES D’UNE CENTAINE DE MILLIONS D’EUROS POUR COMMEMORER LE PASSE ESCLAVAGISTE QU’ONT CONNU LES PEUPLES DE LA CARAÏBE ?

 

Sans contestation possible NON !

 

La capacité de juger l’essentiel par rapport au futile ou au grandiose inutile, devrait-être la qualité première de nos Élus.  A l’U.D.I Guadeloupe, nous saurons faire la distinction.

 

La Guadeloupe doit être Moderne, elle doit être capable de résoudre les besoins de sa population au travers les élus qui sont les débiteurs envers la population et non le contraire, comme certains de ces élus voudraient le faire croire.

 

Au lieu de faire le choix de faire payer au contribuable guadeloupéen les folies de grandeur de mégalos, nous attendons que soit équiper notre belle Guadeloupe et qu’avec nos impôts que la population soient servis correctement. Aujourd'hui nous devons exiger l'essentielle : L’EAU dans tous les robinets et tous les Jours

« L’eau c’est la vie » : ce slogan est vrai et ne pas l’appliquer est UN CRIME.

 

Alors Messieurs les Responsables de ce majestueux projet en mémoire d’un passé de l’esclavage, répondez à ces questions :

 

·         Combien a coûté le Mémorial Acte depuis l’achat du terrain  jusqu’au ruban de l’inauguration, en passant bien sûr par tous les travaux payés aux intervenants?

·         Combien de personnels sont recrutés et sous quel régime administratif pour assurer la gestion de ce monument en 2015 et 2016 et pour quel montant de dépenses?

·         Qui prend en charge les déplacements et hébergements des invités extérieurs,  combien sont-ils et combien cela va-t-il coûter?

 

Combien d’euros avez-vous consacré au dossier de l’Eau et quels sont les résultats effectifs pour la population, à part le coût des communiqués payés pour annoncer chaque jour « les tours d’eau dans les communes? »

 

Aussi, quand avec gravité nous osons poser de vraies questions, il ne faudra pas que l’Exécutif régional ou d’autres nous réponde en parlant « d’affirmations mensongères. »

Alors au nom de cette transparence promise et décrétée par le Chef de l’Etat, le 10 mai sera-t-il LE porte-parole des réponses attendues ?

Nous attendons donc à nos questions les bonnes réponses et les preuves qui les accompagnent.

 

                                                           Président de la FEDERATION  GUADELOUPE  DE L’U.D.I.

Harry OLIVIER

 



 

La destruction de la tour de Babel, par Gustave Doré.

La destruction de la tour de Babel, par Gustave Doré.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
votre vision sur l'avenir me semble a jamais fermé il suffit d'écouter et vous comprendrez
il le fallait comme la karujet comme la route du rhum et bien d'autre évènement puisqu'il s'agit de cela
c'est toujours trop cher, la tour Effel faisait débat à son époque
la statut de la liberté fut le centre d'un énorme élan populaire aujourd'hui vous connaissez l'histoire
soyons fier de nos richesses
la Martinique et les martiniquais en serait bien plus fiers et moins critique faudrait il croire que le niveau des opposant et de la critiques n'est pas!!!

j'aime
Répondre
J
Et si cet argent avait servi à financer un cyclotron? et si ...
Répondre
A
Fallait - il faire un "Joupa" et mettre quelques guirlandes de noël autour en guise de déco pour satisfaire tous les futurs candidats aux élections régionales de décembre prochain ? Personnellement j'en doute !
J’aime · Répondre · 4 min
Répondre
T
Cet article montre toute la nécessité d'avoir un tel édifice pour que les complexes et séquelles de l'esclavages soient définitivement surpassées.
En terme d'investissement si l'auteur de l'article s'était renseigné il saurait que l'essentiel du coût de l'édifice est porté par les fonds européens.
Il saurait que les travaux de canalisation d'eau ne relèvent pas des budgets qui financent l'art et la culture, ni les hôpitaux : bref, il saurait que l'on ne gère pas le budget d'un pays comme il le fait avec son porte-monnaie.
Enfin, je préfère ne pas préjuger de l'intilligence de l'auteur en me disant que le problème est ailleurs.
Ailleurs dans notre imaginaire collectif...
Celui que nous partageons, nous tous les guadeloupéens avec ce
petit groupuscule qui a décidé sous la dénomination "D'association des amis de Lacour" d'honorer par une œuvre d'art la mémoire de De l'Olive et Duplessis, ces premiers colons français qui ont débarqué à St Rose en 1635.
Je ne sais pas si ces "amis" sont leurs descendants directes mais une autre partie de la population, peut-être aussi bien que (plutôt) mal leurs descendants, a tout bonnement détruit cette œuvre d'art!

Sur un réseau social j'ai lu qu'une dame disait qu'au lieu de détruire la bande à Élie n'avait qu'à construire la sienne, d'œuvre d'art et la mettre à côté de ceux de nos "amis"...

J'ai trouvé la proposition très intelligente. Mais je crois que des initiatives comme celle des amis de Lacour seront toujours vouées à l'échec tant que nous n'aurons pas un lieu commun de réflexion (pour par exemple avant de détruire, de nous détruire, que nous discutions, que nous nous attaquions et détruisons symboliquement avec la puissance et la force des mots)

Enfin, c'est pour ça qu'il nous faut un lieu commun de projection de soi, un lieu de partage de l'imaginaire collectif, Bref! Un mémorial acte pour mettre la fraternité en acte, la guadeloupeanité en acte, (même avec les petits chaulettes)
Répondre
L
Me harry olivier,

Socialiste déchu, udiste par opportunisme je sourit à votre lettre empreint de candidature prochaine aux élections régionales, vous étiez candidat à la candidature pour les régionales de 2004 bref.
je n'ai aucun souvenir de guadeloupėens s'élevant contre la construction de l'aéroport pôle caraïbes qui a coûté autant d'argent que le mémorial acte !!
Un ouvrage magnifique qui a la particularité de répondre à des attentes économiques, touristiques, culturelles sur un même site, toutes malpalant déwo comme d'habitude. Les guadeloupėens que nous sommes quand nous devenons des touristes le temps de vacances souhaitons toujours visités les plus beau sites et édifices lors de nos déplacements mais ils ont un coût pour les populations qui vous accueillent et malgré leur pauvreté essaye de bénéficier des retombés des touristes que nous sommes. Ma question au malpalant l'édifice est construit que dois on en faire ?
L'équipe sortante est battu aux prochaine régionales on ferme le site ?
Mr olivier, Mme seymour que proposer vous au delà des critiques infondés sue vous portez à cette réalisation ?
Vous parler de l'eau alors que vous connaissez le véritable problème. Vous êtes malhonnête et démagogique et ne disposer d'aucun arguments visant à nous rassurés que vous ferez mieux si on vous fais confiance ?
Et puis la réparation le pardon souhaité par ceux qui ne sont pas digne de parler de mémoire car ils n'ont pas été des exemples dans le passé.
Malpalant assez mal palé et ba ko à zot bande pou la Guadeloupe ay pi loin dans la construction.
copié collé à ki bitin le macte Maria ou ja voueye on dot koté ?
matinik, Guyane, la caraïbe, l'Afrique nous envie cet ouvrage et nou nou ka craché siy.
Ka zot vlé mem ?
Répondre
L
Mr harry olivier,

je suis surpris de votre lettre qui s'inscrit comme celle d'ambition guadeloupe et de tous ces frondeurs qui en veulent à ce bel ouvrage que représente le mac te.
Ce monument indispensable et ouvrant de multiples opportunités économique, touristiques à notre île en changeant l'image qu'elle renvoie des femmes venues de saint domingues.la question du coût de l'aéroport pôle caraïbes n'a jamais été posé par les contribuables guadeloupėens à l'époque et pourtant elle nous a coûtés de l'argent.
Les touristes que nous devenons l'orque nous allons en vacances et exigeons la visite des plus beau édifices qui ont voûtés de l'argent au pays qui nous reçoivent très souvent pauvre à certains endroit et qui go tu la fierté de leurs habitants.
Mr harry olivier ancien socialiste déçu qui mourrait denvie s'être sur la liste des régionales de 2004 vous avez ma mémoire courte. La campagne des régionales est lancé faites nous part de votre projet pour ce pays de guadeloupe vous et Mme seymour mélina qui devrait revoir sa position en manque d'ambition.
nous savons s critiqués détruire mais hélas nou pa sav di lè i bon.
Et puis ceux qui attende de l'état un pardon commencer par être solidaire entre vous car padon pa guéri boss.
Répondre
M
comme d'habitude , et c'est propre à la Guadeloupe, on fait du copié collé. Pourquoi choisir une architecture déjà vue, oui pourquoi copier. Les guadeloupéens ne savent-il que singer ce qui existe déjà ? là aussi c'est un scandale et cela ne fait pas honneur à la Guadeloupe, car que va-t-on dire: encore quelque chose de nul en Guadeloupe. Peut-être domota y mettra le feu allez savoir ! ben là du coup ça vaudrait le coup, comme ça on édifiera quelque chose qui reflète mieux l'esprit de la Guadeloupe.
Pour l'aspect financier, les élus n'ont rien à faire de ce bâtiment, ils ont choisi à défaut et pour les copains; ce qui les a intéressé avant tout c'est tout l'argent qu'ils ont pu se mettre dans la poche, notre argent.
Peut importe que ce soit moche, que ce soit copié que cela commémore, ils s'en foutent complètement, ce qui les a intéressé c'est l'argent. Ce monument, c'est la poule aux œufs d'or pour eux et la ruine pour tous les Guadeloupéens.
Répondre
J
Bonjour Edouard
tu m'offres l'opportunité ici de dire que cette amertume que je partage, sur certains aspects, je parle des ristournes et commissions sur commandes papassées, si la justice peut prouver cela, ne sera qu'un épiphénomène par rapport à la gravité des choses qui se passent dans notre pauvre société.
Je veux parler du racisme qui gangrène notre vie.
moi je ne peux être raciste car jai du blancs et du nègres moi Sans compter mes enfants indiens
Jai aussi des amis blancs pays!!!exemple Claude Ex de La Chase.Mahatan.pour ma part se sera mon pote à la vie à la mort car ce MONSIEUR.là est un exemple du vivre ensemble.
Je parle de cela car nous avons trop souvent de par le comportement cassé les passerelles qui nous auraient permis davoir un résultat plus égalitaire.
Pourquoi avons nous accepté le refus des mélanges entre les composantes des familles Guadeloupeennes?
Qui se penche sur par exemple le racisme qui se developpe à Terre de Haut les Saint es à contraire de la Desirade?
C'est quand la date d'une Fête de Blancs Pays ou les Nègres et les Indiens seront invités?
Si tu connais une date fait moi signe.!!!
Alain JABES
Répondre
H
De vrais questions qui appelle de vrais réponses à cette gabegie financière ce tonneau des danaïdes. Toto dans sa mégalomanie et sa quête effréné d'une mainmise totale sur la Guadeloupe
Pouvez répondre et expliquez à quoi sert l'argent public à part satisfaire votre égo surdimensionné
Répondre
M
depuis quelques années l'ile aux belles eaux n'a plus ce précieux liquide qui coule de ses robinets. Cependant les assoiffeurs du peuple continuent leur œuvre de gaspillage d'argent public. Ce mémorial qui est le troisième investissement dans la caraïbe après le percement du canal du Nicaragua et l'élargissement du canal de Panama deux réalisations qui vont concourir à créer de la richesse mondiale et de la richesse pour ces deux pays en face un mémorial qui sera déficitaire : cherchez l'erreur ?
Faut-il penser que la Guadeloupe n'est pas dans le monde ? la Guadeloupe ne connait pas la crise pour s'autoriser à jeter de telles sommes par les fenêtres cependant qu'environ 110 000 personnes vivent du RSA ?
Ce président de Région qui avait promis la création de 25000 emplois, devons lui rappeler qu'aujourd'hui la Guadeloupe connait une augmentation du chômage sans précédent et que le peuple attend toujours les 25000 emplois promis?
Répondre
C
Il est bien tard pour pleurer, il aurait fallu combattre dés l'origine ce projet, démesuré comparativement aux besoins réels de la Guadeloupe.
Au fait, priver ses concitoyens d'eau , ne serait-ce pas, aussi, un crime contre l'humanité ?
Mais nos chers (couteux) élus savent si bien flatter le peuple avec le relais coupable de médias
si lyriques qu'ils en deviennent ridicules:
Le 02 mai dernier le futur ex-France Antilles, sous la plume de Nicomède Gervais, nous gratifiait d'un "point de vue" qui vaut son pesant de pistaches.Nul doute qu'il s'agisse d'un monument d'anthologie phare du 21ème siècle.
Quelques extraits :
Après l'inauguration "La partie sud de Pointe à Pitre devient... un temple de l'histoire des peuples (Caraïbes,Arawaks,Africains,Aztèques,Incas,Indiens,Asiatiques,etc).
Les "etc" sont donc une nouvelle donnée ethno-sociologique fourre tout,quantité négligeable de l'histoire, les européens,Français, Békès,blancs et autres oubliés,apprécieront cette "passerelle historique entre les peuples".
Encore plus fort : "La Guadeloupe,carrefour de l'humanité" est "le vortex,la matrice du monde,le point de départ de la chaîne des espèces animales qui a généré la lignée de l'espèce humaine"!!!
Aurait-on trouvé le chaînon manquant ?
Bref, si nous manquons d'eau, certains manquent aussi de modestie et n'ont pas peur du ridicule.
Répondre
A
La pauvreté - la médiocrité voire la merdicité – de nos élus ne fait plus aucun doute, surtout quand elle s'inscrit sur la ruine des honnêtes personnes abusées mille fois au nom de valeurs qui n'en sont que pour des voleurs, esclavagistes de surcroît qui accaparent le fruit du travail milliers de braves gens au nom de la soi-disant démocratie et qui s'enivrent de leur souveraineté (qu'ils exercent soi-disant au nom du peuple et pour le bien commun) et de la richesse qu'ils détournent, car il ne faut pas se faire d'illusion, les pots de vin sont plus fréquents que rares, chez ces gens-là, menteurs de profession, marchands d'illusion et, depuis peu, de mémoire. Que le honnêtes gens se consolent : il sera certainement plus difficile à un politicien guadeloupéen d'accéder au royaume des cieux qu'à une baleine délire domicile dans une corne de lambi. Pauvre Guadeloupe ! Avec de tels élus ! Mais aussi avec de tels électeurs ! Car qui oblige à voter pour des profiteurs professionnels ?
Répondre
W
c trop tard pour parler comme ça cfait o zote té ié les yo té ka fabriqué li??
c kon ça zote connete fait en guadeloupe, toujou la apres tout bitin fini!!c moune la ka paler la prend on place pou diriger la guadeloupe!!
si zote qué fait mieux!!!zote tout la pou mete lagent en poche a zote!!