Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le Scrutateur n'est pas contre l'édification d'un Mémorial de l'esclavage en Guadeloupe. Pas plus qu'il ne s'est élevé contre l'édification d'une stèle en souvenir de l'arrivée des premiers indiens de la Guadeloupe au milieu du XIX ème siècle ( stèle qui s'élève au bord de la Darse de Pointe-à-Pitre ). Pas plus que personne de sérieux ne peut s'élever contre l'édification d'une stèle identique en souvenir de l'arrivée des 1 ers colons européens dans notre île en 1635.

Je ne vois à redire, sur le plan des principes,contre l'intention existante, pour certains, de fragmenter notre île en communautés hétérogènes et irréductibles.

Notre département est comme on dit aujourd'hui, PLURIEL. D'une pluralité organique. Nous sommes divers, et un. La diversité est un enrichissement, si elle est conçue à travers  un projet unificateur qui nous est tout naturellement suggéré par l'histoire, par le creuset de la civilisation française. La France, dite métropolitaine elle-même, dès ses origines s'est créée dans cette perspective synthétique, dont le nerf fut, spirituellement la religion catholique, et, politiquement, l'action constante, persévérante de la monarchie capétienne, puis de la République.

Donc d'accord pour l'édification des monuments commémoratifs, et notamment du Mémorial Act.

Là où l'on peut regimber en ce qui concerne ce dernier monument, c'est sur la question de son gigantisme, et de son COÛT.

C'est ce que souligne cet article du site Ambition Guadeloupe.

Une somme de cinq à dix millions d'euros aurait permis d'édifier déjà un bâtiment superbe.

Le projet retenu, risque de frôler les cent millions d'euros. Somme énorme et pharaonique. Et si 70 à 80 millions d'euros avaient été consacrés à rénover les quartiers populaires voisins, notamment celui de la cour Zamia, qui dans son état actuel ( voir ci-dessous nos photos, voisinant avec celles du Mémorial ) est indigne d'un département français, et propice au déploiement, ( nuisible à la grande majorité des gens qui y vivent ) de dévoiements multiples, et du trafic de la drogue.

Ne trouvez vous pas que cette idée est intéressante et qu'elle aurait du s'imposer à l'esprit de nos politiciens?

Certains d'entre eux en préféré, à l'image des Pharaons d'Egypte ( Kheops, Kephren, Mykérinos ), laisser leurs noms sur la pyramide du site Darboussier. Cette pyramide a été édifiée le.... en Présence de...., etc, etc, comme aurait dit le compositeur juif de la chanson qui a rendu, jadis, célèbre Joël Ursull.

Vanité, vanité, quand tu nous tiens.

 

Le Scrutateur.

20 h · Modifié ·

MEMORIAL ACTe DE LA GUADELOUPE OU GIGANTESQUE GOUFFRE FINANCIER

La Cour des Comptes étrille la construction.

Dans ce nouveau pavé annuel de 25 pages, dévoilé mercredi 11 février, les 400 magistrats de la Cour des Comptes ont passé au crible l’ensemble des dépenses publiques.

Le coût de la construction du Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (Mucem), à Marseille explose le plafond. Cela nous fait étrangement penser à la réalisation monumentale du Mémorial Acte en Guadeloupe.

En effet, dans le viseur de la Cour : le coût de la construction du Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (Mucem), à Marseille, imaginé par l’architecte français Rudy Ricciotti, a coûté plus de 160 millions d'euros, soit près du double du devis établi en 2009, et ses coûts de fonctionnement "mal évalués" fragilisent l'équilibre économique de l'établissement, malgré une forte fréquentation.

Pour Information : Marseille et ses environs représentent plus d'un million d'habitants. Situés en Europe, au bord de la méditerranée, qui voit passer des millions de visiteurs chaque années.

Le coût du Mémorial Acte a été évalué au début à 44M€. Il semble que la facture soit bien plus salée aujourd’hui. La note s'élèverait au double, voire au triple du coût initial. (Nous continuons nos recherches pour avoir les bonnes informations...) ( Souligné par le Scrutateur ).

La Guadeloupe avec ses 400 000 habitants environ et sa poignée de Touristes auront fort à faire pour rentabiliser ou tout simplement faire fonctionner un tel bâtiment public.

Ambition Guadeloupe n'est pas contre un lieu de mémoire et d'expression, au contraire. Mais avions-nous besoin d'investir plus de 100M€ dans un tel édifice en ces temps de crises ? Les élus régionaux, les artistes sont-ils encore solidaires de cette gabegie ? (Alors que la facture explose…).

Nous invitons les artistes, le monde culturel, les citoyens guadeloupéens à s’exprimer sur ce dossier.

MEMORIAL ACTE GUADELOUPE. POINTE-A-PITREQuid du coût réel pour l'instant.

Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (Mucem) - MARSEILLE - 160 M€


 

MEMORIAL ACTe DE LA GUADELOUPE : Un GIGANTESQUE GOUFFRE FINANCIER?
MEMORIAL ACTe DE LA GUADELOUPE : Un GIGANTESQUE GOUFFRE FINANCIER?
MEMORIAL ACTe DE LA GUADELOUPE : Un GIGANTESQUE GOUFFRE FINANCIER?
MEMORIAL ACTe DE LA GUADELOUPE : Un GIGANTESQUE GOUFFRE FINANCIER?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Yvan 08/05/2015 14:54

Tout simplement honteux ! Nos élus n'ont pas honte

Yvan 08/05/2015 14:52

Tout simplement une mise en avant de l'irresponsabilité de nos élus!

anonyme 01/03/2015 14:21

nos politiciens n'ont pas honte autant de depense quand nous regardons notre îles est ce vraiment necessaire un grand site pour simboliser l'histoire en plus le guadeloupeen que nous sommes ne réfléchis pas assez et ne regarde pas la realite en face

Nicky 01/03/2015 22:28

Le Mémorial Act pourquoi pas? Le comble c'est que les ruelles de la Cour Zamia à 2 pas peinent à être rénovées. Et je paye 1600 € de taxe foncière, car propriétaire. Ras le bol