Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

On se souvient du mot de Staline en 1944, à propos du pape Pie XII : «  le pape! Combien de division ». Mais on n'ignore pas non plus le rôle de l'Eglise catholique, et du grand pape Jean-Paul II dans la chute du communisme en URSS et dans l'Europe de l'est.

Tant pis pour les gens qui croient l'avenir dans les sondages.

Toutes choses égales, évidemment, on devrait y penser chez ceux qui considèrent les hommes politiques à l'aune des sondages. Un Dupont-Aignan est de ceux que les sondages méprisent.

Mais je me souviens qu'en 1957, un an avnt le retour au pouvoir du général de Gaulle, ce dernier n'était plus considéré comme un homme d'avenir. Seul un pour cent des sondés croyaient à un possible retour aux affaires de l'homme du 18 juin.

Et pourtant.

C'est pourquoi je vous propose de lire la déclaration suivante de M. Dupont-Aignan.

 

LS.

 

 

Lire la suite ICI http://www.debout-la-republique.fr/communique/francois-hollande-va-dans-le-mur-il-accelere-et-il-klaxonne#sthash.jqYqnct9.dpuf

 

Publié par JCL le Lundi 31 Mars 2014

Après la claque des municipales, François Hollande a donc finalement décidé de changer son équipe gouvernementale, un remaniement de forme pour ne pas changer le fond. La nomination de Manuel Valls comme Premier ministre est particulièrement inquiétante mais pas étonnante. François Hollande a choisi un homme de communication qui parle mais n'agit pas. Le Président de la République a fait le choix des postures martiales sans les résultats.

Depuis son arrivée Place Beauvau, Manuel Valls a vite démontré son incompétence pour assurer la sécurité des Français, en refusant notamment de remettre en cause l’espace Schengen qui prive la France de tout contrôle à ses frontières. La ligne économique du nouveau Premier ministre est connue : il est l’exemple type de la social-démocratie molle qui a échoué partout en Europe et qui s’est toujours soumise aux injonctions de la Commission européenne. C'est un Premier ministre programmé pour l'échec. Une homme politique autoritaire pour une politique dont les Français ne veulent pas. La politique ne se résume pas à une question de personnes, mais à des idées.

Si François Hollande veut obtenir des résultats, il faut qu’il s’attaque aux causes des problèmes de notre pays, en instaurant un protectionnisme ciblé, un contrôle à nos frontières, en mettant fin à l’euro cher et en baissant massivement les charges sur les PME.

Nicolas Dupont-Aignan

Député de l’Essonne

Président de Debout la République

- See more at: http://www.debout-la-republique.fr/communique/francois-hollande-va-dans-le-mur-il-accelere-et-il-klaxonne#sthash.jqYqnct9.dpuf

 

François Hollande va dans le mur. Il accélère. Et il klaxonne - , par Nicolas Dupont-Aignan.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ch.Etzol 05/04/2014 17:45

Dans le cadre des prochaines Élections européennes 2014, la Fédération des Associations Familiales catholiques Européennes demande à chacun des candidats de s'engager devant les électeurs sur des idées essentielles pour lesquelles il a fallu déjà mener combat et qui reviendront sur le tapis , en signant le manifeste suivant.

Manifeste pour une politique européenne globale et efficace en faveur de la famille : Trésor de l'Europe !

Candidat aux élections européennes, je m'engage à systématiquement tenir compte des besoins de la famille lors de la prise de décisions politiques ayant un impact sur la société pour renforcer l'institution familiale pour le bien de l'Europe, en respectant scrupuleusement le principe de subsidiarité, aujourd'hui et pendant toute la durée du mandat.

Je m'engage à promouvoir les droits de la famille, notamment par les actions suivantes :

1. Reconnaître la complémentarité de la femme et de l’homme
La notion du "genre" n'a pas de base légale dans le Traité.
Je reconnais l'altérité entre l'homme et la femme et je refuse l'idéologie du genre qui vise à effacer les
différences sexuées dans les politiques publiques.

2. Définir, respecter et promouvoir l'institution du mariage
Le partenariat enregistré entre personnes de même sexe est une forme d'union différente du mariage
entre un homme et une femme.
Je m'engage à respecter le droit des Etats membres à définir le contenu spécifique de la notion de
partenariat enregistré et du mariage. En vertu du principe de subsidiarité, je m'opposerai à toute
ingérence de l'Union européenne dans ce domaine à travers des politiques communautaires.

3. Respecter la dignité humaine du début jusqu’à la fin naturelle de la vie
Je m'engage à respecter la vie à tous ses stades, y compris l’enfant à naître, notamment par la mise en
œuvre des critères contenus dans l'arrêt C-34/10 concernant les recherches biotechnologiques et de
l'Initiative Citoyenne Européenne "Un de nous".

4. Père et mère, premiers et principaux éducateurs de leurs enfants
Je m'engage à faire en sorte que l'Union européenne, dans l'ensemble de ses programmes destinés à la
jeunesse et à l'éducation, respecte et promeuve le droit des parents à éduquer leurs enfants
conformément à leurs convictions morales et religieuses, en tenant compte des traditions culturelles de
la famille qui favorisent le bien et la dignité de l'enfant.

5.La famille, un sujet de droits
La famille a droit à la protection et au soutien de la société. Je m’engage à œuvrer pour une feuille de
route des droits de la famille en vue d'équiper l’UE d'une stratégie globale et cohérente en faveur des
droits et intérêts de la famille, qui n’empiète pas sur les compétences des Etats membres.

6. Prendre en compte l’impact familial de toutes les décisions (« family mainstreaming »)
Pour rendre sa dimension humaine au processus d'intégration communautaire, l'Union européenne doit
prendre en compte les intérêts de la famille dans toutes ses décisions. Je m’engage à promouvoir la
prise en compte de l’impact sur les familles de toutes les politiques sectorielles.

7. Promouvoir la voix des familles
Les associations familiales portent la voix des familles, en articulant leurs besoins. Je m'engage à
reconnaître la contribution et le rôle des associations familiales dans l'élaboration et le développement
des programmes qui ont une répercussion sur la vie familiale.

8. Reconnaître la valeur du travail invisible
Je m'engage à faire reconnaître, par l'Union européenne dans le cadre de ses compétences, la valeur du
travail de la mère et du père au foyer en raison de son importance pour la famille et pour la société, et la
valeur du bénévolat qui contribue à la cohésion sociale.

9. Équilibre entre la vie familiale et la vie professionnelle
Prendre en compte la vie familiale pour l’élaboration des conditions de travail peut à la fois donner aux
familles des conditions de vie permettant de passer du temps ensemble, et aussi soutenir la dynamique
démographique et contribuer à la cohésion sociale.
Je m'engage en faveur d'une meilleure harmonisation entre la vie familiale et la vie professionnelle au
profit de la famille, y compris en faveur du dimanche comme jour hebdomadaire de repos commun.

10.Congé de maternité
Je m'engage à participer activement au déblocage des négociations de la directive sur le congé de
maternité, afin de permettre une augmentation de la durée minimale du congé.

11. L'économie au service de la famille
Je m'engage à faire en sorte que les familles bénéficient de conditions économiques qui leur assurent
un niveau de vie conforme à leur dignité et à leur plein épanouissement.

12. Le travail digne et nécessaire pour chaque famille
Chaque famille doit pouvoir se nourrir du fruit de son travail. Je m’engage à œuvrer pour une politique
de l’emploi qui ne considère pas le marché de l’emploi à la lumière unique de l’économie et de la
finance, mais d’abord comme une participation active au bien commun et un outil de prévention de la
pauvreté et l’exclusion sociale, centrée sur la personne et ses talents.

Chacun saurait alors mieux pour qui et pour quoi il vote... en savoir plus sur fafce.org

livia 02/04/2014 18:27

Hollande a juste bougé quelques pions sur son petit échiquier gauchiste,
Manolo l'espagnol se retrouve 1er sinistre, le pion noir si mauvais pour la France est resté à l'injustice, le nul fafa continuera ses bourdes dans la politique internationale, filipetti, continuera l'inculture et ne parlons pas de l'inéducation nationale confiée à benoît le sectaire...
La France sera mal barrée, tant que hollande aura ses grosses fesses au palais!