Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Alors que la composition du nouveau gouvernement “resserré” doit être annoncée mercredi, voici les personnalités qui ont la cote et celles qui l’ont moins. Laurent Fabius et Jean-Yves Le Drian devraient rester à leur poste. Grosse incertitude autour du sort de Pierre Moscovici.


 

http://www.acteurspublics.com/2014/04/01/quels-ministres-dans-le-gouvernement-valls


 

Ceux qui devraient rester au même poste :

Laurent Fabius – Un temps pressenti pour succéder à Jean-Marc Ayrault à Matignon, celui qui fut Premier ministre il y a trente ans resterait au ministère des Affaires étrangères.

Jean-Yves Le Drian – Proche du chef de l’État, le ministre de la Défense est assuré de rester à l’Hôtel de Brienne afin d’assurer la continuité des nombreuses opérations militaires françaises à l’étranger.


Ceux qui devraient rester, mais changer de portefeuille

Bernard Cazeneuve – Le ministre délégué au Budget, bien au point sur ses dossiers, pourrait prendre du galon à Bercy, à moins que François Hollande ne le nomme à l’Élysée, comme secrétaire général de la Présidence.

Arnaud Montebourg – L’incontournable ministre du Redressement productif pourrait soit rester à Bercy avec un portefeuille élargi, soit partir vers un ministère social.

Michel Sapin – Le ministre du Travail ne sera pas reconduit à son poste, mais il pourrait récupérer le grand ministère de la Réforme de l’État et de la Fonction publique.

Aurélie Filippetti – La ministre de la Culture se verrait bien à l’Éducation nationale, mais elle pourrait se voir confier l’Enseignement supérieur.

Najat Vallaud-Belkacem – La porte-parole du gouvernement pourrait être nommée rue de Valois, au ministère de la Culture.

Fleur Pellerin – La ministre déléguée aux PME et à l’Innovation pourrait rester à Bercy ou aller au ministère de la Recherche.

Benoît Hamon – Afin de choyer l’aile gauche du PS, et François Hollande et Manuel Valls devraient promouvoir le ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire et à la Consommation.

Marisol Touraine – Donnée partante du ministère de la Santé, Marisol Touraine pourrait récupérer le Travail et conserver les Affaires sociales.

Stéphane Le Foll – Proche du chef de l’État, il devrait aussi rester au gouvernement ou bien rejoindre François Hollande à l’Élysée.


Les possibles nouvelles têtes

Ségolène Royal (à l’Éducation ou à la Justice), Luc Carvounas, sénateur proche de Manuel Valls, Jean-Jacques Urvoas, député, président de la commission des lois de l’Assemblée nationale, pressenti pour le ministère de l’Intérieur, François Rebsamen, sénateur, aussi pressenti pour la Place Beauvau, André Vallini, pressenti pour la Justice, Karine Berger, députée PS, spécialiste des questions économiques, Claude Evin, qui pourrait faire un retour à la Santé.
Et aussi : les députés PS
 Christophe CarescheOlivier DussoptJean-Marie Le GuenThierry Mandon, les députés EELV François de Rugy et Barbara Pompili, le sénateur Jean-Michel Baylet (PRG) et le conseiller de l’Élysée Aquilino Morelle.


Ceux qui devraient quitter le gouvernement

Cécile Duflot et Pascal Canfin, qui ont déjà annoncé qui ne feraient pas partie du gouvernement Valls, Yamina Benguigui, François Lamy, Nicole Bricq, Geneviève Fioraso, Sylvia Pinel, Anne-Marie Escoffier, Christiane Taubira, Marylise Lebranchu, Marie-Arlette Carlotti, Michèle Delaunay, Vincent Peillon, Valérie Fourneyron, Victorin Lurel…

 

 

 

Valls semble, premier ministre "de combat", semble penser déjà à qui éliminer pour 1017. Tandis qu'à l'arrière plan l'autre pense que rira bien qui rira le dernier.

Valls semble, premier ministre "de combat", semble penser déjà à qui éliminer pour 1017. Tandis qu'à l'arrière plan l'autre pense que rira bien qui rira le dernier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article