Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

On sait qu'en France le ministre de l'intérieur ( de la police, comme on disait au temps de M. Fouché, ministre de l'intérieur de Napoléon 1er ), est aussi le « ministre des cultes ».

Il n'est donc pas inintéressant de connaître les idées et la philosophie personnelle du ministre en charge sur la question religieuse.

Famille Chrétienne parle utilement de monsieur Cazeneuve, successeur de Valls au ministère de l'intérieur de la police, et des écoutes. LS

 

 

Famille chrétienne dresse le portrait du nouveau ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui devra gérer les prochaines Manifs pour tous et les rapports avec les religions. A ce sujet, deux traits du personnage peuvent inquiéter :

"Il avait réagi très vivement à la proposition de Nicolas Sarkozy de promouvoir une « laïcité positive ». Il se dit tenant d’une position républicaine beaucoup plus classique et beaucoup plus ferme, écrivant même que la « laïcité porte en elle l’espérance de l’affranchissement de l’homme, par le dépassement de tous les dogmatismes ». Pour lui, évoquer les racines chrétiennes de la France, c’est « faire une relecture historique frelatée » qui a « rendu la France peu à peu nauséeuse ». C’est en tout cas « brader l’héritage laïque de la France ».
Lors du débat sur le « mariage pour tous », Bernard Cazeneuve a choisi d’être aussi peu présent que possible. Il n’a pas pris position, ou de façon ambiguë. En sous-main, cependant, il a sans doute fait pression sur le maire de Cherbourg, Jean-Michel Houllegatte qui occupait son poste depuis qu’il avait été appelé au gouvernement en 2012. Pourquoi ? Pour que ce dernier ne se rende pas aux grandes manifestations contre le mariage homosexuel."

Un chat, gros et gras, faisant la chatemite.

Un chat, gros et gras, faisant la chatemite.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article