Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

En matière de violence au quotidien, la Guadeloupe est en train de réaliser une performance dont nul n'a lieu d'être fier : réaliser, pendant les six premiers mois de 2013, une criminalité, et une délinquance supérieures à celles conjuguées des champions traditionnels en la matière à savoir, Marseille et la Corse.

Le phénomène a été longuement analysé, ces derniers mois, sur le Scrutateur, notamment par Dolto, et je vous en propose une lecture ( ou relecture ) qui peut être utile.

Nos lecteurs, rappelons-le, peuvent participer à la réflexion et à la recherche de solutions, dans la Tribune qui leur est réservée.

LS.

 

Violence-en-Gpe.jpg

 

( I ) Violence : vigilance orange en Guadeloupe, par Dolto. http://www.lescrutateur.com/article-violence-vigilance-orange-en-guadeloupe-par-dolto-87266006.html

 

( II ) La violence des jeunes en Guadeloupe, par Dolto : http://www.lescrutateur.com/article-la-violence-des-jeunes-en-guadeloupe-par-dolto-55225708.html

 

( III ) Guadeloupe , Ne pas être esclave de l'esclavage : http://www.lescrutateur.com/article-sur-politiques-publiques-errol-nuissier-ne-pas-etre-esclave-de-l-esclavage-90189371.html

 

( IV ) La Violence en Guadeloupe, sur Guadeloupe 1 ère : http://www.lescrutateur.com/article-guadeloupe-1ere-28-02-2011-dossier-sur-la-violence-en-guadeloupe-par-edouard-boulogne-68323140.html )

 

 

( V ) http://www.lescrutateur.com/article-la-violence-sur-guadeloupe-1ere-on-en-parle-par-marc-e-decap-89514006.html http://www.lescrutateur.com/article-la-violence-sur-guadeloupe-1ere-on-en-parle-par-marc-e-decap-89514006.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claude HOUËL 03/09/2013 17:46


Notre société est très malade, pour ne pas dire moribonde.Un des premiers symptômes est son incapacité notoire à se défendre elle même et à se réformer pour s'en donner les moyens.


Nous n'avons plus de valeurs ou ne savons plus défendre celles auxquelles nous sommes attachés. Nous avons, par lâchété et égoïsme fermé les yeux sur les dangers qui nous menaçaient et qui
étaient prévisibles, depuis longtemps.


Nous avons laissé détricoter les lois qui protégaient la société contre les prédateurs qui la menaçaient aux profit de ces derniers et contre les victimes et l'immense majorité des gens honnêtes.


On critique Taubira, avec raison, quand elle veut applquetr des peines de substitution à la prison : Ces solutions existaient déjà,sous d'autre formes et n'ont jamais démontré leur pertinance
dans la lutte contre la récidive.


Si l'on veut s'en sortir il faudra se poser des questions simples et y apporter des réponses simples qui font consensus.


Par exemple, quelle est la nécéssité d'une peine de probation quand on sait que plus de la moitié des peines prononcées ne sont pas,simplement,exécutées ?


Comment imaginer que la société pourra proposer à des délinquants une formation ou un travail quand elle est incapable de le faire pour les honnêtes gens,sauf à mettre ces derniers sir le même
plan que les premiers et transformer Pôle emploi en annexe des prisons ?


La société n'a même pas les moyens de sa politique.


Le résultat est là. Pourquoi plus en Guadeloupe qu'ailleurs ? probablement parceque dans une siciété du paraître et de l'ostentatoire, portée par des inégalités insuportables et un
chomage vertigineux, il n'est pas illogique que certains trouvent dans la délinquance un moyen facile à la fois de paraître et de subsister.


Le seul moyen pour, au moins essayer, de changer les choses serait celui d'appliquer les peines prononcées par des tribunaux parlant au nom du peuple et payés par lui,dans leur intégralité.Il
faudrait également alourdir considérablement ces peines pour les récidivistes, ce qui suppose de construire des places de prison, donner les moyens à la justice et à la Police ce qui ne serait
pas plus idiot que d'investir dans des guerres hasardeuses.


Cela ne serait pas une panacée universelle mais aurait au moins le mérite de soustraire les délinquants et criminels à la tentation de récidiver et donnerait à la société le sentiment d'être un
peu plus défendue.


Il ne me semble pas que ce soit la voie choisie par nos chers élus...