Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Victoire du NON Bravo !!! Quelle Victoire !

 


Belle surprise ce soir en voyant se dessiner une Victoire indiscutable du NON en Guyane.
Pour la Martinique, l’hypothèse d’un rejet du piège autonomo/independantiste des psychopathes locaux et du pouvoir central de Paris semblait prévisible mais pour la Guyane la chose était loin d’être acquise.
Il faut donc se féliciter de ce retournement de situation et du vote des Guyanais. Le score est sans appel dans ce département et le rejet de tous les « oiseaux de mauvais augures » qui rêvaient de voir leur haine historique anti France satisfaite est sans appel.
Pour ces deux départements, cette journée est une  grande et large Victoire qu’il faut apprécier à sa juste et légitime valeur.

Les scores annoncés sont sans appel. Plus de 65% voire presque 70% de NON, il n’y a pas photo. Le rejet de tous ceux qui ont tenté de tromper les habitants de ces deux DOM est consommé et ils ne pourront pas contester leur échec cuisant !

Paris non plus ne pourra ignorer ce camouflet magistral qui remet certaines pendules à l’heure. Gageons que notre Bon Prince Président et sa valetaille de cours ministérielle vont faire grise mine. Mme Penchard va devoir rapidement revoir discours, positions et copies.
Rappelons seulement que normalement, si les DFA n’avaient pas été pris en tenaille entre des appétits furieux d’excités locaux aux cerveaux embrumés et une équipe Présidentielle soucieuse de nous montrer la porte de sortie eh bien cette journée n’aurait jamais dû avoir lieu car à aucun moment la population de ces deux départements n’a demandé quoi que ce soit.

La complexité inouïe et la parfaite infamie du piège dans lequel Guyanais et Martiniquais ont failli tomber aujourd’hui est assez rare dans l’histoire de notre République.
Elle n’est pas finie bien entendu, puisque le Piège n’est pas totalement déjoué. Le second vote du 24 janvier présente une perversité certainement bien plus vicieuse que ce qui a été vécu aujourd’hui.
Souhaitons vivement que l’élan provoqué par les résultats de ce dimanche 10, favorisera une prise de conscience et un vote net en faveur du NON le 24.

Pour nous réhabiliter aux yeux de l’extérieur, pour recréer la confiance, pour que nous-mêmes nous puissions avoir le sentiment commun que quelque chose pouvait changer après tout ce bazar de l’année 2009, il faudra un élan massif et large avec un vote fort, symbolique, du genre : plus de 60% !

Là, cela aura de l’allure, de la gueule, du panache.
A 60% de votants, les Martiniquais et Guyanais pourront prétendre clore définitivement tous les débats sur leur crédibilité, leur sérieux, le « respect » qu’ils réclament à tort et à travers.
A 60%, tout le monde aura compris que la majorité silencieuse va prendre les choses en mains, qu’elle s’est fait manipuler pendant un an mais qu’elle ne manquera pas l’occasion de donner enfin son avis.

A 60%, c’en sera fini des ahuris de faux intellos qui manipulent les esprits de nos îles et les embrigadent depuis des décennies.
A 60%, s’en sera fini des « politiques » fêlés de la tête qui ont poussé nos îles dans des gouffres intellectuels et économiques.
A 60%, s’en sera fini des faux discours gouvernementaux qui face à la claque monumentale d’un tel score ne seront définitivement plus  en situation de magouiller des pièges aussi iniques que celui qui nous est imposé.

A 60%, s’en sera enfin fini du scandale absolu des médias locaux notamment RFO télé et Radio qui se sont permis des dérapages et des situations de propagande autonomiste que jamais la métropole ne tolérerait sur son territoire mais que l’on accepte ici justement parce que personne ne dit rien et qu’on a pris l’habitude de considérer sans aucun risque, le citoyen local comme un abrutis manipulable à loisir.

Félicitons tous ceux qui se sont mobilisés et qui ont pris de leur temps et de leur énergie pour tenter d’influer sur leur destin et l’avenir des DOM concernés.
Considérons que loin des diverses appartenances politiques, ils ont surtout mis en évidence un esprit de citoyens RAISONNABLES face à des jusqu’au-boutistes parfaitement irraisonnés et animés de haines xénophobes incontrôlables et dévastatrices.

La Victoire du NON n’est pas la Victoire de la Droite ou de la Gauche Guyanaise ou Martiniquaise mais celle des citoyens de Bon Sens capables de réagir positivement devant le danger évident de vas-t-en guerre immatures et psychopathes.

La victoire du NON n’est pas celle de l’immobilisme mais celle de citoyens qui veulent justement en finir avec les dérives désespérantes qui fossilisent complètement nos sociétés depuis beaucoup trop longtemps.

Allez, mobilisons toutes les énergies pour un sursaut salvateur qui offre un NON beaucoup plus massif le 24.
Il en va de notre amour propre, de notre crédibilité et surtout de notre capacité à nous mobiliser pour un avenir qui ne devra pas ressembler à ce que nous venons de subir.


Philipp. 


 




<   précédent     message 41  sur 76      suivant >
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chantal Etzol 13/01/2010 02:23



     Le jugement de nos compatriotes demeure la
manifestation CONSTANTE et FERME de leur bon sens.Celui des REALITES, opposé à l’escalade de l’outrance
verbale et de la violence des actes, si chère à la subversion et au terrorisme, pour usurper le pouvoir. C’est aussi celui des guadeloupéens : ce n’est pas d’hier qu’ils « renversent
des situations » par l’UNIQUE moyen pour affirmer clairement son avis en démocratie : le VOTE.


     De même qu’éviter volcanisme explosif et sismicité
élevée serait une illusion dans l’arc insulaire caribéen, tenir bon contre vents et marées, dans une fidélité, pourrait leur être une devise, malgré tous les opprobres.


Les vécu et ressenti de 2009 ont été éprouvés à plusieurs reprises dans le passé ; et chaque fois la MORT planait
sur le papillon… Y compris par agression sur la personne d’une présidente d’assemblée, pourtant élue démocratiquement ;mais protégée seulement, alors, par le courage d’un homme qui risqua sa vie.


-Avons-nous déjà oublié ces images télévisées de la Z.I. de Jarry, accompagnées d’un fond sonore où l’on entendait
distinctement un « responsable » syndical  menacer d’écraser les caméras si quoi que ce fût, eut été filmé ?


-N’est-ce pas à une émission « dans l’air » de métropole qu’un commentaire de reportage évoquait le chiffre de
200 morts en 1967 en Guadeloupe… alors qu’un invité ne parlait que de 80 ?  Même un seul sang qui fut versé à l’époque,le fut déjà de trop !  Mais où est la recherche de la vérité ? Et des
responsabilités réelles de chacun, pour éviter que cela ne se reproduise ?


-L’équipe présidentielle actuelle est-elle plus « complice » que les précédentes, face au terrorisme
multiforme ? Et moins que celles qui la suivront…puisqu’elle est condamnée à ne travailler que dans le « provisoire » ?


C’est d’un hommage à la PATIENCE et à la TENACITE que je voudrais me faire la voix ; et d’un encouragement à
la PERSEVERANCE dans un combat, jamais définitivement clos, malheureusement.


Car il n’a jamais pu et ne pourra jamais y avoir « débat véritable » avec ceux qui, précisément, refusent les fondements de la démocratie, à seule fin de satisfaire leurs appétits de puissance.


J’espère que les martiniquais,pour leur avenir, transformeront  le 24, l’essai marqué le 10/01/10 : NON et NON !                                                                        Chantal
Etzol   



ludivine Gachet 12/01/2010 21:43


oui belle victoire mais vous avez raison le 24 faut continuer sur cette voie le piege est cahché mais .... NON le 24 !
Hier a RFO petite amélioration du style Pro LKP maison avec un débat une peu plus intelligent que d'habitude ...
M Nuissier etr J Dahomays nous ont offert quelques réflexions intelligente et vous allez rire mais j'ai eu l'impression qu'il y a avit du Philippla dessous
meme conclusion sur la crise psychologique des domiens memes remarques sur bien des points
y en aurait pas un des deux qui serait ou lirait Philipp ?????


Agnes Bioche 12/01/2010 21:12


Oi vous avez raison de vous réjouir mais comme vous le dies si bien depuis longtemps le pire piege est le vote du 24!
NON au vote du 24

merci Philipp merci le Scrutateur pour vos combats essentiels pour nos iles


castetsjj 12/01/2010 07:19


Bonjour à tous et bravo pour le résultat, mais !!!

Ce qui me navre depuis des années, c'est que notre Démocratie marche sur la pointe des pieds. A chaque consultation , on peut noter avec tristesse le désintérêt des citoyens pour la chose publique
et la chance qui leur est donnée de pouvoir orienter l'histoire... paresses, manipulations, désintérêt profond, peut importe, les résultats sont hélas criants, la participation chute, et même
gagner avec 98% lors d'une consultation ne représentera jamais que la moitié de la population. Il ne faut donc pas s'étonner de voir croître et embellir les problèmes du vivre ensemble... Ceux qui
râlent le plus sont en général ceux qui ne participent pas à autre chose que l'expression par la rue, en lieu et place des urnes.
Pour le 24, soyez "confiants" et déplacez vous pour exprimer votre choix !!!