Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

( Lecteurs, lecteurs, participez à la croissance du Scrutateur, exceptionnelle depuis deux mois, en le faisant connaître à vos amis et connaissances. Faites circuler, circuler, circuler. Utilisez votre carnet d'adresses. LS ). 

 

First-girlfriend.jpg

Eh oui ! comme l'ont compris les Américains, la dame en question n'est qu'une relation du Président de la république... Une relation sexuelle, certes, mais une simple relation aux yeux de la loi et de... la République. Et en aucun cas ce que l'on est en droit d'appeler une "première dame". Faut pas se foutre de la gueule des institutions. Et ce que le Conseil constitutionnel (et pas davantage les journalistes, mais leur parti pris explique "leur solidarité") n'a pas été capable de comprendre, les Amerloques - pourtant si grossiers généralement - l'ont compris du premier coup.

 

Those french people !!!!

 

http://www.ladepeche.fr/article/2012/05/18/1356441-valerie-trierweiler-first-girlfriend-pour-les-americains.html#xtor=EPR-7

 

PUBLIÉ LE 18/05/2012 13:55 - MODIFIÉ LE 18/05/2012 À 17:58 | AVEC AGENCE

Valérie Trierweiler, "first girlfriend" pour les Américains

Valérie Trierweiler.

Valérie Trierweiler.
Valérie Trierweiler.

Depuis l'élection de François Hollande le 6 mai dernier, les médias anglo-saxons n'ont d'yeux que pour... Valérie Trierweiler. Pas vraiment première dame puisque non mariée, la compagne du nouveau président de la République était à la recherche d'un titre. Les journalistes américains en ont trouvé un : "first girlfriend" (première petite amie).

Valérie Trierweiler avait déclaré la semaine dernière à France 2 : "Il faut qu’on réfléchisse pour savoir comment m’appeler". Et de lancer un appel : "D’ailleurs si quelqu’un à des idées, je suis preneuse. C’est un terme qui n’est peut-être pas adapté à la fonction en France".

"First girlfriend" pour les Américains

Voilà les voeux de Valérie Trierweiler exaucés ! C'est CNN qui a ainsi rebaptisé la compagne du président, invitée par Michelle Obama à participer à toutes les activités organisées par les épouses des membres du G8.

Aux États-Unis, le fait que le président de la République ne soit pas marié avec la journaliste Valérie Trierweiler est une véritable curiosité, qui ne serait pas admise outre-Atlantique. Mais cette particularité est "so french" qu'elle en devient presque charmante.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Raymond D'Alanvaire 18/05/2012 19:03


Il ne fait pas de doute que les Américains ont trouvé Madame Trierweiler infiniment plus séduisante que Monica Lewinsky. C'est la French touch ! C'est d'ailleurs ce qui fait les beaux jours des
pages people-glamour. Et Dieu sait que Madame Trierweiler, pou ce qui est d'une presse enthousiaste. Mais, au fait ? N'y a-t-il pas quelque corporatisme, dans ct engouement ? Décidément, le
tribalisme des Hollandais n'est pas que légendaire...

Léon Dy 18/05/2012 18:48


Moi, j'ai une idée : "première dame de Hollande" !