Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Une semaine à la loupe.   

 

 

1.  Les entreprises les plus admirées.

Certaines entreprises font rêver par leurs produits, leur activité florissante ou leur image. Innovantes et performantes, ces entreprises suscitent l’admiration ou l’attirance et passent pour des modèles quasi-universels aux yeux des salariés potentiels mais aussi de tout un chacun. Chaque année depuis 1997, le classement "All Stars" du magazine Fortune établit le palmarès des sociétés les plus admirées au monde en interrogeant plus de 15.000 dirigeants et cadres supérieurs de 345 sociétés éligibles ainsi que des analystes financiers, chacun notant ses concurrents puis l'ensemble des sociétés d'après plusieurs critères. Ceux-ci sont la capacité à attirer et à conserver des personnes talentueuses, la qualité de la gestion, la responsabilité sociale envers la communauté et l'environnement, le caractère novateur, la qualité des produits et des services, la solidité financière et l'efficacité à travailler à l'échelle mondiale. Le classement met en avant des valeurs sûres de l'économie mondiale mais aussi des entreprises de haute technologie. En 2011, le gagnant est Apple avec son patron extrêmement charismatique, Steve Jobs, des produits particulièrement appréciés du public et une santé insolente. Cela fait désormais quatre ans que la marque à la pomme se situe en tête du classement des entreprises les plus admirées au monde. En numéro deux on trouve une autre entreprise de haute technologie, Google dont l'admiration ne cesse de croître. Alors que ce géant de l'Internet ne figurait qu’au huitième rang en 2007, son classement ne cesse de s'améliorer en partie grâce à l'incessante innovation de ses ingénieurs ainsi que par le développement rapide de son système Android pour les téléphones portables. Après ces deux groupes de haute technologie au rayonnement mondial, on trouve Berkshire Hathaway, l’entreprise de Warren Buffet, qui est un conglomérat spécialisé dans la prise de participations dans des secteurs très différents mais toujours très rentables. En quatrième position on trouve la compagnie aérienne Southwest Airlines qui réalise une double performance en surclassant largement les autres compagnies mais surtout en faisant un bond important puisqu’elle ne se classait qu’au douzième rang en 2010. En cinquième position, on trouve un géant de la grande consommation, Procter & Gamble, dont les produits s'enracinent dans nos habitudes de consommation. C’est ensuite, dans l’ordre, Coca-Cola, la boisson la plus connue au monde, Amazon, le géant américain de la distribution en ligne et FedEx, le grand transporteur de marchandises. Puis vient Microsoft qui continue à innover avec Bing, le moteur de recherche qui part à l'assaut de Google, Kinect qui permet l'interaction avec la Xbox et qui s'attaque à la Wii de Nintendo et Windows Phone 7 qui ambitionne de se faire une place de choix aux côtés d'Apple et d'Android. Enfin c’est au tour de McDonald's ! Le spécialiste de la malbouffe semble réussir à se dégager de cette étiquette très pesante pour se positionner en numéro dix. Les dix entreprises les plus admirées au monde sont toutes américaines. En France, L'Oréal, qui se positionne au vingt-troisième rang du classement "All Stars" de Fortune et qui est le septième groupe non-américain le plus admiré, continue à maintenir sa domination dans le classement franco-français des entreprises les plus admirées, devançant Total qui conserve sa seconde place, Vinci qui passe de la onzième à la troisième place, puis Danone, GDF Suez, Michelin, suivies par Air France-KLM, Axa et Air Liquide. Depuis 1997, le magazine économique qui décerne ses palmes aux entreprises qui jouissent de la meilleure réputation, a vu une évolution importante des secteurs primés.

2.  Conseils pour réussir son mail de motivation. 

De plus en plus nous sommes amenés à transmettre aux recruteurs notre CV par mail. Bien évidemment, on n’envoie pas un CV par mail sans aucune explication car il est nécessaire de motiver sa candidature. Cela implique de faire appel à quelques règles non écrites mais qui permettent de faire passer sa candidature en tête des très nombreuses qui sont reçus par Internet tous les jours au sein de la DRH. 1. Attention à l’accroche, donc l’objet du mail qui contient les premiers et sans doute les derniers mots que le recruteur lira : Ils doivent susciter sa curiosité. 2. Le mail doit être court, non formel et ne doit pas se trouver en pièce jointe, mais dans le corps du message, car ce n’est pas votre lettre de motivation car elle est incluse en pièce jointe à votre CV. 3. Montrez que vous avez compris la teneur du poste, que vous êtes sans aucun doute le meilleur candidat et que vous êtes ultra motivé. 4. Montrez son intérêt pour l’entreprise en faisant apparaitre que l’on correspond totalement au poste proposé et aux critères mentionnés dans l’annonce. 5. Le recruteur doit comprendre en un coup d’œil si vous êtes en simple veille, en veille active ou en recherche d’emploi. 6. Il faut être positif dans la conclusion. 7. Dans votre signature, vous devez rappeler votre nom, votre prénom sans oublier de joindre votre numéro de portable, votre adresse mail et les liens vers votre blog ou vos profils sur les réseaux sociaux si vous en avez. Le recruteur pourra ainsi vous contacter plus rapidement sans avoir à faire appel à votre CV.

3.  Les secrets qui pourrissent la vie d'une entreprise.

Les secrets du monde de l'entreprise, comme ceux des familles, sont parfois pesants et une information confidentielle qui fuite peut affecter l'ambiance dans toute la société. Les conséquences des rumeurs peuvent pourrir le quotidien de nombreux salariés avec des conséquences insoupçonnables. Ces secrets peuvent entrainer une forte démotivation et mettre à mal la productivité des équipes qui parasitent la bonne marche de l'entreprise. Quelques exemples : une réorganisation cachée risque de se transformer en fardeau pour ceux qui détiennent l’information sans pouvoir la partager. De même, certains projets qui doivent rester confidentiels, suscitent des interrogations puisque les personnes impliquées sont tenues de garder le silence devant leurs collègues. Lorsqu'une entreprise souhaite se séparer d'un collaborateur, elle évite de le faire savoir à l'avance. Mais quand le salarié en question le découvre lui-même, l'affaire peut se compliquer. Enfin, La préparation d’un plan social est le plus souvent particulièrement difficile à vivre car avant que les décisions soient rendues publiques, rares sont ceux qui connaissent l'identité de ceux qui vont être licenciés. Ces périodes se révèlent particulièrement éprouvantes pour l'ambiance de l'entreprise et mettent à mal la motivation des équipes. Les secrets peuvent donc perturber une ambiance sereine au sein de l’entreprise ou d’une équipe surtout lorsqu’elles concernent des salariés et qu’elles n’ont pas vocation à être connues. Aussi est-il important d’éviter de mettre à mal la bonne ambiance dans une équipe.

4.  Téléphoner avec Skype pourrait être illégal en France !

Skype est un logiciel qui permet de téléphoner à bas prix depuis son ordinateur. A l'occasion de son désir exprimé d’entrer en bourse, une vieille affaire de 2007 a refait surface. Il semblerait que ce logiciel ne tienne pas compte des trois obligations que tout opérateur de télécommunication électronique doit respecter en France. En effet, la loi veut que tout opérateur donne la possibilité à l'Etat de mettre sur écoute les conversations pour une question de sécurité, puisse acheminer les appels d'urgence et permettre aux utilisateurs qui viennent d'un autre opérateur de garder leur numéro. En 2007, l'Arcep, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, avait saisi le procureur de la République pour lui signaler ces trois infractions sans que la procédure soit poursuivie car Skype avait alors fermé ses bureaux en Europe. Cette affaire pourrait représenter un risque pour la valorisation de Skype lors de sa mise en bourse même si l'Arcep a affirmé qu'il n'y aurait pas de procédure en cours, puisque cette histoire ancienne aurait été classée après le déménagement de Skype. Un point qui sera à suivre. 

 

Henri Pauvert.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article