Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Une semaine à la loupe.

 

a_la_loupe.jpeg

 

1.  En voyage à l’étranger, quelques règles de bienséance.

Cet été vous partez à l'étranger mais ne connaissez pas les usages du pays dans lequel vous vous rendez. Attention à certains gestes ou actes à proscrire. En Grèce, il est malvenu de tendre la paume de la main grande ouverte face à quelqu'un car c’est considéré comme une insulte grave. De même, le geste utilisé pour faire de l'autostop est une invitation sexuelle ! En Espagne, on est direct et le tutoiement en société est naturel. En Italie, il faut respecter l'heure de la sieste qui fait partie des traditions depuis l'antiquité. De même, un minimum de décence est à respecter pour entrer dans une église. Le short est à proscrire pour les hommes de même que la minijupe et épaules nues pour les femmes (ce qui est aussi le cas en France mais que ces dames feignent d’oublier !) Au Royaume Uni, les Anglais sont des gens plutôt calmes. Respectez les passages piétons, ne râlez pas. De plus, ne mettez pas les mains sur la table, mais sur les genoux. En Allemagne, les habitants sont beaucoup plus respectueux des lois aussi ne traversez jamais la rue lorsque le feu est vert pour les voitures. Sachez aussi qu'on n'embrasse que les personnes que l'on connaît bien. En Autriche, Pensez à pouvoir rendre la politesse car les Autrichiens auront sans doute un petit cadeau pour vous dès votre arrivée et seront très attentifs à bien vous recevoir. En Russie, les Russes tiennent généralement à la disposition de leurs invités des chaussons car ils ne circulent jamais en chaussures dans leurs maisons. De même, Il est impoli de ne pas boire sa vodka cul-sec mais vos hôtes accepteront de comprendre votre difficulté à le faire. Aux Etats-Unis, la ponctualité est de rigueur donc au restaurant il est d'usage d'arriver un quart d'heure en avance. Au Brésil, les Brésiliens sont très tactiles aussi ne vous offusquez pas au moment de l'accolade. Le "topless" sur les plages reste tabou même s'ils s'habillent légèrement. Au Maroc, Ne touchez pas les aliments avec la main gauche qui est impure. Le couscous se mange avec la main droite, directement dans le plat mais ne piochez pas au milieu du plat car c'est très mal élevé. Les épaules et les jambes trop dénudées sont déconseillées et en règle générale, dans les pays musulmans, ne mettez pas de vêtements rouges pendant le Ramadan. Au Liban, il est de coutume d'offrir du café ou du thé dans les boutiques, où l'on se déchausse. Un homme salue une femme musulmane en portant la main droite sur son cœur mais ne l’embrasse jamais. En Tunisie, ne jamais former un cercle avec son pouce et son index, car il s'agit d'une menace de mort. Il est interdit de photographier les bâtiments gouvernementaux et les casernes aussi faut-il toujours demander l'autorisation avant de photographier. Il ne faut jamais refuser un verre de thé à la menthe car c'est un geste d'inhospitalité. En période de Ramadan, il faut boire, fumer et manger de façon discrète. En Turquie, il est impoli de manquer un repas ou de ne pas goûter à un plat. Il est également obligatoire de se déchausser avant d'entrer dans une maison. En Afrique du Sud, on évite aussi de se faire la bise, une tape sur l'épaule suffira. De même, partout dans le pays, les salutations sont assorties d'un "comment ça va " et la question se doit d'être posée sinon vous passerez pour un malotru. Au Vietnam, abstenez-vous de parler fort et de montrer de l’énervement, sinon vous passerez pour quelqu'un de grossier. Ne touchez pas la tête des enfants. De plus une tenue correcte est préférable pour les femmes et porter un short est synonyme d'indécence. Au Cambodge, ne jamais vous énerver ni élever la voix ou vous faire menaçant. Il est aussi très mal vu de contredire quelqu’un. Si votre interlocuteur se trompe, ne le lui faites pas remarquer. En Chine, évitez les embrassades ou de serrer quelqu'un dans vos bras. Ne montrez personne du doigt, privilégiez les formules de politesse. A table, assoyez-vous toujours correctement. Votre hôte invitera tour à tour ses invités à porter un toast. Au Japon, ne pas planter ses baguettes dans le bol de riz car cela signifie que quelqu'un est mort. Pendant le repas, elles doivent être le long du bol puis perpendiculaires en fin de repas. A table, un dos droit est synonyme de bonne éducation mais parler fort ne l’est pas. Il ne faut jamais embrasser un Japonais en public car vous lui feriez perdre la face. En Indonésie, ne discutez jamais avec une personne les mains sur les hanches car cette posture reviendrait à vouloir le défier. Il ne faut jamais désigner quelqu'un du doigt ou toucher la tête des enfants car c’est le siège de l'âme. En Inde, ne serrez la main d'un hôte que si celui-ci vous la tend ; il faut plutôt le saluer en joignant les mains sous le menton et en baissant la tête. Aider une femme à porter un paquet ou lui offrir sa place par courtoisie dans un bus peut être considérée comme une insulte… Profitez de vos vacances et bon voyage.

2.  Les radars de l’été...

Afin d’en finir avec le coup de frein à l'approche des radars, progressivement et dès le mois d'août, les panneaux les annonçant disparaîtront. Pour les nouveaux radars de petits panneaux, situés plus loin en amont indiqueront seulement une ''zone de contrôle radar''. Puis, au fur et à mesure, les panneaux actuels seront tout simplement enlevés. Ainsi l'effet de surprise sera plus fort et le temps de réaction pas toujours suffisant pour éviter le flash. De même, la liste des contrôles radar embarqués, celle des contrôles aux jumelles ou aux radars mobiles qui était publiée chaque semaine sur le site Internet des préfectures sera abandonnée. A cela il est utile d’ajouter le fait que le gouvernement confirme la mise en place de 800 nouveaux radars qui commenceront à être déployés dès le mois d'août. Ils s’ajouteront aux 2.800 radars actuels dont près de 1.700 sont des cabines fixes. Une dernière nouveauté et après les feux rouges, les radars de passage à niveau sont en cours d'installation. De quoi ravir les automobilistes, en attendant les radars qui calculeront la vitesse moyenne de passages entre deux points ! L'Etat a donc définitivement choisi la voie du tout-répressif. En effet la grande majorité des radars n’est pas placée en zone dangereuse mais plutôt en zone rentable, c’est-à-dire sur les autoroutes et les voies rapides, qui sont les réseaux les moins ''accidentogènes''. Alors un conseil : faites attention et évitez que la route de vos vacances ne se transforme en piège pour votre permis !

3.  L’été, au bureau, attention à votre tenue vestimentaire !

L’été est là avec ses grosses chaleurs. Qui n’a pas eu envie de troquer le costume-cravate contre le short, le tee-shirt et les tongs ! Avant de passer à l’acte, relisez bien le règlement interne de l’entreprise pour laquelle vous travaillez. Si les situations ne sont jamais dramatiques, il reste important de connaitre les habitudes de la société et de discuter avec la direction. D'après l'article L1121-1 du code du travail, l'employeur a le droit d'imposer des contraintes vestimentaires si elles sont justifiées. Cependant, s’il n'y a pas de texte sur le sujet, il existe des jurisprudences faites au cas par cas. De même la liberté religieuse est la règle dans le secteur privé, mais elle peut être limitée pour des raisons de sécurité, de santé, d'hygiène au travail ou par la nature de l'activité.

4.  La ''clope'' serait-elle une nuisance pour l’entreprise ?

Les ''clopeurs'' discutent avec nostalgie, devant leur entreprise et souvent dans le froid, de l’époque bénie ou un nuage de fumée bleue planait dans les bureaux et les salles de réunion. Oui le tabac a été autorisé au sein des entreprises dans un passé plus ou moins récent. Des études ont montré que les fumeurs coutent environ 100 heures par mois à une PME d’une centaine de collaborateurs, soit environ 90 semaines par an ou encore l’équivalent de deux salariés ! La  pause cigarette, rituel convivial pour certains?

 

Henri Pauvert.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article