Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Une semaine à la loupe.

 

a_la_loupe.jpeg

 

1.      La France semble moins attirer les investisseurs étrangers.

Une enquête du cabinet Ernst & Young montre que les investisseurs internationaux doutent de la capacité de la France à générer de la croissance en période de reprise. Si la France a fait office de "valeur refuge" pour les investissements étrangers en 2009, à l'horizon de trois ou cinq ans, les investisseurs affichent une plus forte confiance dans l'amélioration de l'attractivité de l'Allemagne et du Royaume-Uni que de celle de la France. En effet, les investisseurs attendent, comme d’habitude plus de flexibilité et de baisse des charges sociales. Sommes-nous capables de comprendre ce type de message et est-il possible pour le gouvernement de réduire les charges sans provoquer des grèves ?

2.   Quelques techniques pour lutter contre le stress.

Le monde de l'entreprise exige beaucoup de la part de ses salariés. De même le stress peut aussi devenir paralysant s'il est mal vécu. S'il peut être un moteur important pour avancer au quotidien, l'anxiété fait partie intégrante de la vie professionnelle. Des troubles du sommeil, une fatigue persistante, une concentration qui s'effiloche, des maux de dos, tous ces "bobos" font que le stress peut être difficile à vivre. Chacun le perçoit de manière différente, positivement ou négativement, mais il existe des techniques qui peuvent permettre de le gérer au mieux de l’intérêt du salarié. Certaines techniques se révèlent assez simples à mettre en œuvre au cours d'une journée de travail mais il faut les pratiquer de façon régulière. Voici quelques conseils pour gérer son stress et mieux vivre au travail. 1. Boire moins de café car la caféine est un excitant qui est déconseillée aux personnes stressées. Il rend plus difficile le retour à l'équilibre en favorise la tachycardie de même que l'accélération du rythme cardiaque. 2. Pratiquer un sport. La pratique régulière d'une activité physique est bénéfique pour la santé car il a des conséquences physiologiques importantes comme faire circuler le sang dans les fonctions de l'organisme et du mental. Si la pratique d'un sport ne réduit pas le stress, il permet de se sentir mieux. 3. Pratiquer la relaxation. Elle peut procurer beaucoup de bien si l'on est soumis à un stress important. 4. Respirer et souffler ! Il faut agir de manière volontaire sur sa respiration en le faisant très lentement et profondément par le ventre et en prolongeant l'expiration pour se calmer. 5. Prendre du recul par rapport aux évènements et donc par rapport à la situation de stress rencontrée. Il ne faut pas se laisser déborder et se raccrocher à la réalité du monde réel ou nous sommes. 6. Adapter son environnement de travail au contexte stressant que l'on peut connaître. 7. Accepter l'imperfection. Si le perfectionniste est généralement considéré comme un atout, sa recherche dans le monde professionnel peut conduire à se fixer des objectifs irréalistes, à refuser les erreurs que l’on considère comme des faiblesses. 8. Se fixer des limites de ce que l'on peut faire sans croire que son manager ne le comprendra pas. 9. Ne pas reporter à plus tard l'atteinte d'un objectif. Il ne faut pas repousser au lendemain ce que l'on peut faire le jour même car il vaut mieux gérer tout de suite les problèmes quand ils se présentent. 10. Faire des pauses. S'arrêter dans son travail se révèle bénéfique car les pauses s'imposent. De même il est important de prendre des vacances qui constituent des moments propices à la détente. 11. Accepter les contrariétés. Il est impossible d'avoir de prise sur des situations que l'on subit aussi faut-il les accepter comme des faits regrettables mais imparables et fatalistes. 12. Positiver. Au lieu de noircir le tableau, il vaut mieux les voir telles qu'elles sont. Il ne s'agit pas de se mentir mais plutôt de tout faire pour voir les évènements sous un jour positif. 13. Rechercher du soutien de la part des autres. Il faut avoir la possibilité de parler à quelqu'un, lui expliquer ses angoisses. Il est donc nécessaire de trouver la bonne personne qui saura écouter sans imposer sa vision du problème. 14. Il faut se faire plaisir. Mais ceci n'est pas évident pour ceux qui sont l'emprise du stress. Il faut cependant tout faire et trouver un moyen pour fuir le stress et penser à autre chose. Enfin ne vous laissez pas déborder par vos angoisses.

3.   A quand le cœur artificiel ?

Encore quelques années avant l'arrivée du cœur artificiel sur le marché. On parle d'une commercialement en 2013. Mais le succès n'est pas garanti car il existe un risque de rejet non négligeable. Cependant, les patients victimes d'insuffisance cardiaque terminale peuvent reprendre espoir même si près de 17 millions de personnes meurent de cette maladie tous les ans dans le monde. Ce petit bijou d'environ neuf cents grammes ne serait pas à la portée de toutes les bourses car il devrait couter environ 150.000 euros !

4.   Les enfants et la cigarette.

Trois ans après l'interdiction de fumer dans les lieux publics, la cigarette continue à faire des ravages auprès des jeunes. Alors qu'il est interdit de vendre des cigarettes aux mineurs, une enquête montre que le nombre de fumeurs réguliers de 12 à 15 ans a plus que doublé en trois ans ! Si la majorité des buralistes respectent la loi, il existe encore des débits de tabac qui acceptent de vendre des cigarettes à des enfants, parfois parce que les parents les envoient chercher leurs paquets. Faut-il une campagne de prévention spécifiquement destinée aux jeunes ? Pas sûr que cela marche car les jeunes aiment bien braver les interdits…

5.   De l'électricité à partir de la bouse de vache !

On ne les attendait pas sur un pareil sujet, mais les HP Labs. ne manquent pas d’imagination et de sens pratique. Les chercheurs de Hewlett-Packard, groupe informatique, viennent de montrer que 10.000 vaches permettraient d’alimenter en électricité un centre informatique d’un mégawatt en utilisant la chaleur générée par des centres informatiques. Cette chaleur pourrait accélérer la décomposition des excréments et favoriser la production de méthane. Elle serait à son tour utilisée pour générer de l’électricité. Si le concept est loin d’être idiot, il nécessitera au préalable la mise au point d’une grille énergétique plus flexible afin de mieux cerner la consommation d’électricité, mais aussi de pouvoir dispatcher localement l’énergie produite par les entreprises et les particuliers afin de limiter les problèmes de stockage et les pertes occasionnées lors du transport. A quand l'utilisation des déjections canines qui "peuplent les trottoirs de nos villes et sont la cause de nombreuses chutes !

6.   L'austérité est-elle incontournable pour l'Europe ?

Les mesures d’austérité prises dans de nombreux pays européens pourraient étouffer la reprise si elles ne s’attaquent au problème de la régulation financière  et ne se limite qu’à la consommation et aux ménages. L’alternative à la rigueur serait donc de s’attaquer en profondeur dérives du secteur financier et à situation catastrophique de l’endettement public de la plus part des pays. Quelque soit les commentaires non alarmistes de nos politiques, nous devons savoir qu’un jour ou l’autre nous serons obligés de réduire notre train de vie. Et ce ne sera pas que de la faute des agences de notation, des fonds spéculatifs, des banquiers, des marchés ou autres groupes, mais aussi la notre qui avons acceptés ou plutôt exigé toujours plus de la part de nos dirigeants.

Henri Pauvert.

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

castetsjj 11/06/2010 07:37



Bonjour Monsieur Boulogne,


Comme Mr Pauvert est un spécialiste, je me permet de lui poser une question que personne ne souhaite aborder un jour, tellement les conséquences pourraient être
désastreuses.


En météo il existe des euphorimètres qui mesurant simultanément température et hygrométrie par l'intermédiaire de deux aiguilles qui peuvent se croiser, le
point de croisement étant bien entendu la T° et Humidité idéale pour le bien de l'être humain.


Dans notre Monde un peu "déboussolé" est-il du domaine du possible d'accorder les violons pour satisfaire la rapacité du toujours plus de l'être humain,
entre deux comportements antinomiques, le toujours plus des "Investisseurs de tous poils" qui se moquent de l'impact social des jeux boursiers et le toujours plus du Citoyen qui lui se moque de
la façon dont est crée la richesse pour la distribuer.


Faudrait-il, comme je l'ai lu récemment dans une analyse, fermer les Bourses !!!


Entre la "Guerre" et la Politique, si le Politique est incapable de manoeuvrer que nous resterait-il ?