Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

( Voici une rubrique du Scrutateur, qui doit vous intéresser. Elle ne fait pas double emploi avec les commentaires d'articles. Ceux-ci, en augmentation lente, mais constante, est faite de vos réactions aux articles.

« La voix des lecteurs »vous donne la parole, la possibilité d'enrichir notre blog de vos idées, réflexions, poèmes, réactions propres à l'actualité en général.

Bien entendu je ne publierai que ce qui ne s'en prend pas, éventuellement, aux personnes, au-dessous de la ceinture comme on dit.

Les articles signés seront plus particulièrement bien venus. Mais il y a, je le sais d'excellentes raisons, qui ne relèvent pas de la couardise, mais plutôt de ce qu'on appelle le devoir de réserve, à l'anonymat, ou au pseudonyme. Ces articles seront pris en compte. Mais il faudra, que je puisse identifier les expéditeurs de façon précise. Ma discrétion à leur égard étant assurée.

Maintenant, chers lecteurs, à vous de jouer.

 

Edouard Boulogne) .

 

PS : Les propos de lecteurs, n'expriment pas toujours le point de vue du Scrutateur. Ils s'expriment librement. Le Scrutateur n'intervient que pour écarter les attaques qui viseraient des hommes et des femmes, de façon insultante, «  au-dessous de la ceinture » comme on dit.

_La_Voix_des_lecteurs.-jpg.jpg

 

 

 





Une lectrice envoie au Scrutateur un commentaire, qui mérite d'être publié en article pour le sûreté de son jugement et la qualité de son information.

 

 

Si le scrutateur le permet,avec toute la détermination nécessaire mais une certaine inquiétude, en regardant le jeune homme candidat à villeneuve sur lot, il faut que les jeunes qui se battent ou se battront soient PREALABLEMENT FORMES  à une connaissance des méthodes de l'adversaire (qui n'hésite d'ailleurs pas à nous qualifier d'ennemis) . Le nazisme s'est largement inspiré de la révolution soviétique d''Octobre 1917, comme le rapporte H.Raushnig dans le livre Hitler m'a dit: "ce qui reste du marxisme, c'est la volonté de construction révolutionnaire... qui se forge un instrument de puissance implacable pour s'imposer aux masses populaires et au monde entier."   

Hitler-m-a-dit-.jpg

L'objectif révolutionnaire: maintenir un climat de contestation et de lutte permanente, de remise en question de tout, dans les sociétés humaines.   De Rousseau à Jaurès ou à  Garaudy, les textes ne manquent pas, illustrant que pour l'esprit révolutionnaire, il n'y a pas de vérité sacrée

"Si Dieu lui - même se dressait devant les multitudes sous une forme palpable, le premier devoir de l'homme serait de refuser l'obéissance et de le considérer comme l'égal avec qui l'on discute, non comme le Maître que l'on subit"...Jaurès

"Le moment de la négativité,celui du refus de l'ordre déjà constitué, du rejet de l'illusion d'un monde déjà entièrement fait,en dehors de nous et sans nous, est un moment essentiel"  (Marxisme du XXe siècle - R. Garaudy - Paris 1966) ... Deux ans avant Mai 68.   Le pouvoir actuel est aux mains des héritiers (quelle filiation!) de la pensée révolutionnaire qui va nous libérer de nos "aliénations! Dans le zéro et l'infini, un des personnages précise que l'histoire est à priori AMORALE et n'a pas de conscience. Mais la morale a-t-elle encore un sens dans un système absurde où l'homme se ferait en faisant l'histoire ?

 

 

 

Commentaire n°3 posté par C. ETZOL aujourd'hui à 23h42

Mieux que de la permettre, le Scrutateur applaudit à tout rompre à ce que vous écrivez, et vous félicite pour la qualité de votre information. LS. 

 

 

Hitler-et-le-marxisme-.jpg 

Ces deux pages du livre "Hitler m'a dit" de Hermann Rauschning, dont parle notre correspondante ( ci-dessus ), sont très claires sur l'éminente homologie des méthodes du nazisme et du communisme, par delà les inévitables nuances qui s'expliquent par la différence des deux peuples, et celles des personnalités des deux dictateurs Hitler et Staline, dont le révolutionarisme est aussi patent que permanent ). 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

castets 27/06/2013 07:09


Bonjour Mr Boulogne,


On nous rebat les oreilles avec l'extreme Droite qui aurait des relents de faschisme, soit ! Par expérience, c'est le lot des extremes dans un système toujours en mouvement et jamais parfait,
mais qui peut se vanter d'avoir concocté un système parfait, même pas Dieu qui a pourtant conçu un système seulement en équilibre et que nous venons avec faconde et bêtise contrarier...


La géographie de l'Hémicycle ne nous arrange pas. S'il est facile sur une droite de trouver les extremes tant à Gauche qu'à Droite, il est bien plus difficile en fermant cette droite en un cercle
parfait de définir avec précision les positions de chacun des Partis, à l'exclusion du Centre, du milieu du Centre disait l'auvergnat ! Bien malin  et  honnête celui qui s'y retrouve
pour professer des vérités sans humilité. Cela devient le cirque et tout le monde applaudit béatement !


Bonne journée, Cjj

Dissident 25/06/2013 17:25


Je m'étonne car je ne savais pas que le "non serviam" de Jaures était si caricaturalement et si obstinément luciférien. Et stupide. C'est surprenant, aussi, car c'est là la
description du mystère d'iniquité,  du péché contre l'Esprit, qui - evidemment - ne pourra pas etre pardonné, puisque l'Inique obstiné, à  l'imitation de son maitre infernal,
refusera mordicus la Miséricorde, meme quand il la verra face à face dans toute sa splendeur et qu'elle s'offrira à lui sur un plateau. 

C.ETZOL 25/06/2013 15:54


Il est difficile de tout dire dans un commentaire et j'ai été très peinée d'apprendre l'incarcération totalement injuste et injustifiée de Nicolas,mais elle m'a rappelé un message
internet dans lequel un jeune disait en substance qu'"ils" allaient voir comment les policiers seraient débordés et obligés de faire des heures supplémentaires!  A partir de là, M
Valls n'a pas besoin de donner des ordres,il lui suffit de laisser faire l'exaspération:les forces de l'ordre sont constituées d'hommes qui ont leur propre vie et leurs
horaires;s'ils demandent de se disperser à minuit, ne mettons pas un point d'honneur à rester 30 mn de plus! Je ne doute pas de la qualité de ces jeunes et il fallait du courage pour faire
ce qu'ils ont fait,mais une formation est nécessaire pour mener une contre-offensive des idées sur le long terme:


- Adhérer à des associations structurées qui existent déjà ou viennent d'ètre créés, selon leur sensibilité (alliance vita - la fondation jérôme Lejeune - les
associations pour l'enfance - l'UNI - objection! - liberté politique - Ichtus - et bien d'autres que je ne pourrais toutes nommer.  Les plus "agés" peuvent aider financièrement ces
associations,dans la mesure de leurs moyens.


- LIRE est indispensable pour être enraciné, connaître notre passé réel pour répondre et défendre, découvrir les sources de la pensée
révolutionnaire et les conséquences catastrophiques auxquelles elle a conduit dans TOUTES le nations où elle a réussi à prendre le pouvoir par la force et la violence. Au
Club du Livre Civique (CLC- 49,rue des renaudes -75017 PARIS),avait paru, en 1981, Marxisme et révolution de M. Jean Ousset. S'il a été
réédité, cela vaut vraiment le coup de se le procurer. 


- Ne pas se laisser diviser:nous avons absolument besoin d'être rassemblés tant sur le plan de la politique que de la foi catholique. Le pape faisait remarquer
récemment qu'il y a plus de martyrs aujourd'hui qu'au début de la catholicité et des blogs racontent les profantions de tabernacles et les vols d'hosties. Par pitié pour la France, plus
de soi-disant front républicain et de querelles de partis, plus de clochers vaticanistes II ou anti vaticanistes... Si c'est "la dernière heure", efforçons-nous à l'unité, pour
faire face à la dialectique et à l'entrisme!


Le Scrutateur assure depuis longtemps cette formation avec passion et patience, mais sa récente proposition pour assurer l'avenir doit être prise au sérieux si nous voulons que la France reste le
royaume du Christ et qu'il y retrouve encore la FOI. C.ETZOL


 

Jean Dissy 25/06/2013 12:13


Faut pas que ça vous étonne, Dissident. Si vous lisez la prose de Peillon Vincent - son frère Antoine, lui, bizarrement, écrit dans "La Croix" où il enquête sur les ministres qui mettent leur
fric à l'abri des prébendes des socialotaxistes - vous verrez que chez les socialos, tout est contrefaçon de l'amour dont parle l'Évangile. Entre les cocos et les socialos, finalement, la
différence tient à leur manière de se tenir à table : les cocos mangent avec leurs doigts, et les socialos utilisent des couverts (y compris quand ils soupnet avec le diable, vous l'aviez
compris).

Charles Saint-Plaît 25/06/2013 12:07


L'éclairage apporté par votre lectrice à la bouillie pour chat servie par "l'air du temps" est d'autant plus intéressant que l'enquête sur "l'ignoble assassinat de Saint-Clément-Méric" fait
apparaître, notamment à partir des bandes de vidéo-surveillance, que le saint martyre était en réalité une petite teigne qui voulait à tout prix en découdre avec des skins qui ne cherchaient qu'à
éviter l'affrontement. La suite, on la connaît : aussitôt que la chasse fut tirée, c'est une autre chasse qui commença. Car si les skins et les antifa sont frères siamois, les juges présumés, la
flicaille socialo, la racaille médiatique et bien entendu la lie idéologique habituelle et ses nervis ont aussitôt montré leur capacité à séparer l'inséparable. Et bien entendu "les anges de la
vertu citoyenne" n'ont pas manqué, comme d'habitude, de faire le lien entre l'incendie du Raichtag et le vol des tours de Notre-Dame...

Dissident 25/06/2013 02:09


NON SERVIAM, dixit Lucifer...mais aussi...Jean Jaures ?


Ca alors!