Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Zemmour-condamne-.png

 

J'apprends que l'écrivain et journaliste Eric Zemmour, est sur le point d'être une fois de plus victime de la censure vigilante et hypocrite qui de plus en plus, s'abat sur la France, et tente de rabaisser notre pays au rang de ces dictatures tiers-mondistes, que l'on fait semblant de plaindre, tout en leur empruntant leurs méthodes totalitaires. Ou des dictatures communistes d'hier ( l'URSS ) ou d'aujourd'hui : la Chine populaire, la Corée du nord.

Je reviendrai très bientôt sur la procédure d'intimidation et de clôture de liberté d'informer en France, sous le masque patelin de François Hollande, ou le rictus cynique des Taubira, Vincent Peillon, ou Jean-Luc Mélenchon.

D'ores et déjà, je réédite la lettre que j'avais adressée à l'un de mes correspondants sur Facebook, en mai 2011, à l'occasion d'une précédente tentative d'étouffement de Zemmour.

Cet ami, a préféré rompre tout lien avec moi, et s'enfermer son délire de gauche. C'est la raison pour laquelle je supprime son nom de cette version de l'article de Mai 2011, qui pour le reste demeure inchangée.

J'attire votre attention sur le LIEN inclut dans cette lettre, qui fait mieux comprendre comment protester contre une immigration incontrôlée n'est pas un geste « raciste », comme voudraient le faire croire les auteurs de la censure, mais la réaction sensée de ceux qui dénoncent à la fois une tentative de destruction de la nation française, telle que l'a constituée une histoire millénaire, et un commerce, orchestrée depuis les pays des immigrés, commerce tout à fait innommable, et dangereux tant pour les migrants, simples matière première d'une politique qu'ils ne comprennent pas , que pour le ( les ) pays d'accueil.

Pour comprendre l'état d'esprit des contempteurs d'Eric Zemmour, il serait bon de lire, ou de relire le livre de Jean Raspail «  Le camp des saints ».

 

E.Boulogne.

( Dimanche 27 mai 2012 ).


 Democratie.jpg

 

Un de mes amis, guadeloupéen, sur Facebook, se réjouit aujourd'hui, de l'éviction d'Eric Zemmour des émissions de France II. Il arrive que les meilleurs se laissent imprégner, sans même s'en apercevoir parfois, par les thèmes de propagande quand celle-ci dépasse une certaine densité.

D'où l'expression amicale de mon désaccord, que je publie ci-dessous, puisque mes tentatives de le faire passer sur son site ont échoué. Le nombre de caractères sans doute est-il trop élevé. Or l'expression d'un minimum de pensée demande un peu d'espace ( et de temps). Limites du tchat !

 

 

Samedi 30 mai, 17heures.

 

M....., je ne suis pas d'accord avec toi concernant l'élimination d'Eric Zemmour . des émissions du matin de France II. Zemmour est un écrivain, et aussi un polémiste de talent. J'ai consacré  à son livre Mélancolie française une étude détaillée sur Le Scrutateur. Il a été récemment condamné pour des propos tenus lors d'une de ses tribunes matinales où il disait que si, dans les contrôles de police, un pourcentage plus grand de ceux-ci concernait des noirs ou des arabes, c'était parce que le pourcentage de délinquants noirs et arabes était, en proportion, beaucoup plus important, que celui du reste de la population.

Il n'a pas dit que «  les noirs sont des délinquants », ( par essence) ce qui relèverait du racisme, mais ce qu'il a dit. (Voir ci-dessus).

Voici ce qui est en question.

Une recherche des causes, économiques et sociales, de ce fait, peut-être, certainement, serait utile. Mais aussi, il y a très probablement à réfléchir sur une certaine volonté d'immigration par tous les moyens ( voir plus bas le lien ), entretenue par des charlatans, sans réelle volonté d'assimilation à la nation d'accueil!

Le juge Eric Bilger, et d'autres ont soutenu Zemmour.  Sa condamnation est  injuste, et obtenue sous la pression du lobby antiraciste qui a peu de chose à voir avec la morale, et beaucoup avec une idéologie dangereuse, et pas bien intentionnée du tout. ( voir la série d'articles du scrutateur sur la question, dans les archives : catégorie Racisme).

Dans les commentaires à ton post, certains de tes amis ( amis facebook) abondent dans le conformisme ambiant. L'un d'entre eux dit qu'il est heureux que Zemmour soit chassé du PAF ( pif, paf...BOUM!!!).Ce correspondant qui n'est certainement pas plus méchant que n'importe qui, et qui, sûrement se réclame de l'humanisme et de la philosophie des lumières, ( comme tout le monde, et surtout ceux qui n'y connaissent rien, mais qui répètent ) ne se rend pas compte qu'il contredit l'humanisme (si ce mot est bien compris ) par son propos, ni que ce dernier relève de la même logique que celle qui animait ces grands humanistes, et partisans du pluralisme dans l'information ( non???) que furent Hitler et Staline.

Voltaire disait «  Je ne partage pas vos idées, mais je me battrai pour que vous puissiez les exprimer ».

Sauf pour Zemmour???

Soyons sérieux, il y a plus dangereux pour la « démocratie » que Zemmour. Par exemple tous ces grands défenseurs de l'antiracisme qui me font penser au petit chaperon rouge et à sa fameuse mère grand , celle qui avait de si grandes dents.

Les Français écoutent de plus en plus un homme comme Zemmour, car ils commencent à prendre conscience que derrière les belles paroles de nos donneurs de leçons, se cachent des réalités tout à fait sordides. Voir le lien qui suit :

http://www.senegalaisement.com/senegal/immigration_france.php

J'espère bien, M......, que tu ne te méprendras pas sur le sens de ce billet que je t'adresse. Il ne diminue en rien l'estime que je te porte, et mon amitié fidèle.

 

Edouard Boulogne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NON AWA 30/05/2012 15:57


http://www.petitionbuzz.com/petitions/zemmour






 



La pétition censurée : Liberté d'expression et soutien à Eric Zemmour











4,100





41%





10,000


 











 










Opened on May 27, 2012
 


Maintenant ils ne bloqueront plus cette pétition ...


REJOIGNEZ NOTRE CAMPAGNE NATIONALE ET SIGNEZ POUR NOS LIBERTES ! 
Attention : Après la censure du site avaaz nous domicilions cette pétition ici, chez un hébergeur  qui a approuvé
notre texte. Si vous avez déjà signé sur avaaz nous vous demandons de signer à nouveau ici. Merci de votre aide.

***
Le texte de la pétition pour la liberté  : 


L'affaire "Taubira" et les appels à la censure et à la répression de SOS-Racisme et du MRAP, accompagnés d'incitations à la violence physique de groupes de rap,
démontrent que notre liberté d'expression est de plus en plus menacée en France !

Des associations subventionnées par nos impôts et des politiciens sectaires soutenus par les grands médias, cherchent à imposer leurs idées en privant de parole ceux
qui osent remettre en question les bienfaits de l'immigration, le multiculturalisme et l'idéologie bobo-gaucho des élites mondialisées.

Parce que nous sommes attachés à nos libertés et que nous n'acceptons pas la censure de ces associations, partis politiques, médias qui cherchent à nous
faire taire, nous soutenons Eric Zemmour dont la direction de RTL a annoncé la suspension à partir de septembre.


Pour signer c'est simple : 



Dans le cadre "Sign the petition" en haut à gauche de cette page, entrez votre nom (name), votre code
postal (location) votre e-mail. 
Attention: Un "like" facebook ou un tweet de cette pétition ne comptent pas comme signature!Zemmour
: Pour revoir la chronique qui fait scandale


***

Pétition initiée par Maison Commune, le mouvement localiste et protectionniste français.
contactez-nous en écrivant à karine.lehmann@maisoncommune.eu 



Raymond d'Alenvaire 29/05/2012 19:22


 


Dans le cas d'Éric Zemmour, il ne s'agit de rien d'autre que de persécution, dans l'illustration la plus parfaite de ce
qu'écrivait Chamfort : « En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin. » Comme dit également la chanson : « Il a dit la vérité, il doit être
exécuté. » Le plus extraordinaire, c'est que le lynchage de M. Zemmour se passe devant tout le monde, et le plus tranquillement du monde, avec le concours de gens de sac et de corde que les
miracles de la combinitude ont promu au rang de Fouquier-Tinville sans que qui que ce soit (ou presque) ne crie son indignation : ah ! il est plus facile d'apostropher le méchant Bachar Al-Assad
que de dénoncer les tartuffes du voisinage. Quelle lâcheté ! Quelle honte ! Éric Zemmour est l'honneur de la profession de journaliste, et c'est précisément "pour cela qu'il faut le persécuter".
Et pourtant, bien que se sentant haï, il ne donne pas l'impression de haïr à son tour. Bien obligé d'entendre ses paroles travesties par des gueux pour exciter des sots, il entend mentir ces
bouches folles sans mentir lui-même d'un mot... Les Français sont-ils déjà avilis au point de ne plus être capable de reconnaître ce qui mérite la considération ? Bravo, Éric Zemmour. Vous êtes,
d'une certaine manière, le Soljenitsyne français, vous êtes bien le seul, et vous êtes bien seul.

Saturnin 29/05/2012 10:06


Bravo!!!!


Mais Zemmour n'est pas le seul a subir les affres d'une "censure stalinienne"! Mr Jean Baptiste Placca sur RFI
(http://kouamouo.ivoire-blog.com/archive/2012/05/15/pour-jean-baptiste-placca-contre-la-direction-de-rfi.html) aussi vient d'en être vraiment victime! Que dites-vous de cela?


Merci!!!!

Claude HOUËL 29/05/2012 00:59


IL Y A CENSURE ET CENSURE...


Quand on voit l'acharnement des officines supposées antiracistes pour faire censurer un des rares journalistes qui sort du politiquement correct on peut se poser la question de la censure.


Depuis 1989 il existe une émission,sur France inter,qui pratique,ouvertement,le journalisme militant d'extême gauche.Cette émission est animée par Daniel Mermet,grand pourfendeur des patrons et
de la droite,anticapitaliste et propalestinien.


Ses prises de positions ressemblent fort à de la propagande.Il a le droit de les exercer,en principe sous certaines limites.


France Inter est une radio publique qui ne devrait pas servir de tremplin à des actions politiques.La réalité est toute autre.


Ayant été mis en cause pour avoir passé sur les ondes,via les messages téléphoniques de ses auditeurs,ouvertements anti-sémites,il a été relaxé en appel car ce n'est pas lui qui tenait les
propos incriminés.Les attendus du jugement sont interessants car ils font jurisprudence:Il suffit de se retrancher derriéres ses auditeurs pour faire passer tous les messages que l'on veut.La
tentation est alors grande de fabriquer ces messages car il n'y a aucun contrôle de CSA.


Mermet a donc mis au point un systéme imparable:


Il lance les débats aprés des reportages toujours orientés.


Les auditeurs appouvent par leurs messages.Comme il est malin,il laisse passer,de temps en temps,un message "critique".


Mais le plus élaboré reste à venir :Mermet a succité un réseau,les AMG,présents dans toutes les grandes villes.Les AMG,trés actives, organisent trés réguliérement des réunions d'information, dans
des endroits bien nommés "repaires".Ils se disent "les amis de là-bas si j'y suis",sans complexe.


Là où ça ne va plus c'est que ces réunions sont annoncées,tous les jours,par le biais du


fameux téléphone.


Il existe un site dédié,mais "non officiel" (prudent le Mermet): http://www.la-bas.org/

Little Brother 28/05/2012 22:23


http://www.causeur.fr/zemmour-un-sopo-et-au-lit,17703


Zemmour : un Sopo et au lit !


Les habits neufs de Fouquier-Tinville



Publié le 28 mai 2012 à 9:00 dans Société


Mots-clés : Christiane Taubira, Dominique
Sopo, Eric Zemmour, SOS Racisme






La nouvelle est tombée comme un couperet : d’après le journaliste « médias » Renaud
Revel, Zemmour sera débarqué de la matinale de RTL à la rentrée prochaine.
Couic ! Un verdict sans appel ni remise de peine possibles pour le multirécidiviste de la mauvaise pensée. Eric Zemmour paie ainsi l’une de ses dernières chroniques radio. Contestant la
suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs, le trublion réactionnaire y blasphémait la garde des Sceaux : « En quelques jours, Taubira a choisi ses victimes, ses bourreaux. Les femmes,
les jeunes des banlieues, sont dans le bon camp à protéger, les hommes blancs dans le mauvais. Après tout, les femmes votent majoritairement à gauche depuis 1981, et dans les banlieues, Hollande
a réalisé des scores de dictateur africain. »


Enfer et damnation. Evidemment, les chiens de Pavlov de l’antiracisme subventionné par vos impôts ont dégainé les premiers. Quand il entend le mot « banlieues », le MRAP sort son revolver.
L’association qui s’était attiré les foudres de son ancien compagnon de route Jean Ferrat1 en substituant l’ « amitié entre les peuples » à la lutte contre l’antisémitisme, s’est fendu
d’un communiqué assassin. En l’espèce, il s’agirait d’un « délire misogyne et raciste » justifiant que le MRAP « en appelle donc au Conseil Supérieur de l’audiovisuel pour que sa mission s’exerce
contre une radio qui donne un tel espace à la haine raciste et misogyne ». Voilà RTL prévenue !


Mais la salve la plus pernicieuse est venue du SOS Racisme, qui entretient de vieux griefs à l’encontre de l’indiscipliné polémiste. Dans une tribune aux accents de lettre de cachet, l’ineffable Dominique Sopo plante ses
banderilles dans le dos de son meilleur ennemi Zemmour, déjà condamné pour provocation à la discrimination raciale. Il y a quelques années, le natif de Montreuil expliquait imp(r)udemment sur
France Ô que la pénalisation de la discrimination était absurde. Car la vie ne serait qu’une longue suite de discriminations, de choix arbitraires et d’affinités électives, y compris dans le
monde impitoyable de l’entreprise, qui ne sauraient disparaître sous l’effet magique de la loi. Pour cette sortie scandaleuse, Eric Zemmour avait été condamné à une peine de sursis par un
tribunal l’ayant par ailleurs blanchi après la polémique sur les « délinquants noirs ou arabes ».


Qu’importe, Sopo n’étant pas rassasié par cette condamnation en demi-teinte, il flaire l’odeur du soufre dès qu’un « dérapage » pointe le bout de son nez. Pensez donc : critiquer Christiane
Taubira, auteur d’une loi mémorielle inattaquable sur la traite négrière2, représentante de la « diversité » et de la
« parité » (que ces noms soient sanctifiés) au sein d’un gouvernement aussi exemplaire que « normal », dépasse les capacités d’entendement du président du SOS Racisme. On comprend que
Dominique Sopo ait la rancune tenace. Depuis quelques années, au gré d’une médiatisation intensive, Zemmour se fait le promoteur du brillant essai de Paul Yonnet, Voyage au centre du malaise
français. Dès 1990, ce pamphlet précurseur décortiquait les tenants et aboutissants de l’idéologie antiraciste3, y décelant le bras moral du mitterrandisme post-socialiste et post-national. Dominique Sopo,
militant PS dans la parfaite continuité de ses prédécesseurs Harlem Désir et Julien Dray, ne digère pas la verve zemmourienne, coupable d’avoir décillé des millions d’auditeurs. On ne sait quel
costume Sopo a endossé en rédigeant cet appel au licenciement, celui de militant « antiraciste » ou « socialiste ». A y regarder de près, sa robe de procureur aux sermons pontifiants le dispense
de choix : en guise de catéchisme, notre père-la-morale pourfend « la dynamique suintant le racisme qui aurait permis à Marine Le Pen de réaliser un score élevé à l’élection présidentielle et à
Nicolas Sarkozy de “limiter la casse” le 6 mai ». Patrick Buisson-Zemmour : même combat, vos idées « suintent » !


Ce fin exégète de la prose zemmourienne perçoit en outre dans le refus – certes, contestable – du délit de harcèlement – récemment censuré par les Sages de la rue de Montpensier, ces suppôts du
machisme immense et rouge – le symptôme d’une « misogynie » échevelée. Attendez, le plus drôle est à venir : dans sa réhabilitation enflammée du délit de harcèlement, Sopo se la joue paritaire
intégral, s’indignant que « pour Eric Zemmour, le délit de harcèlement sexuel est une entreprise dirigée contre les hommes. Peu importe que les lois de 1992 et de 2002 sur le harcèlement sexuel
n’identifient évidemment pas le sexe des auteurs et des victimes potentiels. Il ne s’arrête pas à ces détails qu’un minimum de déontologie journalistique lui aurait pourtant commandé de présenter
». Autrement dit, un homme aussi peut être harcelé… par une femme. A la bonne heure ! Sopo reconnaît enfin l’ambivalence du Mal, irréductible au Mâle, mais pas…au blanc puisque « le racisme
anti-blanc est une notion forgée par l’extrême droite » dixit notre Bourdaloue du XXIe siècle. Tarik
Yildiz, auteur d’un courageux essai sur la question, appréciera le procès en sorcellerie intenté contre son « nauséabond » objet de recherche.


Nous achèverons notre inventaire à la Prévert par cette phrase poilante : « Eric Zemmour glisse, en matière de délinquance, de la question des mineurs à celle des jeunes de banlieue ». Il est
vrai que la gauche de gouvernement4 pratique assidûment l’amalgame entre « banlieues » et « quartiers populaires », au point de rendre ces deux expressions quasi synonymes. Faut-il y voir une honteuse
discrimination des zones péri-urbaines et rurales où se regroupent 85% de la pauvreté et du chômage hexagonaux ? Non, plutôt un savant mélange d’ignorance, de démagogie et de lâcheté. Quant à la
bonne vieille culture de l’excuse qui semble animer notre sacrosainte garde des Sceaux, n’a-t-elle pas partie liée avec une certaine idéalisation de la délinquance juvénile et/ou immigrée ? En
réaction à la précédente affaire Zemmour, dans son dernier opus Le Complexe d’Orphée, le cruel Jean-Claude Michéa relevait ce sophisme de la gauche morale : bien qu’inexistante, la
surdélinquance immigrée serait imputable aux discriminations quotidiennement infligées aux fameux « jeunes ». En termes de « glissement &raq

Infidéliste 28/05/2012 15:32


2 PETITS MESSAGES: http://www.dailymotion.com/video/xr5pag_eric-zemmour-une-mise-au-point-et-la-situation-en-egypte_news

Guillou Jacques 28/05/2012 01:15


Marine Le Pen a pris sa défense.


Qu'en est-il de l'UMP?Du Figaro et du Point(entre autres)


La droite se perd en querelles intestines et laisse passer le matraquage médiatique anti démocratique et dans le cas présent contraire à la liberté d'expression!