Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Pan sur le bec de Patrick Lozès du CRAN. Les partisans du débat d'idées ne s'en plaindront pas. LS.

Zemmour.jpg

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-305834-la-relaxe-d-eric-zemmour-poursuivi-par-patrick-lozes-pour-diffamation-confirmee-en-appel.html

 

La cour d'appel de Paris a confirmé jeudi la relaxe du chroniqueur Eric Zemmour dans un procès en diffamation pour des propos tenus en 2008 envers Patrick Lozès, fondateur du Cran.

Patrick Lozès, fondateur et ancien président du Conseil représentatif des associations noires de France (Cran), avait déposé plainte en novembre 2008 contre Eric Zemmour, estimant diffamatoire l'interprétation faite par le polémiste d'une phrase, qu'il conteste par ailleurs avoir prononcée.

"Ainsi Patrick Lozès, président du Cran, a déclaré +Obama est notre président+, ce qui prouve que la solidarité raciale (...) est supérieure à ses yeux énamourés à la solidarité nationale", avait déploré M. Zemmour dans un article publié par l'hebdomadaire Vendredi. Confirmant un jugement du tribunal correctionnel de Paris du 3 juillet 2012, la cour d'appel estime que les propos litigieux relèvent du "débat d'idées" mais pas de la diffamation.

La cour relève toutefois "des approximations de M. Zemmour qui prête" à M. Lozès "des propos qu'il n'a pas tenus" .

Exprimant dans un communiqué sa "grande satisfaction", l'avocat de M. Zemmour, Me Olivier Pardo, a estimé que cette décision "est, sans doute, un signal à ceux qui, par des attaques judiciaires intempestives, tentent de bâtir leur notoriété".

Ni M. Lozès ni son avocat n'ont pu être joints en début d'après-midi. Le procès en première instance était intervenu quelques jours après la polémique déclenchée par des propos virulents de M. Zemmour envers la ministre de la Justice Christiane Taubira, taxée d'avoir choisi "les femmes et les jeunes des banlieues", "dans le bon camp à protéger", et "les hommes blancs dans le mauvais".

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Roméo Dalpha 14/06/2013 17:47


QUlle lourde charge pour les finances publiques que des parasites comme ce Lozès, qui encombre la justice et qui finalement pollue la vie des Français - dont il est, personne ne le conteste, mais
je parle des Français qui, à l'inverse de ce genre de tique, ne se croient pas les seuls au monde et ne s'imaginent pas que les boeufs ont été mis sur la terre pour qu'il tette leur sang. Aux
chiottes, Lozès !