Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

( Voici une rubrique du Scrutateur, qui doit vous intéresser. Elle ne fait pas double emploi avec les commentaires d'articles. Ceux-ci, en augmentation lente, mais constante, est faite de vos réactions aux articles.

« La voix des lecteurs »vous donne la parole, la possibilité d'enrichir notre blog de vos idées, réflexions, poèmes, réactions propres à l'actualité en général.

Bien entendu je ne publierai que ce qui ne s'en prend pas, éventuellement, aux personnes, au-dessous de la ceinture comme on dit.

Les articles signés seront plus particulièrement bien venus. Mais il y a, je le sais d'excellentes raisons, qui ne relèvent pas de la couardise, mais plutôt de ce qu'on appelle le devoir de réserve, à l'anonymat, ou au pseudonyme. Ces articles seront pris en compte. Mais il faudra, que je puisse identifier les expéditeurs de façon précise. Ma discrétion à leur égard étant assurée.

Maintenant, chers lecteurs, à vous de jouer.

 

Edouard Boulogne) .

 

PS : Les propos de lecteurs, n'expriment pas toujours le point de vue du Scrutateur. Ils s'expriment librement. Le Scrutateur n'intervient que pour écarter les attaques qui viseraient des hommes et des femmes, de façon insultante, «  au-dessous de la ceinture » comme on dit.

 

Un lecteur nous écrit, et son message vaut un article.

Courrier-des-Lecteurs

 

Merci, cher Edouard!

Ca marche et je suis à nouveau connecté sur ton blog que j'apprécie beaucoup. Je suis bien d'accord avec toi, le pouvoir socialiste actuel est en train de détricoter les valeurs fondamentales de notre société. Après le mariage et l'adoption (c'est sur ce deuxième point que c'est grave!) pour les couples homosexuels, la pression va monter inexorablement sur la PMA et les mères porteuses... Le plus redoutable est cette volonté de faire émerger la "théorie du genre". La démarche est sournoise, dissimulée sous de belles arguties égalitaires développées par la gôôôche-boboïsante, mais il ne faut pas s'y tromper... Il serait temps de relire "Brave New World"!

La naïveté (réelle ou feinte) vis-à-vis des problèmes posées par l'Islam, quand ce n'est sa promotion (cf. célébration de la fin du Ramadan à la mairie de Paris), est également pour le moins inquiétante. A quand Colombey-les-deux Mosquées?

L'entreprise de Taubira (d'autant plus redoutable qu'elle a un réel talent oratoire) pour défaire tout ce qui avait été fait par le précédent gouvernement en matière de délinquance et de récidive est également alarmante...

La "générosité" envers les immigrés, en dépit des efforts que je crois réels de Valls, est incroyable, ne serait-ce que sur l'Aide Médicale aux Etrangers (en situation irrégulière), redevenue entièrement gratuite...

La liste pourrait être allongée bien au-delà de ces quelques sujets majeurs. Sur le plan économique, je ne sais pas si la droite ferait mieux, mais les couacs, les petites phrases des grandes gu... du gouvernement, les promesses non tenues, l'acharnement à faire porter sur le gouvernement précédent les échecs actuels, font que ce pouvoir, dans ce domaine également, manque de crédibilité.

 

Et que dire de notre Président "normal"? Tu as certainement eu connaissance de sa petite phrase à propos de la succession du Pape Benoit XVI, alors qu'il était aux côtés du Président du Nigéria: "nous n'aurons pas de candidat". Un mot accompagné d'un sourire satisfait qui semblait dire qu'il ne prenait pas très au sérieux l'élection d'un Pape (Guillaume Tabard, Les Echos.fr - 12/02/2013). Et du tweet imbécile de la ministre des personnes âgées, Michèle Delaunay, qui s'est crue maligne en écrivant: "Benoît XVI a omis de me consulter avant de prendre sa décision". Quant à Jean-Marc Ayrault, il a salué les Victoires de la Musique mais n'a pas dit un mot sur la décision du Pape (toujours Guillaume Tabard).

Et ce Président "normal", ne pourrait-il pas être "normalement" marié? On dit même que sa compagne actuelle n'est même pas divorcée (mais ça reste à vérifier car tout ce qui circule sur le net n'est pas à prendre pour argent comptant...).

Pour couronner le tout, à part quelques journalistes et journaux courageux, la presse, notamment radio et télévisée, est très majoritairement marquée à gauche, ce qui est de mon point de vue redoutable pour la santé de la démocratie, déjà bien malade...

Alors, Mitterrand, était-ce moins mal? Je pense qu'à l'époque, la France était plus solide et pouvait mieux encaisser son coup de barre à gauche, qui a d'ailleurs été suivi, peu de temps après, par un coup de barre à 180° car la rose a vite laissé place à ses épines. On lui doit aussi deux erreurs majeures: la retraite à 60 ans et les 35 heures... Mais c'est vrai qu'il n'a pas remis en cause le "sociétal" comme le fait la clique actuelle (il est d'ailleurs intéressant d'écouter la femme de Jospin sur le mariage homo) ... Et puis, le ver n'est-il pas dans le fruit depuis mai 1968?

 

Je m'aperçois que j'ai été bien long et j'ai conscience d'avoir peut-être pris un peu trop de ton précieux temps. Mais ça m'a fait plaisir de te livrer mon opinion après tes quelques lignes qui m'en ont donné l'envie.

Très amicalement,

 

A...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

André Derviche 20/02/2013 14:56


Hé oui ! Comme le dis votre correspondant à l'époque de François le Fourbe, la France était plus solide qu'aujourd'hui et a pu encaisser le choc, c'est-à-dire que, sur un plan économique, elle a
pu être redressée par le gouvernement de la première cohabitation en quelques mois). Depuis, "on" a beaucoup tiré sur la ficelle. C'est le syndrome de la cruche à l'eau. Tiens, à propos de
cruche, avec François le Gagman - je pense en particulier à ses plaisanteries de garçon de bain à propos de la démission du Pape (au fait ! on a poursuivi Le Pen devant la justice pour de mauvais
jeux de mots, mais s'agissant de Groland, rien... rien... rien...) - nous sommes dans un contexte de crise (niée par le gagman du temps de sa candidature) certes sur le plan économique, mais
encore plus sur le plan moral et civilisationnel, grâce aux socialistes et à leur féroce volonté de détruire une civilisation essentiellement issue du christianisme (ce qui explique du reste
l'immonde jubilation du gagman lors de sa plaisanterie si révélatrice de la médiocrité du savoir-vivre aujourd'hui). La France ne s'en relèvera sans doute pas. Mais tous ceux qui savent ramper
n'ont aucune inquiétude à avoir : la reptation leur permettra de se maintenir, et même assuera leur promotion. Qu'ils n'aient pas peur : ils pourront pérorer à l'infini sur l'air de "nous sommes
les meilleurs et les plus beaux".