Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Tunisie, Egypte,...(Algérie?) : Ainsi font, font, font... les petites marionnettes!

 

 

 

 

Il y a à peine plus d'un mois les meilleures chancelleries d'Europe, et d'Amérique, semblaient tout ignorer de ce qui se préparait en Tunisie, en Egypte, et en Algérie, puisque ce pays (si malheureux depuis mars 1962) semble à son tour subir les spasmes avant-coureurs de révolutions libératrices.

Il y a quinze jours, dans un article prudent, consacré à la « révolution » tunisienne, je manifestais mon étonnement, à la fois devant l'apparente spontanéité du mouvement de l'ancienne Carthage, et devant son caractère somme ordonné, pour un événement de cette sorte, et durable ( des semaines entières!). Durabilité qui n'est pas l'aspect le moins stupéfiant de l'affaire. Car, enfin, des dizaines de milliers, voire des centaines de milliers d'hommes ( surtout !) -un million, nous dit-on même, au Caire- se concentrant en quelques points Tunis, Gabès, venus ( nous dit-on des points les plus reculés du pays) à cheval et à dos de chameaux, ( pas à pieds, certes!) et surtout en voitures, qui vivent, mangent, boivent, ch... ( mais oui, ça fait partie du scénario ) qui sont soignés si nécessaire, tout cela donne matière à penser, et surtout à douter, pour des esprits lucides, non enténébrés par les idoles et coquecigrues de l'intelligentsia européenne ( et nord-américaine ) qui, fascinée, regarde, commente, et délire.

Et le happening tunisien, donne, après-coup, l'impression de n'avoir été qu'un ballon d'essai, dont la transformation s'opère sous nos yeux, quasiment en direct, ( par exemple sur la chaîne LCI en France).

Mêmes évènements, même scénario, même commentaires surréalistes, et débiles, de la part de nos « brillants intellectuels » et « spécialistes » du monde arabe ( à quelques, rares, exceptions près).

Il y a des questions qui, spontanément, viennent à l'esprit, et que ces messieurs ne posent pas.

Par exemple, comment dans ces pays, soumis aux « effroyables dictatures » dont on nous parle, depuis des décennies, dans ces pays de pauvreté, et d'aliénation voulue et programmée des peuples par leurs dirigeants (hier président Moubarak, vieux sage du moyen-orient, aujourd'hui monstre dégoulinant de sang, et pillard d'Egypte que l'on prie de « dégager »), comment donc (voir plus haut) des manifestations d'une telle ampleur, et hyper organisées ont-elles été possibles?

Nos journalistes occidentaux, nourris aux clichés révolutionnaires marxistes, et qui prennent le public pour un ramassis d'imbéciles ( ont-ils toujours tort? Hélas!) nous donnent la clef. Ce sont des RE-VO-LU-TIONS. Et qui plus est des révolutions populaires, et DE-MO-CRA-TIQUES !!!

Tout semble dit, et plus besoin d'explication. Nous voici en pleine pensée pré-logique : « Voici pourquoi votre fille est muette », comme disait le médecin de Molière.

Le mystère est éclairci!

Sur LCI, même Michel Field, dont la tare originelle de soixante-huitard est généralement corrigée par une vraie culture et une intelligence vive, fait semblant d'y croire. Seule, dans ses yeux, une lueur d'ironie légère, signifie à ses amis, comme jadis pour Voltaire processionnant à Ferney devant ses paysans : « n'allez pas me prendre au sérieux »!

Pour moi, en tout cas, le mystère demeure entier, bien plus obscur que celui de la Sainte Trinité. Et j'aimerais bien qu'on m'explique, qu'on nous explique. Car comme disait le grand Pierre Dac, s'appuyant sur une expérience mille fois confirmée par les faits : «  une révolution consiste à secouer un peuple....avant de s'en servir ».

J'aimerais bien que les journalistes et politichiens ( de Gaulle dixit ) qui parlent à propos de tout ce bazar de « démocratie » et de « spontanéité populaire » , nous disent comment la démocratie ( qui est déjà chez nous, en Europe, une notion si confuse, et pas aussi incarnée qu'on le prétend ) aura pu surgir ainsi, miraculeusement, par de beaux clairs matins de janvier, en des terres de traditions musulmanes, où le mot et la pratique de la démocratie n'ont aucun enracinement ni même de sens.

Il y a quand même plus de cent cinquante ans que Louis Pasteur a mis définitivement fin au mythe de la génération spontanée.

Democratie-.jpg ( Démocratie. Quand l'on parle d'elle ne pense-t-on pas "état de droit" ? Ce qui n'est pas la même chose. Car Hitler arriva démocratiquement au pouvoir. Et encore faudrait-il s'entendre sur le sens du mot "droits" dans l'expression Etat de droit. Tout cela n'est pas simple, et échappe peut-être aux hurlements du forum ).


J'aimerais bien qu'on m'explique, ( de façon convaincante) comment l'on peut s'enthousiasmer, sans nuances, pour l'avenir de l'Egypte, ou de la Tunisie, conçus sur des modèles parisiens, londoniens, ou américains du nord, alors que les bannières des islamistes Egyptiens flottent sur les places publiques, aux côtés de drapeaux Iraniens.

Tout ce petit monde de radioteurs, et de radoteurs universitaires, et d'amateurs de politique internationale, semble avoir déjà oublié ses erreurs d'il y a trente ans, en Iran précisément, oùi ls contribuèrent  à l'avènement de l'ayatolah Komeini, et de ses sbires.

  Oui, il arrive que l'histoire se répète, sans alternance de farces et de tragédies, sur le seul mode du drame.

A ce petit jeu des apprentis sorciers les Américains sont spécialement doués. Et Barrack Obama a clairement montré ses limites politiques.

Il en est à traiter en termes ignominieux le Moubarak qu'il recevait, il y a deux mois encore, avec tous les honneurs à la maison blanche.

Moubarak-Obama.jpg ( Obama et Moubarak, à Washington, il y a .... deux mois!)

 


Oui! Obama déçoit. Et même ses plus fervents admirateurs.

J'ai le coeur encore serré d'avoir vu l'un des plus jeunes, et des plus brillants, commentateurs de la télésphère, François Durpaire, ( le garçon qui sait tout, ne doute de rien, et surtout de lui même, en tout cas d'Obama, ce Christ du XX ème siècle, du moins jusqu'à la semaine dernière ) les yeux brouillés de larmes face aux critiques irréfutables dirigées contre la politique de Barrack, par le seul journaliste français lucide et courageux.

Francois-Durpa.jpg  ( François Durpaire, infaillible petit maître des médias. Obamiste "absolu" il y a peu. Maintenant en proie au doute, les yeux brouillés de larmes!°.


Bien évidemment, je me borne ici à poser quelques questions.

Je ne crois pas un seul instant, on l'a compris, aux billevesées sur les caractères spontanés, populaires et démocratiques des évènements qui affectent le monde arabe.

Je crois que ces évènements s'ils ne sont pas contrôlés rapidement pourraient dégénérer en catastrophes mondiales.

Quant à savoir qui manipule les petites marionnettes. Je n'en sais pas plus que vous, et, ce qui est plus grave, que, peut-être, le directeur lui-même de la CIA comme les évènements récents semblent le démontrer.

 

http://www.youtube.com/watch?v=_iL8fCUz0YM&feature=fvsr

 

Dans cet article, je voulais seulement contribuer à éveiller les esprits contre les manipulateurs de tous poils, où qu'ils se trouvent.

Car, en politique, je suis plutôt voltairien; j'arbore volontiers le sourire ironique et distant qui fut celui du maître "Candide" de Ferney.

voltaire.jpg  ( Le sourire de Voltaire ).


Il y a du travail sur la planche.

Nous nous retrouverons devant elle, tous sens en éveil, très bientôt.

 

 

E.Boulogne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 19/02/2011 00:47



Assassinat d'un prêtre en Tunisie


Message de l'archevêché d'Alger :



"De la part de l'archevêque de Tunis, Mgr Lahham, et par l'intermédiaire de la Nonciature Apostolique à Alger, j'ai la grande tristesse de faire part que le Père Marek Rybinski, sdb,
membre de la communauté des Salésiens de La Manouba, a été tué ce vendredi matin, 18 février. Son corps aurait été trouvé, presque décapité, vers midi.


Dès ce même jour, une messe pour le défunt sera célébrée à 18h30 à Tunis, présidée par Mgr Lahham. Nous confions le Père Marek Rybinski à la tendresse de Dieu, et nous nous unissons à la peine
et à la prière de ses proches."


Le Salon Beige : http://lesalonbeige.blogs.com/




CH.FFRENCH 16/02/2011 19:21



Je suis aussi très dubitative quand à la "spontanéité" de ces révolutions en chaîne!Et je crains que des barbus ne soient derrière tout cela...



castetsJJ 14/02/2011 06:32



Bonjour Mr Boulogne,


Votre interrogation est largement fondée.


Il serait  fort possible que cela représente un ballon d'essai pour vérifier la puissance de l'Inter-net et la finalité du virtuel vers le réel ; les premiers apéritifs festifs impromptus
assez récents avaient faits la démonstration de l'instantanéité du système et des réactions !


Nos Barbouses internationaux, pourraient facilement retrouver la trace des premières incitations aux rassemblements.


Une analyse fine des échanges sur Fesses-book et Twit-air permettraient d'en vérifier  l'origine politique éventuelle, quels pourraient être les donneurs d'ordres ou de désordres ?


Une mutation est peut-être en marche... passer de réseau social à réseau guerrier, facilité par le fait que les participants s'y livrent à une débauche de renseignements de premier ordre pour la
manipulation ciblée ; le marketing arrive par les enquêtes innocentes d'opinions à mieux connaitre le fond de l'individu que l'intéressé lui même !


CJJ



Olindi 13/02/2011 03:40



Ouf ! J'ai cru que j'avais mauvais esprit, que c'était mon coté réac qui m'empêchait de m'enthousiasmer pour cette révolte populaire qui finit si bien. Je n'ai pas votre talent donc je me
contenterai de dire que je pense exactement comme vous. J'ai ressenti un malaise un peu comme ce que j'ai éprouvé ici en 2009. La sensation d'être manipulée. Les  médias sont de plus en
plus écoeurants de mauvaise foi et d'hypocrisie.  Ces prétentieux qui n'auraient qu'une ambition, informer le peuple et lui ouvrir les yeux ! Ils nous prennent vraiment pour des abrutis. A
moins qu'ils ne pensent vraiment ce qu'ils disent ou écrivent et c'est de toutes façons dramatique.


Cordialement