Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Eric E.G. NOGARD

Chemin Nogard,

24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France, MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102    Port. : 0696856708   E-mail : eric.nogard@orange.fr

 Photo-Eric-EG-NOGARD-copie-1.jpg

MARTINIQUE

PROVINCE

FRANÇAISE

                                                                                     Amie du Canada

Fort-de-France, 07 Avril  2012

 

Quel Mari doit se donner la France.

=====

 

Il fut un temps où, en France, on ne se mariait pas à la légère, autrement dit, on savait à l’avance à quoi s’attendre et on s’y préparait, tant du Corps que de l’Esprit, tout autant que de l’âme… sans omettre son trousseau et son « fond » de départ en matière d’ustensiles et meubles de ménage, nonobstant la dote et le contrat devant Notaire quand c’était possible, évidemment.

 

Et, en ce temps là, divorcer était rare, on se mariait selon la formule consacrée :

 

Pour le meilleur, pour le pire, pour une assistance mutuelle, pour le partage de ses joies comme de ses peines, jusqu’à ce que la mort vous sépare.

 

Et l’anneau passé mutuellement autour du doigt par les contractants en était le signe et le garant.

 

Un engagement  pour la Vie pris devant les Hommes comme devant Dieu, et sous la Protection de Dieu.

 

On distinguait alors, nonobstant l’accord ou non des parents :

 

-         Le mariage d’Amour quand on était épris mutuellement comme le furent Roméo et Juliette.

 

-         Le Mariage de raison qui, en soi, dit bien ce qu’il veut dire, par exemple, qu’épouser une Star ne va pas sans certains risques, que lier son destin à qui est raisonnable et expérimenté sans pour autant être Adonis ou Vénus suppose moins d’Amour, moins d’aléas aussi… peut-être, mais la sécurité.

 

 

-         Le Mariage de Convenance, par exemple quand le Coup est fait et qu’il est sans remède : Eugénie GRANDET en est un exemple, il y a tant d’autres.

 

 

Il va de soi que chacune de ces formes de mariage comporte bien des cas de figure, bien des exemples de réussite comme des cas de catastrophe.

 

Retenons seulement qu’une Catastrophe Conjugale n’est pas moins à redouter pour les Contractants et par les Contractants eux-mêmes, qu’un drame, car un drame est un drame, surtout quand il y a des enfants, cette circonstance dont on peut dire qu’elle est hautement aggravante et qu’elle réclame beaucoup de lucidité dans l’Isoloir de sa Conscience.

 

Moralité, se marier n’était pas à prendre à la légère. On y regardait à deux fois.

 

 

Or, la France est en passe de se marier, quel mariage compte-t-elle faire, quel mari compte-t-elle prendre parmi ses soupirants, pour les cinq années qui viennent.

 

Eu égard à son âge, elle n’est pas de prime jeunesse, même si elle peut tenir la dragée haute à bien des Damoiselles et bien des Damoiseaux.

 

Eu égard au nombre d’enfants qu’elle porte sur les bras, elle en a plus de soixante cinq millions, et de toutes les couleurs, de tous les horizons.

 

Eu égard aux épreuves, aux expériences et aux exemples qu’elle a en mémoire : la Peste, les Révolutions, les guerres, le nazisme et pire encore, le Communisme, avec son marteau pour vous briser les os et sa faucille qui prend les gens pour du blé d’or, une fois que les voilà pris dans sa boîte aux illusions.

 

Sans oublier l’expérience Coloniale qui lui est reprochée par ceux peut-être qui en ont le plus profité.

 

Eu égard à sa dot aujourd’hui plus proche de celle de la bergère que de celle de la Bégum, Française d’origine.

 

 

Les Prétendants sont là, ils sont dix, c’est beaucoup, mais qu’importe, Pénélope en eût davantage, Esope nous l’a dit.

 

Nous remarquons en lice :

 

Arthaud, Bayrou, Cheminade, Dupont-Aignan, Hollande, Joly, Le-Pen, Mélenchon, Poutou, Sarkozy, tous appelés et un seul à élire, l’ovule n’admettant pas grand monde.

 

Ils sont dix comme dix doigts des deux Mains et c’est Sarkozy le dernier nommé dans l’ordre alphabétique.

 

Point n’est besoin d’être superstitieux pour avoir en mémoire ces adages :

 

« Que le dernier soit le premier »

« Que tu sois élevé, toi qui t’es humilié ».

 

Point n’est besoin d’avoir bonne mémoire pour se rappeler combien Nicolas SARKOZY s’est humilié comme nul autre avant lui.

 

Pas plus qu’il n’est besoin d’être éléphant pour avoir en mémoire le nombre d’humiliations dont-il fait l’objet de la part de ses Challengers dont pas un n’est plus parfait que lui.

 

·        Hollande se rappelle-t-il combien il a fait montre de Courage quand une victime de D.S.K. lui a fait les Confidences que l’on sait.

 

Et, s’il est élu, représentera-t-il la France avec une Maîtresse à son bras, question de Protocole.

 

·        Mélenchona-t-il sorti de sa mémoire toutes les misères subies et tout le sang versé par ceux-là mêmes qui, dans l’enthousiasme, ont porté au Pouvoir le Marxisme-Trotskysme-Léninisme-Stalinisme, avec le Communisme dont Mao, Pol-Pot et Castro de Cuba se sont réclamés et se réclament encore.

 

·        Marine Le-Pena-t-elle conscience du printemps intégro-gauchiste qu’elle déclencherait si elle venait à passer.

 

·        Qui des autres Candidats aurait mieux fait que Nicolas SARKOZY dans la situation comme dans le contexte où se trouvait la France… à eux qui sont de bons Français, la question est posée sans ambages.

 

·        Qui des autrespeut au pied du mur montrer le caractère et la détermination de Monsieur Nicolas SARKOZY, pour le Bien de la France.

 

 

Dès-lors, si tous les Candidats en Lice sont de bons Français comme ils le prétendent.

 

Dès-lors, si tous les Français qui votent aiment leur Belle Patrie comme leurs propres intérêts et ceux de leurs Familles.

 

Dès-lors, si tous les Français veulent que la France soit Forte, sans méconnaître ni minimiser les qualités ni les défauts d’aucun de ses dix soupirants.

 

De ces dix Candidats, quel Mari doit se donner la France, pour son bien comme pour le bien de ses Enfants, jusqu’au plus démuni, jusqu’au plus déshérité, jusqu’au dernier d’entre eux.

 

« Martinique Province Française » a fait son choix.

 

En lui réclamant un quinquennat plus proche des miséreux et plus propre à obtenir des Riches moins d’égoïsme dans leur contribution à la Cause Commune.

 

« Martinique Province Française » jette résolument son dévolu et que la Majorité des Électeurs jette le sien sur le Meilleur Mari de tous les Prétendants : Monsieur Nicolas SARKOZY pour le Bien de la France.

 

Remarque : Nos chroniques expriment l’opinion de « Martinique Province Française », un Mouvement Français dont la consistance se confirme de jour en jour.

 

Éric E.G. NOGARD

Formateur Professionnel d’Adultes,

Brevète Technicien Supérieur,

Assistant de Gestion des PME-PMI,

Diplômé d’État. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eric E.G. NOGARD 12/04/2012 20:00


Un Grand Merci à Vercingétorix,


Très Cordialement,


Éric

Vercingétorix 12/04/2012 15:47


A Eric E.G. NOGARD,

Je vous lis assez souvent. J'ai beaucoup de respect pour votre courage, et j'apprécie cet humour que vous mettez dans vos Catilinaires from Martinique Province Française.

Je ne sais pas comment vous avez deviné à quel point je n'avais pas l'intention de voter au premier tour ... et je tiens à vous répondre que votre commentaire me redit qu'il faut toujours
remâcher, ruminer, repenser. C'est ce que nous enseigne le très ancien livre, qui nous révèle que " Tout animal qui a le sabot fourchu, fendu en deux ongles, et qui rumine, vous
pourrez le manger ".

Merci.

Eric E.G. NOGARD 11/04/2012 18:46


A Vercingétorix,


Dans la mesure où il n’y a pas plus fiable que lui, du moins pour l’instant, pourquoi
ne pas Voter Résolument et Massivement Nicolas SARKOZY, pour une France Forte, avec l’Économie d’un tour de Scrutin.



Eric E.G. NOGARD

Vercingétorix 11/04/2012 17:26


Comme mari il est évident que seul Nicolas Sarkozy est légitime et capable pratiquement à tous les niveaux.


 


Ce qui est moins sûr: pourra-t-il, saura-t-il, décourager certains lointains apprentis souteneurs?


Pourra-t-il résister aux avances sonnantes et trébuchantes de ces "généreux mécènes", ceux-là qui ne sont plus tout-à-fait occultes mais qui demeurent toujours voilés dans leur moyen-age?


 

CH.FFRENCH 10/04/2012 11:01


Moi, depuis le début j'ai choisi le meilleur mari pour la France!


Il y en beaucoup, qui hésitaient... Et voulait donner une leçon à "Sarkosy", puisqu'on ne l'appelle jamais Monsieur, mais qui sont enfin descendu sur terre "Grolande" faisant peur !


Je voudrais dire à Monsieur Nogard combien j'apprécie tous ses billets et je l'en félicite, c'est toujours claire, bien expliqué  avec bon sens, calme et détermination. Merci Monsieur.