Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La Voix des lecteurs. jpg

 

( Voici une rubrique du Scrutateur, qui doit vous intéresser. Elle ne fait pas double emploi avec les commentaires d'articles. Ceux-ci, en augmentation lente, mais constante, est faite de vos réactions aux articles.

« La voix des lecteurs »vous donne la parole, la possibilité d'enrichir notre blog de vos idées, réflexions, poèmes, réactions propres à l'actualité en général.

Bien entendu je ne publierai que ce qui ne s'en prend pas, éventuellement, aux personnes, au-dessous de la ceinture comme on dit.

Les articles signés seront plus particulièrement bien venus. Mais il y a, je le sais d'excellentes raisons, qui ne relèvent pas de la couardise, mais plutôt de ce qu'on appelle le devoir de réserve, à l'anonymat, ou au pseudonyme. Ces articles seront pris en compte. Mais il faudra, que je puisse identifier les expéditeurs de façon précise. Ma discrétion à leur égard étant assurée.

Maintenant, chers lecteurs, à vous de jouer.

 

Edouard Boulogne) .

 

PS : Les propos de lecteurs, n'expriment pas toujours le point de vue du Scrutateur. Ils s'expriment librement. Le Scrutateur n'intervient que pour écarter les attaques qui viseraient des hommes et des femmes, de façon insultante, «  au-dessous de la ceinture » comme on dit.

 







Le nombre des lecteurs qui m'ont écrit, presque toujours pour approuver les positions prises par le Scrutateur à propos du montage subversif réalisé par les thuriféraires du gouvernement de gauche, sur ce qu'il est convenu d'appeler « l'affaire » Taubira, est considérable.

Signe qu'ils ont compris le danger, pour l'équilibre français, de cette manipulation grossière; mais comme disait Goebbels, « plus c'est gros, mieux ça passe ».

Si j'en juge par mon sentiment personnel, il y a un risque de saturation, tant il est question de « racisme » en France, l'un des pays les moins concernés par cette plaie.

Mais, nous sommes en guerre, en guerre psychologique. Et à la guerre, l'un des plus grands dangers est la lassitude, la fatigue, le découragement. A Verdun, au Chemin des dames, pendant la guerre de 1914, il fallut un courage, une patience exceptionnelle pour résister à l'acharnement de l'ennemi.

Aussi, dans la bataille, je ne dirai pas d'idées ( il y peu d'idées dans le martèlement de la propagande du politiquement correct ) mais de slogans, il faut tenir, et si possible faire mieux que l'ennemi, éviter les pièges que celui-ci nous tend, et celui-ci par exemple : «  eh bien puisque cette suggestion selon laquelle vous seriez un singe, vous touche au point que vous y reveniez si souvent, avec l'appui de l'appareil d'Etat, c'est qu'il doit y avoir une vérité dans ce qui vous blesse. Taisez-vous sale guenon ! ».

C'est exactement ce que la Taubira et ses sbires souhaitent. C'est exactement le piège dans lequel il ne faut pas tomber. C'est ce que j'écris, ici, depuis le début du pugilat, et qui est la ligne dans laquelle il faut se tenir. Eviter les réaction d'humeur. N'agir et réagir, que rationnellement, sans haine, selon les règles de notre civilisation chrétienne.

La lettre que vous allez lire, m'a été expédiée par un Guadeloupéen, que je connais bien, qui est un ami ( pas simplement un « ami facebook. PSC ) qui vit actuellement en métropole. Il a bien compris le problème. Il a choisi pour pseudo celui de VEGA de la Lyre. «  J'aime beaucoup Vega, me dit-il, cette étoile très brillante de la constellation de la Lyre, la plus belle des trois "belles de l'été" (Vega, Deneb et Altaïr").

Bonne lecture mes amis.

 

Edouard Boulogne.

 







 

16/11/2013



« L’affaire Taubira », erreur ou calcul ?

 

Cette « affaire Taubira » dont on a tant parlé depuis son origine, à savoir cette comparaison idiote entre le Garde des Sceaux et une guenon par une inconnue du FN, aggravée par les lancers de bananes d’Angers au moins aussi stupides, et enfin par la une de « Minute », encore plus débile, me laisse pantois.

 

Quel tumulte, que de cris, que d’interventions, quelle effervescence dans les médias !

 

Madame Taubira devait-elle être « défendue » à l’Assemblée Nationale par le Premier Ministre et par les députés ? Les journalistes devaient-ils déclencher l’assourdissante caisse de résonance du « retour du racisme en France » ? Un présentateur bien connu –et apprécié- de la télévision devait-il ajouter sa voix à ce concert de protestations indignées pour ne pas dire hystériques ? Et Madame Taubira devait-elle se défendre elle-même à la télévision de ces « attaques » contre sa personne qui auraient pu laisser entendre « qu’elle n’appartient pas à l’espèce humaine » ?

 

Dans un premier temps, toutes ces réactions apparaissent du domaine de l’erreur de jugement, si ce n’est tout simplement de la bêtise. Comme si Madame Taubira, qui est d’une grande intelligence, ce qui rend la politique qu’elle conduit encore plus dangereuse, avait besoin d’être « défendue » contre des attaques aussi stupides ! Pour quiconque reconnaît cette intelligence, associée à une profonde culture et un talent oratoire remarquable, la réponse est évidente : il fallait traiter par le plus grand mépris ces idioties dont les auteurs ne sont que de pauvres imbéciles.

 

Au lieu de cela les responsables politiques, les journalistes et, évidemment, les associations que l’on sait, ont voulu en faire une démonstration de l’existence, et même d’un regain, du racisme en France. C’est vraiment mal connaître le « racisme ». Quand on a vécu de longues années dans un département d’outre-mer où les noirs, les blancs, les métis, les « indiens », étudient, travaillent, vivent ensemble, et plutôt bien, on sait ce que veut dire le racisme. Qu’un blanc dise à un noir « sale nègre » et il s’attirera une réaction violente, mais ô combien légitime, qui peut d’ailleurs aller jusqu’à l’émeute car, là-bas, le sang est chaud et l’histoire encore douloureusement présente. Mais que ce même blanc dise à ce même noir « espèce de singe », et tout le monde rigolera devant une comparaison aussi stupide…

Certes, tout n’est pas idyllique dans les relations ethniques au sein de ces départements, mais il est incontestable que les leviers politiques, économiques, sociaux, culturels, sont en majorité tenus par des noirs. Et au moins aussi bien que si leur couleur de peau était différente ! Combien de médecins, de chefs d’entreprise, de professeurs, « de couleur », comme ont dit, font partie de l’élite ! Quels blancs, créoles ou métropolitains, auraient l’idée de les comparer à une quelconque espèce simiesque ?

 

Il est vrai que Madame Taubira, par la politique qu’elle conduit, par son mépris de ceux qui s’y opposent, par son arrogance et son agressivité verbale, provoque l’indignation et la colère. Son soutien manifeste (les photos en témoignent) au mouvement du LKP qui a causé tant de dégâts en Guadeloupe en 2009, sans parler d’un passé indépendantiste (je n’ose pas dire anti-français !) en Guyane, ont définitivement forgé l’opinion de ceux qui connaissent ce redoutable personnage. Mais la lutte contre sa politique, et sa manière de la conduire, ne peut et ne doit se situer qu’au niveau du débat républicain et démocratique.

 

 

Mais alors, après une première appréciation « naturelle » de l’ampleur des réactions, ne doit-on pas comprendre que tout ce tumulte est organisé pour discréditer tous ceux qui ne font pas partie des « bien pensants » ? C’est une arme si efficace que de jeter l’opprobre sur, pêle-mêle, la droite (réactionnaire, évidemment !), les journalistes « indépendants » (ignorants des valeurs de l’humanisme !), les écrivains ayant le courage de leurs opinions (traîtres à « la cause » !), le mouvement de la Manif pour Tous (fascistes, « cathos », d’extrême droite !)… Et aussi pour dissimuler sous le paravent détestable du racisme le problème de l’immigration qui ne doit en aucun cas être confondu avec le précédent. Qu’une très grande majorité de français en ait assez d’une immigration mal contrôlée, quant elle n’est favorisée, avec toutes ses dérives en termes d’assistanat, de sécurité, de non respect des lois et des valeurs de la République, oui ! Que les français soient racistes, non, dans leur immense majorité !

 

Que dans cette « affaire Taubira », il y ait eu erreur de jugement et réactions inappropriées chez les politiques et dans les médias, c’est déjà grave. Que les incidents méprisables que l’on sait soit l’occasion d’une démarche machiavélique pour discréditer tout ce qui n’est pas dans la « bien-pensance », c’est encore beaucoup plus grave.

 

 

 

Vega de la Lyre. 

 

La-planete-Vega.gif

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Swann Lake 18/11/2013 00:29


Allègre et la dérive des continents:bonne hypothèse en astrophysique et pas de pluie sur  Nantes, mais aurore boréale ( les mystères de
l'électromagnétisme). Tant mieux pour les manif. pour tous et autres bonnets de toutes couleurs,car Peillon au grand jury de RTL ce soir fut tel qu'en lui-même :manipulation,mauvaise
foi,mensonge. Les uns distraient la galerie en agitant le bocal tandis que les autres mettent en place, non le Mammouth mais le rouleau-compresseur...


 


 

Claude HOUËL 17/11/2013 17:16


Vega de la Lyre a bien raison quand il dir que les domiens sont les mieux placés pour avoir une vue plus objective, mais pas angélique, du racisme.


Il a parfaitement vu que taubira optimisait au mieux le retentissement organisé par ses "amis" d'une victimisation démeusurée.


Personne ne doute de sa grande intelligence et donc de son machiavelisme pour investir une république affaiblie . La question est de connaître son but . Son passé antifrançais, ancien ou
récent ne laisse pas présager des lendemains qui chantent. Il est fort probable qu'elle considére avoir des comptes à régler et elle a choisi la voie la plus efficace pour y arriver, le combat de
l'interieur.


Un seul exemple, ce n'est pas elle qui a porté plainte dans l'affaire du singe, elle en a laissé le soin au premier ministre et autres sos racisme : Si les tribunaux ne retiennent pas le racisme
elle n'est pas affaiblie, dans le cas contraire, elle gagne, dans tous les cas elle a gagné, trop fort !


Heureusement qu'elle n'est pas aux Etats Unis, elle aurait réussi à faire interdire la projection de la planéte des singes...


 

CH.FFRENCH 17/11/2013 17:03


Erreur ou calcul ?


Les deux mon général!


Et ils continuront, ils veulent que nous la bouclions ! mais ce n'est pas demain la veille, les français ont été trop malmenés depuis 18 mois pour se taire aujourd'hui, d'après ce que j'entends,
que je vois, que je lis...


Cela ne fait que commencer!