Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

giap-en_.jpg ( "Il extermina les Français, il humilia les Américains". Triste épitaphe pour un homme de haine. Une haine normale pour un marxiste léniniste. Que le ministre des affaires étrangères français en fasse l'éloge en dit long sur la décadence des "élites" pourries, qui nous gouvernent. ). 


Le Scrutateur s'associe à notre confrère Minurne-Résistance ( voir nos liens permanents ) dans l'hommage rendu aux soldats français morts à Dien Bien Phu en 1954. Des déclarations comme celle de Laurent Fabius ne sont pas seulement des déclarations de traîtres à leur pays. Elles témoignent de l'irresponsabilité des pseudos « élites » qui dirigent la France actuellement. Je publie d'autant plus volontiers l'article de Minurne-Résistance, que la défaite de Dien Bien Phu, fut pour moi l'éveil de ma conscience politique. Jamais auparavant, ce qui est bien normal ( en 1954 j'avais 12 ans ), je ne m'étais intéressé à la politique, de près ou de loin. Ce jour là marqua pour moi une ligne de démarcation. J' en ai parlé dans l'introduction à mon livre France Garde-nous, paru en 1989, dont je publie, ici, les premières lignes, avant l'article de Minurne.

Edouard Boulogne.

I-Grande-9897-france-garde-nous.net.jpg

 

« J'aime la France. D'un amour viscéral, charnel et spirituel aussi, inséparablement. Sans doute cet amour est-il plus ancien encore, mais c'est en mai 1954 qu'il s'est révélé à lui-même, a pris conscience de lui-même. Un matin de mai 1954, l'enfant de 12 ans qui rassemblait « ses affaires » avant de partir pour l'école, tendit soudain une oreille. Du vieux poste d'avant-guerre, aux formes baroques, qu'il n'avait pas eu de mal à soutirer à l'une de ses grand-tantes, s'égrenaient parmi les nombreux crachements parasites les nouvelles du journal d'information de « Radio Paris ».

Des nouvelles dramatiques. Très loin, là-bas, en Indochine, l'armée française venait de subir une défaite écrasante ; cette nuit-là, le camp retranché de Diên-Biên-Phu était tombé aux mains des communistes du Viêt-minh.

Nos soldats, disait-on, s'étaient bien battus, avaient héroïquement résisté, mais avaient dû céder, sous le nombre et faute de moyens, de munitions, de vivres.

J'en ressentis un choc violent qui me poussa, contrairement à mes habitudes, à suivre le cours des événements.

Quelques jours plus tard, au cinéma, les Actualités Gaumond, rétrospective des événements de la semaine, très prisées à cette époque non encore saturée d'images, offrirent un reportage sur la chute de Diên-Biên-Phu, sur la situation en Indochine, et sur les conséquences de tout cela dans la vie politique française.

Les dernières images furent celles de l'Arc de Triomphe de l'Etoile celle d'un immense drapeau tricolore frissonnant au vent, sous l'arcade, au-dessus de la tombe du soldat inconnu. Le journaliste concluait sur la décadence d'un pays au passé si glorieux et encore si récent.

Je me surpris, la gorge nouée, et les poings serrés à ravaler des larmes.

Du coup, j'interrogeai mon père. Il m'expliqua que la France était très affaiblie matériellement et moralement, par deux guerres mondiales, et qu'elle allait perdre son empire colonial, travaillé par des courants hostiles en partie suscités par des Puissances qui avaient intérêt à l'abaissement de notre pays, au premier rang desquelles l'Union soviétique et l'idéologie communiste. Il n'est pas dit-il, jusqu'à la Guadeloupe et la Martinique qui ne puissent être menacées par cette vague anti-française de décomposi­tion.

Quelque chose en moi refusa immédiatement cette prophétie, cet avenir-là. Un sentiment qui s'alimentait à quelque nappe profonde, que je n'ai aucune honte à appeler l'amour de la patrie, malgré l'affectation de dérision à l'égard du patriotisme dont se targuent aujourd'hui tant d'intellectuels français.

De cette époque date sans aucun doute mon intérêt pour la politique et un engagement passionné, jamais démenti. » ( EB, in France Garde-nous, éditions Albatros ).

 

Toute honte bue, par Marc le Stahler. 

 

http://www.minurne.fr/blog/lire-article-431391-10314891-toute_honte_bue__lettre_a_fabius__suite_au_deces_d.html

 

6a00d83451619c69e2019affe38b19970b-800wi.png  ( Ces hommes ne sont pas des rescapés des camps nazis, mais ce sont des soldats français, survivants de Dien Bien Phu, et récupérés après quelques mois dans las camps communistes viet-namiens, en 1954 ). 

Le général Giap, initiateur des camps de la mort en Indochine, est mort. A 102 ans. A cette occasion, le ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius a jugé utile de lui rendre un "vibrant hommage", ce qu'il n'avait pas fait lors de la disparition du commandant Elie Denoix de Saint Marc (voir notre article " Mort d’un homme d’honneur"). 

Monsieur Fabius, qui se croit un fin politique, a la tristesse comme sa mémoire : sélective.


Fabius Giap.jpg

Un ami lecteur, Jean G., nous a transmis le courrier qui suit, écrit par un correspondant anonyme, ulcéré comme tant d'autres patriotes par le mépris affiché par ce gouvernement vis à vis de la France, de son histoire, de ses malheurs, mais aussi par cette trouble complaisance envers ses anciens ennemis, dont la cruauté était souvent sans commune mesure avec celle qu'ils dénoncent parfois avec gourmandise comme étant venue de nos propres rangs.


Nous n'avons pas pour habitude de publier des documents anonymes. Mais nous considèrerons cette fois ci que ce sont les 34 935 soldats français tombés à Diên Biên Phu qui s'expriment aujourd'hui par la plume de cet "auteur inconnu".

Marc Le Stahler

Bannière 2013.png


http://paralegion.free.fr/campmort2.php

 

Monsieur le Ministre,

Ces hommes mourant sur des civières ne sont pas des déportés à Buchenwald ou Mauthausen, et pourtant avec des milliers d'autres camarades ils ont rejoint la longue cohorte des ombres et des martyrs de l'Histoire, qui appellent à un "devoir de mémoire" éternel et à l'indignation la plus vive, car le crime ici est resté impuni !

Ces soldats français font partie des prisonniers, torturés et assassinés dans les camps du Général Giap en Indochine, plus de 30000 n'en reviendront pas ! Puis ce sera le tour des américains, des supplétifs indochinois, des minorités ethniques et de tous ceux qui refusant le joug communiste seront persécutés jusqu'à nos jours. Nguyen Giap vient de mourir à l'âge de 102 ans, et je doute que la paix sera facile à son âme !

Car si ce général vietnamien a marqué l'histoire de son pays pendant 40 ans, luttant successivement contre les japonais, les français et les américains... Il fut aussi et surtout un chef militaire impitoyable sacrifiant ses hommes sans vergogne en cherchant à écraser par le nombre l'ennemi, comme à Diên Biên Phu en 1954, où la victoire n'est obtenue qu’après trois mois de combats et un effectif 10 fois supérieur en nombre !

Mais si Giap est le vainqueur incontestable de Diên Biên Phu (aidé par les généraux chinois, des erreurs stratégiques françaises et un abandon politique des soldats français) il est aussi et surtout le criminel de guerre qui organisa des camps de prisonniers qui furent le théâtre d'un programme d'extermination qui arriva jusqu'à 72% de taux de mortalité !!!

Bien sûr il ne s'agit pas ici de refaire l'Histoire, ou de réclamer le prix du sang, ni même jubiler ou de sourire à la mort de ce vieillard de 102 ans, ce ne serait qu'une minable et facile expression d'un sentiment de vengeance incongru. Une page de l'histoire se tourne et il est important de s'en souvenir pour ne pas avoir à la relire une nouvelle fois.

Ceci aurait du être le "fait divers" banal d'un écho d'un passé mourant à l'aube de ce nouveau siècle. Mais voilà que vous, Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, toute honte bue, léchant cupidement les pompes d'un pays émergent, faites l'éloge de cet assassin ! Chaque jour, votre indignation sélective nous mène à l'abreuvoir putride de la repentance communautariste, imposant votre vision partielle et donc partiale de l'Histoire.

Car cet éloge, qui est une injure aux victimes de Giap, constitue bel et bien un nouvel acte de trahison intolérable digne des plus infâmes collaborateurs (mais il est vrai que la gauche avec Doriot, Darnand, Laval... a de l’expérience dans le domaine !).

Il y a un mois à peine, disparaissait
 Hélie Denoix de Saint Marc, résistant, déporté, ancien combattant d'Indochine et d'Algérie, écrivain humaniste de renom, Grand croix de la Légion d'Honneur. Cet homme, ce commandant de Légion, ce héros qui toute sa vie, sublima les souffrances vécues en leçons de sagesse et d'espérance... ce Français exemplaire, vous l'avez ignoré ! Méprisé ! Votre absence a brillé aux cérémonies officielles d'hommage qui lui ont été rendues.

Aujourd'hui j'ai honte de vous, de ce gouvernement de faquins et de cette France qui a oublié les chemins de la révolte et se laisse insulter et acheter par des criminels dont vous êtes les complices !

 



11/10/2013| 402 visites 0J'aime 27Poster un commentaire

  • Partager

Commentaires



Poster un commentaire

  • mlp54 · Il y a 13 minutes
    Merci pourcette digne lettre qui remet notre "petit ministre" à sa juste place :minus de la République!
    0 · Répondre
  • Eric · Il y a 48 minutes
    Colluche en 1979, avait déjà prophétisé pour 2012. Etrange non:
    http://youtu.be/sKQAGR3BGY0
    0 · Répondre
  • Centaure62 (visiteur) · Il y a 1 heure
    Coupable, mais toujours pas responsable !
    0 · Répondre
  • christine (visiteur) · Il y a 2 heures
    Ce félon ne dévie pas de sa route ; il préfère et honore les criminels ! Ses fils ont de qui tenir ! Il devient de plus en plus difficile de supporter cette bande de mafieux pourris !
    0 · Répondre
  • Maxime · Il y a 3 heures
    De passage sur ce blog, à la lecture de cet infâme éloge funèbre de notre ministre Fabius vers les tortionnaires de notre armée défaite et abandonnée par sa patrie au niveau de ses dirigeants et d'une opinion publique déjà manipulée pour la renier, le simple citoyen ne peut manifester que son haut le c?ur. Votre fonction n'exigeait pas tant de bassesse Monsieur Fabius. Ma pensée va vers nos braves qui se battaient si loin de chez eux, mouraient si loin de chez eux. Les survivants connurent tant de souffrances infligées par des geôliers cruels aidés de petits commissaires politiques français.
    La disparition de ce général, (qui lui aussi devait, comme tant qui lui dégueule dessus, une partie de ce qu'il est devenu à la France) aurait du être plutôt une occasion de rappeler leur sacrifice.
    Simples réflexions en accord avec l'indignation du rédacteur de l'article.
    0 · Répondre
  • aubugeau jacques · Il y a 3 heures
    Quelle honte !! un gouvernement d'incapables,que ce soit en matiére d'économie ou en diplomatie, la france est vraiment dans de beaux draps. C'est vraiment triste, ayons une pensée pour tous ces combattants qui ont fait front dans un dernier sacrifice pour la france.Toute la différence, c'est qu'en politique point n'est question de sacrifice mais de carriérisme.Je pense que Fabius devrait démissionner s'il avait une once d'honneur, mais ne rêvons pas !! quand on est prêt à tout pour un ministére en dépit de toute dignité,( rappelez vous le sang contaminé !! responsable mais pas coupable !! ) oui vraiment il n'y a pas grand chose à attendre de ces gens là !!
    0 · Répondre
  • Francis CLAUDE (visiteur) · Il y a 4 heures
    si celui d?Algérie meurt en que les socialos soient encore au pouvoir vous allez voir le lechebaboutisme intégral et surement que flamby 0 et la plus part de ses ministres collabo ferons le voyage pour aller saluer la mémoire d'un responsable de la mort de milliers de jeunes Français et la pire encore des appelés!
    0 · Répondre
  • lepatriote111 · Il y a 4 heures
    Il fallait si attendre de la part fabius qui honnore un général ennemi décédé qui a combattu et commis des exactions sur des prisonniers de guerre Français .
    Le fabius devrai revoir ou voir le film de Pierre Sch?nd?rffer sorti en 1992 Diên Biên Phu , cela lui rafraichira certainement la mémoire , mais j'en doute quand on a la traîtrise dans le sang on ne change jamais .
    0 · Répondre
  • Gaaetan · Il y a 4 heures
    Bonsoir,
    Dire que cet individu ( Laurent Fabius) traitait notre pseudo président de "fraise des bois" mais s'est empressé d'aller quémander un porteuille après le 6 mai 2012 !!!!! C'est dire l'honneur de ce guss...
    0 · Répondre
  • Paracolo (visiteur) · Il y a 5 heures
    Revenu avec St Marc pendant le tournage de DBP,et 7eme Para colo a m'être incliné devant la plaque comémo de nos camarades tombés devant la Horde mené par Giap, qui au demeurant fut un excellent stratège et nos patrons de vrais Cons: Qui tient les hauts tient les bas!!!

    Quant à Fabius , voir la façon dont il a traité Hernu qui fut un bon MIDEF, aprés l'opération Oxygène!!
    Chasser le naturel il revient au galop!!
    0 · Répondre
  • ARENO MATHILDE · Il y a 5 heures
    Je viens de prendre connaissance de votre article,la trahison ne tue pas...hélas.
    Le sang contaminé oui!..
    Chaque fois que cet homme se montre à la télévision, je pense à la douleur de tous les parents qui ont perdu leur enfant avec le sang contaminé....honte à lui et à celui qui lui a redonne un poste au gouvernement.
    0 · Répondre
  • Eric · Il y a 6 heures
    Je me souviens très bien de cette époque. Il est vrai que jeune ado on ne réalise pas encore trop, des cousins ne sont jamais revenus alors que des oncles sont bien revenus après 4 ans de captivité en Allemagne. Je commençais à entrer dans la vie active car à l'époque il fallait bosser assez tôt. Le ministre Messmer Pierre avait aussitôt institué la distribution de lait dans les écoles pour faire avaler la pilule qui ne voulait pas passer et voilà que 4 mois plus tard environ, commence l'Algérie. Bon à 14 ans on se dit: ce sera l'affaire de quelques jours peut être de quelques mois. Mais oui de 1960 à 62 la France me volera 24 mois de ma jeunesse............Toutes ces insurrections sont de véritables histoires de fous, car non seulement je découvrirai comment a démarré la guerre d'Algérie, mais en plus d'anciens d'Indochine, algériens, se sont rangés du côté du FLN; Quelle connerie frères de sang pour détruire du Viet et frères ennemis pour défendre l'Algérie..............Il ne faut jamais oublier que ce sont les électeurs qui donnent les pleins pouvoirs aux politiques pour semer vous devinez quoi ?
    0 · Répondre
    • Marc le Stahler Eric · Il y a 6 heures
      Ce n'était pas Pierre Messmer mais Pierre Mendes France
      0 · J'aime · Répondre
    • Eric Marc le Stahler · Il y a 2 heures
      C'est très juste. Néanmoins je crois que Messmer avait quand même des liens avec l'Indochine, en tout cas ce qui est certain c'est que pendant la guerre d'Algérie il était ministre des armées. En fait on peut retrouver maintenant grâce à internet sa biographie.
      0 · J'aime · Répondre
    • Francis CLAUDE (visiteur) Marc le Stahler · Il y a 4 heures
      et si ce n'était que ce genre de conneries qui polluent votre blog pourtant si bien pourvu en intervenants pleins de sens!!!
      et bravo pour la rectif j'ai été élevé a ce lait...2 fois par semaine si mes souvenirs sont axacts
      1 · Je n'aime plus · Répondre
    • mlp54 Francis CLAUDE · Il y a 34 minutes
      J'ai moi aussi bu de ce lait gratuit, trop contente de cette interruption de cours pour la cancre que j'étais, mais cela n'a pas duré longtemps car pendant cette pagaille socialiste de la 4ème République, les gouvernements tenaient 4 mois environs !
      0 · J'aime · Répondre
  • LEFEBVRE · Il y a 7 heures
    Tout ces traites à la Nation devront être jugés et exécuté pour haute trahison.
    0 · Répondre
  • Lucien Kabois · Il y a 7 heures
    Eh bien j'en profite pour rendre un vibrant hommage à Laurent Fabius et à son fils Thomas. A Laurent Fabius, pour ses qualités de maître, car il a su élever ses enfants dans le respect des autres et de soi. Et je rends hommage à Thomas Fabius, parce que le fruit ne tombe jamais très loin de l'arbre, et parce que ce jeune homme si prometteur incarne le socialisme dans ce qu'il a de grand, de noble, et de généreux. Et puis, je me lance, allez ! Je cède à l'élan romantique qui me traverse soudain, et rends un vibrant hommage à Laurent Fabius (dont j'ai toujours admiré la franchise) pour son hommage à feu le général Giap. Cette sorte d'outing diplomatico-politique traduit parfaitement l'admiration que portent les uns aux autres, en particulier lorsque les autres ressemblent à ces uns. Merci monsieur Fabius de nous éclairer sur ce qu'est le socialisme, car les français qui ne sont pas tous des génies ont besoin qu'on les éclaire, et vous le faites à la perfection.
    2 · Répondre
    • Simone Casabon Lucien Kabois · Il y a 5 heures
      J' espère que c' est de l' ironie de la part de Mr Kabois, je ne peux pas penser qu' il en soit autrement, mais si par malheur ce n' était pas de l' ironie, alors je félicite Mr Kabois pour sa clairvoyance. On pourrait alors penser qu' il est de ceux qui nous ont mis ces nuls au pouvoir.
      0 · J'aime · Répondre
    • pauledesbaux Lucien Kabois · Il y a 6 heures
      cette letre est une infamie et une honte elle ne vous grandit pas pas plus que fabius son sang contaminé et blanchi son vibrant hommage à un général assassin de nos soldats on n'a vraiment pas de figure dans ce gouvernement de MERDE
      0 · J'aime · Répondre
    • Kikounache pauledesbaux · Il y a 6 heures
      Je crois que vous n'avez pas compris le degré d'humour du message "d'éloge" de Lucien Kabois à Fabius père et fils !
      0 · J'aime · Répondre
    • Marc le Stahler Kikounache · Il y a 5 heures
      Effectivement ! Mais le connaissant un peu je pense qu'il s'en fiche totalement ! Lucien Kabois et la caravane passe, en quelque sorte !
      0 · J'aime · Répondre
  • flechebleue · Il y a 7 heures
    Nous n'avons encore pas bu le calice jusqu'à lie. Il faut s'attendre à ce qu'un jour, au nom de la repentance, ils invitent l'armée algérienne au défilé du 14 juillet.
    Je suis un ancien parachutiste qui a eu, en algérie comme chef de section, un de ces héros.
    Monsieur Fabius vous me faites vomir !
    2 · Répondre
    • mlp54 flechebleue · Il y a 16 minutes
      Il faut les envoyer traverser la Méditerranée dans des bateaux percés, nous sommes sûrs que de l'autre côté, aucun secours ne viendra, ils ont déjà tant de mal à se secourir eux-mêmes et à se supporter entre ethnies, nous serions définitivement débarrassés.
      Justes bons à dilapider et renflouer des fortunes sur le dos du peuple, parce que ces gens là en plus se croient "le dessus du panier", alors que de pères en fils, ils ne sont que des bâtards dégénérés.
      0 · J'aime · Répondre
  • Béatrice Bontemps · Il y a 7 heures
    Merci de publier ce témoignage qui remet à l'honneur nos soldats, et remet Fabius à sa juste place d'homme sans honneur.
    Pour info, j'avais lu cette lettre ce matin sur un autre site, en version un peu plus longue (mais l'auteur l'a modifiée le 11/10 - version publiée sur Minurne), et l'auteur s'est manifesté. Son nom, ou pseudo, est CASTEL ERWAN
    http://www.soldatsdefrance.fr/Reponse-a-l-hommage-de-Laurent-Fabius-au-general-GIAP-modifie-le-11-10-2013_a1006.html?com#comments
    1 · Répondre
  • matias · Il y a 8 heures
    Merci, Monsieur. Merci, pour votre témoignage.
    0 · Répondre



 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 12/10/2013 13:51


Fabius, tu rends hommage au criminel de guerre Giap et tu es un étronc.

Ch. Etzol 12/10/2013 13:44


D'abord Hommage à l'Armée Française et à sa Légion Etrangère. A Camaron de Tejeda, les 62 hommes du Capitaine Danjou ont tenu jusqu'au bout leur serment. Pendant 11h, ils résistent à 2000
ennemis. Comme il a été rappelé lors de la commémoration : "Ils ont, par leur sacrifice, accompli la mission qui leur avait été confiée."  Le dernier tombé pour le drapeau est le
sous-lieutenant Clément Maudet. C'était le 30 Avril 1863.   Ch Etzol

CH.FFRENCH 12/10/2013 13:11


Hélas! Comment cela ne m'étonne pas ? Mais n'est-ce pas ce même triste sire qui vendit les officiers du renseignement français, aux néozélandais, alors que c'est son gouvernement (il était 1er
sinistre à l'époque), qui les avait envoyer couler le raimbow rawrior ? D'ailleurs ses fils suivent le même chemin sinistre de leur papa!


Et nous devrons supporter ces gens-là combien de temps ?


J'ai lu qu'Ils veulent réhabiliter les déserteurs de 14/18! No comment!