Pages

Publié par Edouard Boulogne

 

Lilian-Thuram---rac-anti-blanc-.jpg

 

 

«  (…)....La Discorde encor toute noire de crimes

Sortant des Cordeliers pour aller aux Minimes,

Avec cet air hideux qui fait frémir la paix,

S'arrêta près d'un arbre au pied de son palais;

Là d'un oeil attentif contemplant son empire,

A l'aspect du tumulte, elle-même elle s'admire. (….).

La discorde à l'aspect d'un calme qui l'offense

Fait siffler ses serpents, s'excite à la vengeance

Sa bouche se remplit d'un poison odieux,

Et de longs traits de feu lui sortent par les yeux (….) »

 

Nicolas Boileau ( Le Lutrin, Chants I ).

 

 

 

 

J'ai toujours été plutôt « cool » à l'égard de Thuram. Certes! L'ancien footballeur est un homme de gauche. Mais ce n'est pas cela qui m'agace en lui. Être de gauche ou de droite, est un droit pour chacun. Encore faut-il savoir ce que recouvrent ces mots de droite et de gauche. Mais là n'est pas la cause de mon énervement.

Ses idées politiques c'est son affaire.

Ce qui m'agace c'est le côté maître d'école de Lilian qui prend les téléspectateurs, en général, pour des gosses ignorants, des niais qui ne savent pas.

Alors que lui.....!

Lui, Lilian, il sait. Socrate pour sa part , disait souvent : «  Je ne sais pas!Mais je sais que je ne sais pas. Et il vaut mieux savoir qu'on croit que...plutôt que de croire qu'on sait ».

Il est vrai que Socrate n'est qu'un sage de la Grèce antique, et non de l'ancienne Egypte des rêves du feu ( et regretté ) Cheikh Anta Diop.

Observez Lilian quand il cause dans le poste. Ce qui frappe en lui, c'est l'assurance. Une assurance qui semble ne pas connaître le doute. Un bloc de b..... ( mot censuré ) sans fissure.

Lilian SAIT. Du moins il croit qu'il sait. Et puis, il écoute. Il...se regarde et il s'écoute! Mieux, il se déguste.

Il se regarde, sur l'écran de TV. Une belle invention la TV.

Un entretien avec Lilian? on dirait d'une parodie ( mais au masculin ) du poète médiéval Eustache Deschamps :

 

«  Suis-je, suis-je belle?

Il me semble, à mon avis,

Que j'ai beau front, et doux vis ( visage, note de LS)

Dites-moi si je suis belle. « ( …..).

 

Bref!Lilian est une réincarnation de Narcisse. Narcisse, vous savez, cet adolescent, antique, si beau! si beau! Mais qui ne le savait pas, car en son temps il n'y avait pas de miroir. Mais il y avait des étangs, des lacs, à l'eau si pure, qu'ils valaient tous nos miroirs.

Un jour, pourtant, Narcisse s'arrêta près d'une de ces sources jasardes, pour en saisir au creux de sa main une goulée d'eau fraiche. Mais alors il s'aperçut, et s'éprit de lui-même, à un point tel qu'il ne put désormais se déprendre de son reflet, et finit par mourir d'amour consomptif pour sa sublime image.

C'est ce risque de narcissisme que court notre Thuram bien aimé. Et c'est par affection pour lui, que nous lui révélons cette histoire, à supposer qu'il l'ait ignorée. Car que peut ignorer monsieur le professeur Lilian?

Il y a quelques jours, notre instituteur a cru bon d'intervenir dans cette ridicule (mais très révélatrice de l'état de décomposition avancée de la société française) histoire des « quotas » dans le football, et dans l'équipe de France en particulier.

Et de s'en prendre à Laurent Blanc, l'entraîneur actuel de ladite équipe, de réclamer la démission de son ancien camarade de la glorieuse équipe de 1998, coupable, selon monsieur le professeur revêtu pour l'occasion des habits de Procureur, de racisme ( le péché le plus mortel qui soit dans la France de 2011).

Lilian!Lilian! Tu en fais trop. Attention au retour de bâton.

D'ailleurs, cela commence. Déjà Lizzarazu vole au secours de Laurent. Déjà Dugary monte au front.

Grâce à toi, le soupçon ( voir mon article d'hier sur ce sujet ) cette hydre jalouse et dévorante s'apprête à déchirer l'équipe de France, et s'il n'y avait qu'elle, mais la France tout entière.

Est-ce cela que tu désires en ton fond? Ou bien es-tu manipulé par les racleurs de grattelles, dont nous parlions hier?

Je ne peux ( je ne veux ) le croire. Mais il y a toutes les chances pour qu'il en soit ainsi.

Quelle basse époque que celle où la France, la grande France, la France éternelle dont parlait le général de Gaulle est mise en péril par des querelles de footballeurs.

Et pourtant, il en est ainsi.

Ô tempora! Ô mores!

 

Edouard Boulogne.

 

Christophe Dugarry révèle le racisme anti-blanc de Lilian Thuram

Posté par Novopress dans France, Politique, Société, Sport le 4 mai 2011 | Imprimer cet article

 

http://fr.novopress.info/84180/christophe-dugarry-revele-le-racisme-anti-blanc-de-lilian-thuram/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+novopressfrance+%28%3A%3A+Novopress.info+France%29

 

 

04/05/2010 – 22h30
PARIS (NOVOpress) –
A la mi-temps du match de Ligue des champions, Manchester United-Schalke 04, mercredi soir, Canal + a diffusé une interview de Christophe Dugarry. Le consultant de la chaîne cryptée lève le voile sur l’étrange comportement de Lilian Thuram, son ex-coéquipier en équipe de France de football, le 12 juillet 1998, lorsque les Bleus avaient gagné la Coupe du monde face au Brésil (3-0). A l’issue de la rencontre, dans les vestiaires, Christophe Dugarry raconte que Lilian Thuram a exigé de faire une photo souvenir du trophée avec uniquement des « Blacks ». « Et là, Frank (Leboeuf) l’interpelle et lui dit : « Eh Lilian… Et si nous on avait dit : « Allez on va faire une photo entre blancs les gars… » », se souvient au micro de Canal +, Christophe Dugarry.

Une révélation qui risque de ternir l’image de donneur de leçons en antiracisme de Lilian Thuram. Lui qui réclame le départ de Laurent Blanc, actuel sélectionneur des Bleus, dans le cadre de l’affaire qui secoue la Fédération française de football (FFF) sur le nombre très élevé de joueurs aux racines africaines et maghrébines sous le maillot tricolore.

[cc] Novopress.info, 2010, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine
[http://fr.novopress.info]

 

François Bayrou prend position :

 

Bayrou défend Laurent Blanc, "un homme honnête, pas du tout" raciste

Le président du Mouvement démocrate (MoDem) François Bayrou a pris la défense mardi du sélectionneur de l'équipe de France de football Laurent Blanc, dans l'affaire des quotas de binationaux, voyant en lui "un homme honnête qui n'est pas du tout dans les histoires de racisme".

 

    augmenter la taille du texte diminuer la taille du texte   votez réagissez      

Photographe : Pierre Verdy :: Le président du Mouvement démocrate (MoDem) François Bayrou, le 12 février 2011 à Paris photo : Pierre Verdy, AFP

"Je ne crois pas qu'il y ait des quotas souhaités, je n'arrive pas à croire ça. Quand je vois Laurent Blanc, je vois un homme honnête qui n'est pas du tout dans les histoires de racisme", a déclaré M. Bayrou, interrogé sur Canal+ sur les révélations du site d'information Mediapart.

"En revanche, qu'il faille de la diversité dans un équipe de football - diversité de gabarits, diversité de systèmes de jeu -, moi je crois, comme simple spectateur ou amateur, que c'est plutôt mieux que d'avoir un seul type de joueurs", a expliqué le député des Pyrénées-Atlantiques.

"C'est peut-être ça qu'ils ont voulu chercher, mais, en tous cas, moi je ne ressens pas du tout Laurent Blanc comme un homme comme ça qui véhiculerait des sentiments mauvais", a-t-il insisté.

à lire aussi

 

 

Commenter cet article

E.Wachter 06/05/2011



 


Bonjour Edouard,


Eric Wachter a commenté votre lien.


Eric a écrit : « Votre article est plein de bon sens, mais je vais y ajouter un léger bémol. Cette nouvelle histoire qui vient entacher le football ( avec
l'écriture c'est ma passion) montre une chose très claire: Ce sport, vecteur d'intégration et de rassemblement fabuleux met en lumière un débat que notre société ne veut pas avoir, à savoir,
comment vivre ensemble avec nos différence. Je crois qu'il est très compliqué d'avoir un avis tranché sur la question des soit disant "quotas" car les deux thèses qui s'affrontent sont
défendable. Thuram ne fait que répondre à des propos avérés qui sont extrêmement choquant, le problème c'est qu'il le fait en attaquant L.Blanc sur des airs de donneurs de leçons, mais le fond de
ce qu'il dénonce est vrai. Duggary et les autres défendent un homme tout sauf raciste qui est tombé dans un piège de la FFF en vue de discréditer la gouvernance actuel pour les prochaines
élèctions le mois prochain. Ce n'est qu'une affaire politique qui aura eu le mérite de lancer le débat. Car pour ou contre, il est essentiel que l'on puisse échanger sur ces sujets. Une fois de
plus, le foot, que l'on aime ou pas ce sport, déchaîne les passions les plus folles. C'est pour cela que se sport est unique... »







Voir le fil de commentaires






Sur Facebook, où les articles du Scrutateur paraissent aussi, un commentaire a été publié sur cet article paru hier soir. Je ne fais ici que le transférer sur le blog.EB


Répondez à ce message électronique pour commenter ce lien.


Merci,
L'équipe Facebook

















Voir le commentaire






 






 






 



CH.FFRENCH 06/05/2011



Si Leboeuf avait proposé à ses copains "BLANCS" de faire une photo... Il aurait sans doute eut sur le dos : SOS, LICRA etc... etc... THURAM  n'est pas un gentil garçon loin de là!



Compère Lapin 07/05/2011



Le Blanc en question est un être trop primaire et beaucoup trop limité (3 ou 4 neurones maximum) pour avoir ces responsabilités, et ce même si c'est pour un sport d'idiots. Mais cette histoire
est vraiment du pain béni pour les "intellectuels" et étaleurs de merde.
Qu'est-ce qu'on va pouvoir bien entendre, quand les hexagonaux primaires auront la délicate idée d'organiser le concours de MISS BEAUTE BLANCHE ???????????



bourdelat 08/05/2011



Monsieur THURAM est guadeloupéen. C'est un footballeur qui eût la chance de gagner la Coupe du Monde en 2008 et de marquer 2 buts contre la Croatie qui ont laissé un souvenir inoubliable.
Pourquoi reste t-il dans un lobbying racial à en devenir franchement ridicule et grottesque?


Le Tour cycliste de la Guadeloupe interdit pour cette année la venue de participants non guadeloupéens, pas de colombiens, pas d'européens etc... plus de blancs. On peut ainsi espérer
qu'enfin un guadeloupéen sera vainqueur de cette dure épreuve! Que doit on en penser?


Monsieur THURAM , je vous en prie , taisez vous! et balayez devant votre propre porte!



Albert 08/05/2011



http://fr.sports.yahoo.com/07052011/79/zinedine-zidane-ce-serait-fou-que-laurent-blanc-parte.html  Laurent Blanc bénéficie d'un renfort de 2 neurones. Ça fait une ligne de
défense de 5 neurones, et vu ce qu'il y a en attaque adverse le match sera tellement équilibré que çà ira jusqu'aux pénalties. Alors comme çà Thuram était footballeur? Je le croyais égyptologue
et hélléniste.



Oupédisa 09/05/2011



Sachant que cet article est peut-être lu par de nombreux footballeurs il convient de préciser ce qu'est un hélleniste :


Spécialiste de la langue et de la civilisation grecques.


Hélleniste n'a rien à voir avec le fait de héler et un hélleniste n'est pas forcément une grande gueule. Sauf dans le cas de Thuram.



castetsjj 14/05/2011



Bonjour Mr Boulogne,


Les footeux savent, mais nous ne sommes pas tous footeux !


Pour éclairer la réflexion, que la lumière peut jaillir de n'importe où dès qu'il fait jour, que les paroles s'envolent mais que les écrits restent, surtout avec internet, et que les déclarations
de Mr Thuram sont bien souvent pertinentes...


http://www.enquete-debat.fr/archives/lilian-thuram-brise-un-tabou-sur-le-racisme


Bonne journée Cjj


 



Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog