Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Subversion : L'antiracisme ordinaire.

 

 

racisme1.jpg

 

( La crise économique n'est pas le seul facteur d'affaiblissement, d'énervement ( énervement :  diminution d'énergie, de force. Etat où se trouve celui à qui on a enlevé ses nerfs ) de la France.

Des groupe subversifs organisés, surtout à gauche de l'échiquier politique, ont, depuis des années, surtout depuis les années Mitterrand, créé des organisations  à vocation prétendue morale, qui permettent de museler quiconque ose formuler, par exemple, une critique sur l'invasion du pays par une immigration massive et incontrôlée. Une telle observation, ou même une telle hypothèse, soulève immédiatement un concert de glapissements de la part des SOS-racisme, Halde, et autre MRAP, ces lobbies comparables à cette Association du Saint-Sacrement, qui sous Louis XIV prétendaient régenter les moeurs au nom de la frigidité morale de ses membres, et réussit à faire interdire la pièce de Molière Tartuffe, ( ils se sentaient visés)  et à intimider le roi lui-même.

Quiconque ose affronter ces petits messieurs s'expose à de graves mécomptes.

Peut-être est-il temps, en France, pour les hommes d'honneur, de sortir de leur attentisme lâche. Sinon, il leur en cuira. doigt3.gif

Un exemple de ce terrorisme impudent nous est offert par ce fait, que nous communique un lecteur.

Voici.

 

Le Scrutateur.

 

 

Et aucune plainte n'a été déposée contre SOS racisme
 ( Commentaire de notre lecteur) :

Voici une petite histoire toute simple, beaucoup plus banale qu'on ne le croit. Elle montre que la France marche sur la tête depuis qu'elle a cédé aux diktats racistes des racistes patentés et auto-proclamés anti-racistes. La France - enfin ! ceux qui prétendent la représenter - a confié les rênes de la police de la pensée, des paroles et des moeurs à des officines qui en évoquent d'autres, de triste mémoire, et en a fait les bras séculiers de la subversion la plus infâme qui soit : celle qui se pare de bien-pensance, comme ces dégoûtants, qui, autrefois, dans les squares, attiraient les enfants en leur proposant des bonbons.
Dans cette petite histoire toute simple, SOS racisme, à l'affût de toutes les nuisances possibles, s'est une fois de plus engouffré dans la brèche du mensonge pour instrumentaliser la justice, mais, cette fois, le choux était décidément trop blanc. Cela ne fait rien, SOS Racisme recommencera à la première occasion, puisque personne ne poursuivra SOS Racisme et encore moins l'un de ces mandataires sociaux, ce qui serait pourtant la moindre des choses dans un pays civilisé où le mot droit signifierait encore quelque chose. Hé oui ! François le Fourbe a lâché son crottin il y a plus de vingt ans, déjà. Avec un tel engrais, l'iniquité a bien poussé.

AIX-EN-PROVENCE, il y a quelques jours 

Les faits : Mohamed (par charité on taira son patronyme) porte plainte contre un ophtalmologiste d’Aix-en-Provence.

La falsification : Ce médecin l’aurait chassé de son cabinet le 6 octobre en lui disant « Tu dégages d’ici, j’te dis, je reçois pas les sales Arabes ! Tu es en train de me salir mon cabinet. » 

Les faits : Immédiatement le nom du médecin est livré en pâture à l'opinion publique grâce à une presse dont le professionnalisme et la déontologie s'apparentent aux causes qu'ils servent intentionnellement ou par simple bêtise et le praticien est l’objet d’un lynchage médiatique sur la seule déclaration d'un sujet d'élite et étiqueté "chance pour la France", ( allusion au titre d'un livre consacré à l'immigration, et qui la considérait comme une chance pour la France. Note du Scrutateur). et qui, en l'espèce ne fut pas une chance pour le praticien que l'on suppose français. 

Les faits : Bien sûr SOS Racisme se constitue partie civile (avec l'autorité de l'imposture agréée par le sceau de la République, et avec les financements provenant de la même imposture).

Les faits : Après enquête le parquet d’Aix-en-Provence a déclaré que l’ensemble des témoins a été entendu et qu’en l’absence d’infraction, il a décidé de classer cette plainte sans suite.

Les faits : Personne d'autre que l'ophtalmologiste aixois n'a subi le moindre préjudice : la presse se félicita de son impact ; la "chance pour la France" trouva certainement consolation de son traumatisme originel auprès d'une cellule de soutien psychologique ; et SOS Racisme ne fut jamais inquiété alors que cette inquiétante officine multiplie les opérations - sans frais.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Oupédisa 22/10/2010 16:57



http://fr.news.yahoo.com/63/20101022/ted-drapage-de-guerlain-aprs-des-regrets-07dc05d_1.html


Encore une contre-intox !


Ce sont probablement de fausses excuses et les propos du vieux con étaient probablement un coup monté pour faire monter la pression aux Antilles. Après le piège tendu par bolzinger à ce dégénéré
de huyghes despointes çà n'est pas étonnant.


bolzinger, le journaliste de Anal +, n'a pas eu trop de difficultés à séduire et détendre l'autre taré étant donné qu'il a une tête de nazi bon aryen.


Guadeloupe, kimbé raide et pa vonmi !