Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

( Des années de bourrage de crane mené par de puissants lobbies, avec le concours des esprits soi-disant "avancés" ( comme un fromage pourri ) semblaient avoir avachi l'esprit critique des Français.

L'imprudence et la sottise du pouvoir en place semble provoquer un frémissement de lucidité. Cet article du journal Le Monde, en témoigne ).LS

 

http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/11/03/les-francais-divises-sur-le-mariage-et-l-adoption-par-les-couples-homosexuels_1785168_3224.html 

huma0211.jpg ( Le parti communiste, malgré les apparences, ne change pas. Il reste fidèle au mot d'ordre de Lénine : " le mensonge est l'arme la plus éprouvée du combat bolchevique". Hier encore les "pédés" étaient cxondamnés à mort pour leur déviance, ou à l'enferment au Goulag. En URSS, en Chine, à Cuba. Et l'on sait que, récemment, Fidel Castro a demandé pardon aux homosexuels cubains pour les traitements odieux que le parti communiste cubain leur fit subir sous sa direction. 

Aujourd'hui l'Humanité, organe officiel du PCF titre comme vous pouvez voir. C'est que tout est bon pour désarmer et abrutir les populations que l'on veut asservir. ). 

 

Selon un sondage BVA publié samedi par Le Parisien/Aujourd'hui en France 58 % des Français se déclarent favorables à ce que " l'on accorde aux couples homosexuels le droit de se marier". 41% y sont opposés.

Ce sondage parait alors que la Conférence des évêques de France a profité de l'ouverture de son assemblée générale de cette institution, à Lourdes, pour rappeler l'opposition de l'Eglise au projet de loi instaurant "le mariage pour tous".

Lire :  Mgr Vingt-Trois dénonce une supercherie et appelle à "saisir les élus"

Alors que la tendance lourde depuis une décennie était à une acceptation de plus en plus grande par la société (48 % en 2000, 57 % en 2004, 60 % en 2006 et 63 % en 2011), la courbe s'inverse pour la première fois cette année avec un recul de 5 points des Français y étant favorables et une progression de 8 points de ceux y étant opposés. En 2011, les Français étaient plus favorables que jamais au "mariage gay" avec 63 % de personnes favorables contre 30 % qui y étaient opposées.

Le sondage montre pour la première fois en dix ans une baisse du nombre de personnes favorables au mariage pour tous. Selon le journal, ce sont les sympathisants de droite qui ont nuancé leur enthousiasme en passant de 51 % à 31 %.

Les Français sont aussi moins favorables à l'adoption pour les couples homosexuels. Ils étaient 56 % en 2011 et ne sont plus que 50 % en 2012. Comme sur le mariage, la tendance se retourne pour la première fois après une progression constante observée depuis 1998 : les personnes favorables à l'adoption étaient 28 % en 1998, 41 % en 2002, 48 % en 2006, pour culminer à 56 % l'année dernière.

Les femmes sont à 62 % favorables au mariage pour tous contre 52 % des hommes. Les jeunes sont les plus enthousiastes au mariage (77 %) et à l'adoption (70 %).

Première réforme sociétale du quinquennat Hollande, le projet de loi sur le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels (dont "Le Monde" s'est procuré copie) doit être présenté le 7 novembre en conseil des ministres. Son examen par les députés devait avoir lieu mi-décembre, mais il pourrait être reporté à la fin janvier.

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé qu'il reprendrait l'engagement de François Hollande d'ouvrir le mariage et l'adoption à tous, au nom de l'égalité des droits avec les hétérosexuels.

Concrètement, la loi va notamment permettre aux époux de même sexe d'adopter l'enfant de leur conjoint. Le texte pourrait toutefois évoluer lors de son examen au Parlement, qui a été décalé de mi-décembre à janvier pour laisser plus de temps au débat.

Un premier mariage prévu le 10 novembre

La maire de Hantay annonce samedi qu'elle célébrera, le 10 novembre, le mariage de deux femmes."Tout a été fait comme si c'était un mariage normal, les bans ont été publiés. On espère qu'il y aura un peu d'indulgence du gouvernement" pour valider légalement le mariage, explique Désirée Duhem, maire PS de Hantay, au sud-ouest de Lille.

Avant la présidentielle, le couple avait contacté l'élue pour organiser "une cérémonie plus élaborée" pour son Pacs. "Elles voulaient marquer le coup, elles avaient tout programmé, loué une petite salle", a raconté Mme Duhem. Après l'élection de François Hollande, la demande des jeunes femmes, âgées de 22 et 29 ans, s'est transformée en demande de mariage en bonne et due forme, que la maire a acceptée malgré le retard pris par la loi sur le mariage homosexuel. "Je ne veux pas me faire de la pub, être électoraliste. Il s'agit juste de faire avancer les choses, pour que demain on n'en parle plus, que ça soit normal", estime Mme Duhem, qui assure que les jeunes femmes ont été victimes de "discrimination"

 

 

RAPPEL : le point de vue du Scrutateur :

 

Nous avons déjà publié plusieurs articles sur cette question du mariage homo, et du projet d'adoption d'enfants par des couples homosexuels.

En voici un : http://www.lescrutateur.com/article-autour-de-l-homosexualite-77124025.html 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Francois 09/11/2012 21:58


Je recommande vivement la lecture de l'essai du grand rabbin de france sur la question du mariage gay. C'est très bien écrit, sans parti-pris mais sans concession non plus.


 


http://www.grandrabbindefrance.com/mariage-homosexuel-homoparentalit%C3%A9-et-adoption-ce-que-l%E2%80%99-oublie-souvent-de-dire-essai-de-gilles-bern

Henri Andesloy 06/11/2012 20:28


C'est le carnaval toute l'année. Et le char de l'État n'est pas le moins remarqué... Demandez le programme ! Venez admirer Groland et ses petits camarades... Il svous raconteront des tas de
choses passionnantes dans tous les domaines : comment on humilie le Président africain tandis qu'on lèche les bottes de l'Émir, comment on annule la TVA sociale de Sarkozy pour la réinventer
quelques mois plus tard, et comment on inscrit l'homosexualité au catalogue des valeurs de la République pour faire diversion, tandis que le Parti socailiste n'en finit pas de distiller sa haine
de classe dans ses discours et de traficoter dans tous les sens aux "quatres coins de l'héexxagone", comme on dit.