Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Solidarité avec Haiti.


Haiti


RESPECT DOM

 

Rassemblement pour l’Essor de la Solidarité, de la Paix, de l’Entreprise et des Communautés Territoriales

 

 

Solidarité pour HAÏTI !

 

 

La Martinique et la Guadeloupe, ainsi que toute la communauté internationale sont sous le choc suite au tremblement de terre dévastateur qui s’est produit en HAÏTI le 13 janvier 2010.

 

Des dizaines de milliers de familles endeuillées, des millions de sans abris, de personnes blessées et d’enfants démunis ont plus que jamais besoin de notre d’aide.

 

RESPECT DOM se mobilise en envoyant « 1 tonne de riz pour HAÏTI ».

 

Si comme nous, vous êtes solidaires des Haïtiens et que vous souhaitez participer à l’aide internationale qui se met en place, merci de faire vos dons directement sur les sites internet des différents ONG qui participent à l’opération :

·         La Croix-Rouge : www.croix-rouge.fr

·         Médecins sans Frontière : http://www.msf.fr

·         Médecins du Monde : http://www.medecinsdumonde.org

·         Action d'Urgence Internationale : http://www.aui-ong.org

·         Action Contre la Faim : http://www.actioncontrelafaim.org/urgence_haiti

 

 

Martiniquais et Guadeloupéens, ensemble mobilisons nous pour HAÏTI.


--
Bureau de Respect Dom
www.respectdom.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CastetsJJ 20/01/2010 09:45



Bonjour à tous, je réponds à quelques critiques fondées ou pas formulées sur différents supports médiatiques.


Le tout sécuritaire, le principe de précaution, l'assurance du sans risques, trouvent toujours une limite que des catastrophes naturelles récentes viennent de mettre en lumière.


Croire que chaque pays est en mesure d'intervenir pour tout et partout en déployant des éléments d'intervention aptes à tout est une gageure.


La mutualisation des moyens internationaux si elle peut être une réponse ponctuelle, trouvera toujours une limite, et Haïti en fait une cruelle démonstration.


Quels que soient les plans d'urgence établi, il se trouvera toujours un seuil d'inefficacité quant aux délais, au déploiement sur zone, à la destruction d'infrastructures, au manque de
coordination ou de communication,à la réaction inattendue des populations ; plus les secours sont volumineux et plus ils réclament pour leur fonctionnement propre une logistique
importante et sans faille.


Par exemple, un pont aérien trouve ses limites dans le tonnage transporté ou la météo.


Il est toujours de loin très facile de critiquer, si les secours d'urgence sont à base de militaires et d'urgentistes en petit nombre, c'est qu'il est utopique et très couteux de maintenir en
alerte à 12 h des éléments importants d'interventions, ce n'est pas plus compliqué, il faut du temps pour réunir, rassembler  et transporter des renforts !


Il est question de raser Port au Prince et de reconstruire plus loin, facile sur le papier... organisation monumentale à prévoir, comment réagira la foule dès les premiers logements disponibles,
pourquoi toi et pas moi, ce n'est pas un village de quelques feux, et en attendant !!!


Après tout et en dépannage, est-il vain d'imaginer que l'accueil international massif de population Haïtienne  déplacée est peut-être une réponse temporaire et ponctuelle à ce
futur proche pour éviter des drames, il sera toujours tant pour eux de revenir ou pas sur ces terres misérables, ne serait-ce pas préférable à un bain de sang que l'on peut avec lucidité et
inquiétude  envisager ?




BODY {font-family: Tahoma;font-size: 10pt;color: 008080;margin-left: 30 px;margin-top: 15 px;background-position: top left;background-repeat: repeat;}