Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Sarkozy : 5/20, (et encore!).

( Un autre lecteur nous envoie ce commentaire, que je publie, aussi, en article. Car....il me parait très judicieux. EB). 


Parti pris du Président ?





A la lecture attentive de son discours on constate que  le Président a tenu des propos pour le moins partisan :Son choix semble clair,ce qui est
son droit de citoyen,mais il tente d’influencer les consultations de janvier 2010,dans un discours public.
Cela n’est pas acceptable car il est le Président de tous les Français et doit rester neutre.

Examinons de plus près ses propos :

« C’est pourquoi je suis convaincu que l’unité de la République n’est pas l’uniformité de ses institutions. »
En clair le changement est possible et il est encouragé

« D’une manière générale, le constat que la situation prévalant dans les Outre-mer n’était plus tenable ».
Le message est clair, si ce n’est plus tenable,il faut changer

« Le vœu quasi-unanime que cette situation change en profondeur. »
Le vœu de qui ?Si c’est le cas à quoi sert la consultation ?
Sur le site internet des états généraux le mantien du statu quo prévalait largement,mais peut-être s’agit-il du vœu des politiques.

"La nécessité, pour atteindre cet objectif, d’ouvrir un nouveau cycle historique marqué par une relation rénovée avec la métropole. Une aspiration
puissante à un mieux être que traduit aujourd’hui la revendication d’un modèle économique endogène susceptible de favoriser la création de richesses et d’emplois locaux. »

Endogéne devient la formule magique, incantatoire.
Il faudrait nous préciser ce qu’est un emploi endogéne ou une entreprise endogéne .


 « Plus d’égalité des chances, c’est d’abord avoir un Etat local qui ressemble davantage à la diversité du territoire dont il a la charge. »
Au fait c’est quoi« un Etat local »,répété plusieurs fois dans le discours ? Sans précision c’est probablement pour flatter les séparatistes.


 « La situation s’est nettement dégradée, et quiconque a déjà assisté à une réunion en Préfecture Outre-mer ne peut qu’être frappé par la réalité qui s’offre à son regard. Pour tout dire, on n’est pas très loin de la caricature ».
Pour qui n’a pas assisté aux lamentables reality shows du début d’année, en Préfecture,c’est tout à fait incompréhensible.
Pour les autres, on aura compris qu’il s’agit de l’analyse pyramidale de Domota entérinée par Jégo.
Il aurait été plus honnête d’appeler un chat un chat et annoncer la couleur.

« Encadrement intermédiaire soient exercés par des Ultramarins vivant sur place, »
« favoriser l’affectation des Ultramarins en Outre-mer »

Pourquoi pas mais,au fait, comment reconnaît-on un ultramarin vivant sur place ou un ultramarin vivant en Métropole?
Le lieu de naissance,la couleur ?
Dans le premier cas un fonctionnaire béké serait prioritaire sur un ultramarin né en métropole. Dans le second cas on parle de tout autre chose.
Il faudra bien un jour définir ces concepts (ultramarin,endogène) et les rendre publics sur tout le territoire de la République.


 


 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

toto de bahia 08/11/2009 23:46




 














salaud de pauvre a écrit:




sarkozy est notre marionnette, lui seul l'ignore












Georges Tikitak 08/11/2009 12:06


À mon avis, par "endogène", le Président de la République a voulu dire "indigène". C'est sans doute pour cela qu'il s'est adressé à nous comme a des bébés. Y'a bon endogène, gentils indigènes.


Luc ANDRE 08/11/2009 02:15


cette analyse mérite 19/20 et je confirme qu'il nous faudra être vigilant devant un Président qui apparemment veut faire plaisir à tous les élus mais en même temps il veut imposer un choix à la
population!!!!
Nous rirons bien le jour où il sera question de définir les ultramarins vivant en france hexagonale. Pourquoi vouloir être differents alors que nous devrions simplement être fiers d'être français
et pas seulement à cause d'une carte d'identite. Pour etre français ce n'est pas suffisant et c'est pourquoi le débat sur l'identité nationale ne me pose auxcun problème.