Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Intoxiqués par des médias aux ordres de lobbies libertaires et antinationaux, les Français ont élu le parti socialiste. Maintenant ils ont Hollande à l'Elysée, et commencent à s'en repentir. Manuel Valls qui s'en rend compte rue, apparemment, dans les brancards. Mais s'il est sincère, la seule solution, pour lui, est de démissionner et de quitter ce lamentable « gouvernement ». Nous verrons s'il en a l'audace, et l'honnêteté. Mais il ne faut pas trop rêver.

Ce sondage réalisé pour Valeurs Actuelles, sur un sujet important ( parmi d'autres ) et mis en valeur par ce très remarquable hebdomadaire de la droite classique, va soulever des tempêtes d'indignation et d'insultes de la part des mondialistes, et des libertaires bobos qui nous empoisonnent.

En voici l'essentiel . LS.

 

VALEURS4004_001.jpg

 

http://www.valeursactuelles.com/politique/roms-ras-bol-des-fran%C3%A7ais20130821.html

 

Sondage exclusif. Selon notre étude Harris Interactive-“ Valeurs actuelles”, une large majorité de Français se disent “ préoccupés” par le problème Rom.

Hommes, femmes, jeunes, moins jeunes, Parisiens, provinciaux, riches, pauvres, diplômés ou pas, électeurs de gauche, de droite ou du centre : toutes les catégories de la population se disent majoritairement “préoccupés par la présence des Roms en France” : tel est le principal enseignement de notre sondage Harris Interactive-Valeurs actuelles. Alors que 70 % des Français partagent cette préoccupation, dont 31 % qui se disent “très préoccupés”, ils ne sont que 30% à s’estimer “pas préoccupés”, dont 7% seulement “pas préoccupés du tout” (lire graphiques ci-dessous). Plus on vieillit (58 % de préoccupation chez les 18-25 ans, 74 % chez plus de 65 ans) et plus on est de droite (90 % à l’UMP, 95 % au FN), plus cette inquiétude,
voire ce rejet, augmente. Pour autant, notre étude le démontre : « longtemps marginale, la thématique des Roms est devenue un sujet dépassant tous les clivages », comme le relève Jean-Daniel Lévy, directeur du département politique- opinion de Harris Interactive.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En témoigne, encore, notre question sur l’importance que doit donner le gouvernement au sujet de “la place des Roms en France” : « Pour près des trois quarts des Français, c’est une problématique importante, qui s’est invitée dans le débat, au même titre que des questions plus anciennes comme le chômage, le pouvoir d’achat, l’insécurité ou l’immigration.» Ce sont, ici encore, les 18-24 ans qui se montrent les moins sensibles à l’importance de cette question des Roms, mais avec des taux records : 68 % d’entre eux — plus des deux tiers ! — considèrent en effet que “la place des Roms en France” doit faire l’objet d’un traitement prioritaire. Une revendication qui monte à 78% chez les électeurs de Sarkozy et 81% chez ceux de Marine Le Pen ; les deux électorats — c’est un autre enseignement de notre étude — se retrouvant, sur ce sujet au coude-à-coude. « C’est sur la question de l’installation d’un campement de Roms “à proximité de son domicile dans un espace prévu pour les accueillir” que le clivage droitegauche est le plus important », note Jean- Daniel Lévy. Si seuls 25 % des Français s’y montrent “favorables” (contre 44% qui sont hostiles), la proportion se monte à plus d’un sur deux (51 %) chez les sympathisants d’extrême gauche. Ceux de droite et d’extrême droite ne souhaitant ces installations, pourtant légales, qu’à 13 % (contre 67 % d’opposition) ! Dès lors qu’il s’agit d’un campement illégal, tous les clivages volent à nouveau en éclats. Les électeurs de gauche partagent le même ras-le-bol que ceux de droite : seuls 3 % d’entre eux se disent favorables à l’installation de tels camps (1 % à droite). Les Français, de toute part, répondent “non” : 86 % au total — un sentiment partagé aussi bien par les électeurs de Mélenchon (72 %), de Hollande (80 %), les sympathisants d’extrême gauche (84 %), les bayrouistes (90 %), les électeurs de Sarkozy (93 %) et de Marine Le Pen (96 %). En cause, selon Jean- Daniel Lévy, « la même aspiration à l’État républicain, au mérite et à la sécurité ».

@Valeurs

Pour lire la suite...

Commentaires (27)

  •  
    • Pierre Guillery (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 12:07

    • répondre

    • Joel Michaud (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 15:17

    • répondre

    • francois (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 15:17

    • répondre

    • Jean du voyage (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 13:16

    • répondre

    • VC (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 13:17

    • répondre

    • vançon (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 13:59

    • répondre

    • marco06 (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 14:46

    • répondre

    • marco06 (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 14:48

    • répondre

    • Mausner (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 14:46

    • répondre

    • Joyeuseb (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 14:52

    • répondre

    • ddav (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 15:00

    • répondre

    • dupont (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 15:06

    • répondre

    • Marie Anne (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 15:12

    • répondre

    • gg91 (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 15:21

    • répondre

    • francoise (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 15:44

    • répondre

    • francoise (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 15:50

    • répondre

    • ksign (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 15:54

    • répondre

    • l 'échauguette (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 16:23

    • répondre

    • Bristol (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 16:27

    • répondre

    • Querying a man (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 17:27

    • répondre

    • sigbjorn (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 17:48

    • répondre

    • Chris911 (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 17:55

    • répondre

    • Chris911 (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 17:55

    • répondre

    • melenpugne (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 17:53

    • répondre

    • MARTIN DIDIER (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 18:34

    • répondre

    • ARMETHI (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 19:52

    • répondre

    • CHABAL (non vérifié)

    • mer, 2013-08-21 20:03

  • Votre sondage démontre que les Français ne veulent pas de campement de Roms derrière chez eux. Voilà une grande nouvelle. La question qui est posée vous permet d'affirmer que les Français donnent une grande importance à ces histoires de Roms. Biaisée, pas biaisée la question ? Je ne sais pas.

    Combien de Français ont été exposés aux Roms, vraiment ? Hors que via la télé ou les journaux ? Combien ? Vous auriez du inclure la question. Ca aurait permis de relativiser. Imaginons : 2% de gens qui ont été réellement exposés aux Roms, en vrai, x 85% qui n'en veulent pas dans leur jardin, ça donne quelle conclusion politique ?

    Votre sondage démontre que les gens ont peur des trucs qui les dérangent, qu'ils ne connaissent, qui les bousculent. Les Roms aujourdhui, les Noirs il y a 25 ans quand le FN battait des records dans les campagnes où personne n'avait jamais vu de Noirs...

    Beau travail, vraiment. Utile.

    PS : Ne vous méprenez pas, moi non plus je refuse que des gens s'installent sans autorisation, massacrent des équipements communaux sans risque d'être punis. Roms ou autres les squatters cyniques me déplaisent très fort. Mais ne regarder les choses que par ce petit bout de la lorgnette n'aidera jamais à rien régler. Ou dans votre cas de journalistes, à rien comprendre.

    Vous vous posez la question de savoir combien de français sont exposés à la population ROM ? Où habitez vous ? Venez dans Paris , dans les quartiers touristiques, déplacez vous en province à Nantes , à Brest ou ailleurs.
    Vous êtes en plein déni et participez plus qu'activement à la montée des extrêmes contrairement à ce que vous imaginez. D'ailleurs quelles solutions préconisez vous pour que notre lorgnette s'élargisse...
    La pensée unique et soit disant bien pensante refuse de prendre en considération nombre de problèmes. IL ne faudra pas être surpris du résultat dans le futur.

    mais beaucoup d'entre nous sont exposés aux roms, j'habite en région parisienne, il y des camps partout, iil y a des roms à tous les coins de rue qui font la manche, vous trouvez ça normal, vous ne pouvez pas vous arrêter à un feu rouge sans être sollicité, alors oui il y en a marre

    Représenter les Roms en couverture avec des voitures et des caravanes est-il ?

    - la preuve d'une ignorance totale de leurs conditions de vie ?

    - le résultat d'une confusion involontaire avec d'autres populations, faisant partie de notre communauté nationale ?

    - une odieuse manipulation réalisée par un journal d'extrême droite ?

    Je suis mal à l'aise, en tant que chrétien, avec le racisme et la haine qui débordent de cet article. Derrière les "roms", il y a des hommes et des femmes, bref des êtres humains, qui ont le droit d'être considérés avec respect et dignité.

    Pour autant, il faut aussi ne pas céder, à l'inverse, comme le fait la gauche, à l'indignation facile, à peu de frais, et au déni de réalité : oui, il y a un problème de sur-délinquance chez les roms, et, par voie de conséquence, une véritable exaspération des Français qui y sont confrontés. Cela aussi, me met mal à l'aise.

    Mais gardons nous de traiter ce problème délicat avec haine ou avec angélisme. Deux écueils qu'il faut éviter.

    bien que votre revue relaye un sondage concernant le raz le bol des français sur la question des campements des roms, ne contribuerait il pas finalement à alimenter encore davantage le rejet, voire la haine ?

    il est difficile de trouver un juste milieu entre le fait de dénoncer les désagréments que causent effectivement les gens du voyage et la participation à cette montée en puissance du rejet de l'autre..

    ras le bol de tous ces campements, de toutes ces personnes qui guettent les automobilistes aux feux pour laver les vitres, qui font la manche avec une jambe tordue ou en moins, des femmes assises au sol avec leur progéniture etc... La France a SES pauvres et qu'on commence par s'occuper d'eux.

    ras le bol de tous ces campements, de toutes ces personnes qui guettent les automobilistes aux feux pour laver les vitres, qui font la manche avec une jambe tordue ou en moins, des femmes assises au sol avec leur progéniture etc... La France a SES pauvres et qu'on commence par s'occuper d'eux.

    Exprimer le sentiment justifié d'une partie non négligeable de la population à l'égard d'un phénomène croissant (venez à Nantes quelques jours) relève de la plus parfait cohérence: les autres médias, locaux en particulier (comme ici, ou la presse est aux ordres de la mairie socialiste) ignore avec mépris la situation des riverains, des citoyens excédés de payer pour plus de délinquance, des Français qui souffrent de voir leur quotidien pollué. Peu importe le parti qui réglera le problème, il aura des voix.

    Bravo pour ce titre, cette Une et cet article courageux. Enfin un journal qui refuse le politiquementcorrect et la dictature de la bienpensance. Merci.

    Ils voient bien que les belles paroles libérales, comme la libre circulation des personnes, se traduisent dans les faits par des situations invivables.

    Qui ne connait une personne qui n'ait été victime de ces petites filles de 15 ans dans le métro, à la terrasse d'un café ou d'un campement (légal ou illégal) à propos duquel la gendarmerie vient vous voir pour vérifier que tout va bien.

    Le vrai problème c'est l'incurie des dirigeants menteurs et incapables de regler ce problème puisque l'immigration est une compétence EXCLUSIVE de l'UE.

    Valls comme Buisson ou Sarko peuvent bien s'agiter sous les ors de la République, notre avenir ne nous appartient plus : la preuve.

    Le commentaire précédent et digne d'un chef de camp ou vopo des camp de dictature marxiste du 20°siècle! Même s'il l'on a pas subit la pollution désagréable d'un squat de roms derrière chez soi on peut avoir son opinion et refuser l'invasion de la France par ces romanos du 20° siècle qui ne viennent uniquement pour les avantages du mieux disant social et non pour l'amour de la France! Le fait d'avoir une idée ou une opinion on appelle cela la liberté de pensée et la démocratie non? Alors un peu de démocratie et d'écoute du peuple! La démocratie étant la volonté de la majorité même si elle déplait au bobos gauchos qui vivent depuis 200 ans sur le dos du peuple français tout en se disant démocrates en en ayant en horreur la population!

    Bravo Valeurs Actuel pour la pertinence du sondage et du sujet qui dérange et que refuse tous les médias aux ordres du petit gros gaucho!

    Sondage aussitôt vovement critiqué par la gauche ,qui préfère pousser des cris d'orfraie ,en faisant la vierge effarouchée ,plutôt que de regarder la réalité en face et proposer des solutions concrètes . Ce qui inquiète c'est que la migration amplifie ,les occupations illégales se multiplient,les maires démunis et surtout dépassés par le phénomène et qu'on ne voit comment le freiner.

    @Pierre : "Votre sondage démontre que les gens ont peur des trucs qui les dérangent"
    Mais à votre avis pourquoi être dérangé ? Les Roms ont de réelles difficultés pour vivre, il est probable qu'ils aient quelques larcins à leur actif. Plus grave nous dit-on, des adultes qui utilisent les jeunes pour voler sans risque. Ce que l'on voit, les taudis, les conditions déplorables dans lesquelles ils vivent, que l'on ne voudrait pas pour nous.
    Mais il ne faut pas tout mélanger.
    Les vrais délinquants sont en belle caravane de 6m de long, tirée par 1 bagnole d'au minimum 50kE. Ils défoncent les barrières, les propriétés privées ou communales, s'installent, pillent, sabotent, menacent de mort qui s'oppose à eux.
    Les "gens du voyage" et autres "évangélistes" sont des nuisibles, mais il ne faut pas le dire. Lisez "midi-libre" et vérifiez : tous les jours il y a des envahissements avec destructions. L'excuse des aires d'accueil n'est même plus valable, ils refusent d'y aller ! Voyez autour de Narbonne ou de Montpellier.
    On pourrait envisager d'aider les Roms à rester chez eux, s'ils avaient du boulot, des conditions acceptables.
    Mais les "gens du voyage" ? Tant qu'on tendra l'autre joue, ils continueront. A quoi bon les arrêter, TobiRat les laissera profiter de notre naïveté ...

    je vous soutiens uniquement parceque le ps vous attaque
    eux qui mettent leurs enfants a l'ecole privée(montebourg met ses enfants a abondance a saint croix des neiges à 15000euro/an)alors qu'ils cassent l'ecole de la republique accessible aux pauvres qu'ils meprisent
    je vous soutiens car comme mme valls je ne veux pas etre ennuyee par le rooms ou autres gens violents, squatters et bryuants
    je vous soutiens car je ne dejeune pas chez laurent ou recamier
    je vous soutiens car le cynisme de hollande me revulse

    a VC
    chretien! vous ne le serez pas longtemps
    regardez la syrie! les chretiens y sont massacres et hollande ne dit pas un mot
    chretien! ce n'est pas de faire ecraser!!!
    enfin l argent de l etat n 'est pas votre argent!!!!!il appartient aux francais pauvres, au chomage avant d appartenir aux bonne ames catho bobos

    il semble que cette manchette fasse le buzz sur twitter. Objectif réussi. Par contre continuer le travail de stigmatisation de certains groupes de population, ça c'est vraiment triste. Cette communauté avait dèja fait l'objet d'une circulaire illégale du gouvernement Sarkozy (http://www.lexpress.fr/actualite/societe/comprendre-la-polemique-de-la-c...). On racle les fonds de tiroirs et ça sent pas bon....

    Je répondrai à PIerre Guillery (12h07) et VC(13h07) que ce n'est pas avec de l'eau tiède qu'on met fin à une épidémie quelconque mais en la traitant préventivement avec les armes nécessaires et efficaces .

    L'hebdomadaire "Valeurs actuelles" a le courage d'éviter le lâche "politiquement correct" ambiant. Un sujet qui préoccupe 70% des Français mérite qu'on en parle, n'en déplaise à certains, toujours les mêmes, qui ne veulent jamais voir la vérité en face. C'est bien le cas à propos des Roms.

    Édifiant de voir ici qu'on ne prends pas en compte ce que pense les français et qu'on justifie l'article comme un article raciste et stigmatisant (mot très en vogue pour ces chères défenseurs).

    Les Roms seront toujours ce qu'ils sont et très peu d'entre montre une volonté à vraiment s’intégré, et les gens prendront forcement le problème à bras le corps et ne resterons plus comme spectateur.

    Evoquer un problème ce n'est pas le créer, c'est simplement constater qu'il existe ; son traitement médiatique peut toujours donner lieu à des discussions byzantines, cela dépend du bord dans lequel on est censé se trouver, il n'en reste pas moins que la question se pose, sinon il n'y aurait pas débat.
    Des mots tels que stigmatisation, nauséabond, etc. ne sont là que pour nier des réalités qui, de souterraines ou anecdotiques sont devenues évidentes et troublantes, au point qu'il est indispensable d'y apporter une solution avant qu'il ne soit trop tard.

    Ils s'installent partout, la plupart du temps sans rien respecter donc ce sondage ne m'étonne pas.
    Ceux qui les protège n'ont qu'à les accueillir chez eux!!!
    Bref...vivement un grand changement politique.

    Ils s'installent partout, la plupart du temps sans rien respecter donc ce sondage ne m'étonne pas.
    Ceux qui les protège n'ont qu'à les accueillir chez eux!!!
    Bref...vivement un grand changement politique.

    Vous avez mis dans l'Emile avec votre article.Mais aprés tout les Roms
    ne demandent que des terrains òu stationner ,ils n'ont pas de revendications concernant les horaires de piscine ,ils ne réclament pas la construction de lieux de culte ......et ils ne sont pas en mesure de nous
    "foutre" dehors comme la population à laquelle je fais allusion.

    A pratiquer l ' angélisme comme l ' on fait nos gouvernants depuis plusieurs décénies on va arriver a un situation dangereuse , mais on y est déja . Ce qui pourra sauver la France , au train où vont les choses , c ' est un Poutine . On l ' aura bien cherché , n ' en doutons pas nous finirons bien par le trouver !

    Tout simplement MERCI pour votre article.

    Vous dites ce que tout français pense tout bas.

    Merci.

    Doit-on accepter toute la misère du monde ? Je pose une question.
    Tous les migrants du continent Africain, tous les migrants des pays de l'Est, des pays orientaux, je rajoute tous ces gens qui vivent hors le modèle Français, encore s'ils respectaient les autres. Un jour ou l'autre, il faudra bien dire stop à cette invasion. Nous ne pouvons pas accueillir tout le monde, surtout, si nous n'en avons pas les moyens. Nous sommes déjà en déficit, nos enfants sont au chômage et tombent eux-mêmes dans la précarité. Nous allons droit vers une révolution, qui ne sera ni utile pour nous français, ni pour les autres peuples. La faute à qui, à ceux qui ont voulu l'Europe, la liberté de circulation, l'ouverture de nos frontières, c'est à dire nos politiques d'hier et d'aujourd'hui, Droite et gauche confondues, qui pour leurs pérénités du pouvoir alterné, ne prennent aucune décision pouvant froisser les opinions. Je ne suis pas un extrème, mais le constat est là.
    Ce que nos politiques ne font pas, la révolution le fera, mais il sera trop tard, des milliers de gens en payeront le prix fort. Et celà, il faudra l'éviter tant qu'il est encore temps.

COMMENTEZ CET ARTICLE

Votre nom

 

E-mail *

Votre e-mail ne sera pas visible.

Sujet

 

Comment *

Commentaires limités à 2000 caractères, restant: 2000

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Windows support number 11/04/2014 13:48

This is a very valuable survey. This survey shows that there are a lot of issues that the government need to make right so that the citizens can live without fear and concerns. That would help them to concentrate on their more pressing issue and make them right.