Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Ce dont parle le journal Le Point dans l'article ci-dessous ( lien ), n'est pas nouveau dans le domaine de la politique, ( sauf sur le plan local, en Guadeloupe, où règne la VERTU ). Car il y eut toujours des périodes de déclin et de décadence. Comme disait Hamlet, dans la pièce éponyme, «  il y a quelque chose de pourri au royaume de Danemark ».

Il n'est pas cependant si loin, le temps du général de Gaulle, qui poussait le scrupule, quand ses petits enfants venaient à l'Elysée à l'heure du goûter, jusqu'à prendre à sa charge personnelle les très modestes frais qui s'en suivaient.

Ces messieurs de tous horizons politiques qui en prennent à leur aise avec les règles les plus élémentaires de la morale ordinaire, devraient relire ( s'ils l'ont jamais lu, en ces temps d'énarchie ) l'Antigone de Jean Anouilh. Dans un dialogue dramatique avec sa nièce, le roi Créon ( modèle de l'homme d'Etat intègre, voué au bien public lui rappelle ce principe : «  La loi est d'abord faite pour les filles des rois ».

Cet heureux temps n'est plus. Nous sommes à l'époque des gouapes et des petits voyous.

Mais après l'hiver vient le printemps, même s'il musarde parfois, nous semble-t-il, un peu trop, dans tous les sens du terme.

Le Scrutateur.

 

Claude-Gueant.jpg

 

 

http://www.lepoint.fr/politique/valerie-pecresse-claude-gueant-devra-rembourser-les-primes-qu-il-a-recues-si-elles-sont-illegales-12-06-2013-1679958_20.php#xtor=EPR-6-%5BNewsletter-Quotidienne%5D-20130612   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article