Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le CSLR a reçu madame Jeanny Marc.

Le Scrutateur a participé à cette réunion organisée par le CSLR, et dont l'invitée du jour, était madame le député Jeanny Marc. Sur la photo ci-dessous, au côté de Mme Marc, l'un de ses principaux collistiers, M.Bellaye.


003.JPG


Cohésion Sociale et Libertés Républicaines
cliquez-ici pour acceder au site Internet

UNE RENCONTRE POLITIQUE DANS UN CONTEXTE ELECTORAL

 

Pour aider à faire connaître nos idées et aussi entendre les propositions qui ne manquent pas en ces temps de campagne électorale, le Conseil d’Administration de Cohésion sociale et  Libertés Républicaines, a fait l’invitation aux principales têtes de listes des candidats aux prochaines élections régionales en Guadeloupe, de les recevoir.

 

Madame la Député Maire de Deshaies, Jeanny MARC, qui conduit une liste dénommée « Pour une Guadeloupe Nouvelle », a été la première à répondre à cette invitation et le jeudi 18 février , dans la fraîcheur du cadre du Domaine de Valombreuse, une heure et demie durant, nous avons pu dialoguer.

 

Assistée de son deuxième colistier Jean-Yves BELAYE, de sa colistière Josette MORVAN et de son « supporter » Albert DORVILLE, Jeanny MARC en candidate avertie, a fait une présentation développée de ce qu’elle qualifie de son ambition pour mener une politique au service des Guadeloupéens.

 

Si toutes les missions dévolues aux Régions françaises, dont fait partie la Guadeloupe comme ses 3 autres  consœurs de l’outre-mer, sont rappelées comme une priorité, c’est le style et la méthode que la Liste conduite par Jeanny MARC veut différencier de ceux d’aujourd’hui qu’elle considère comme ne rejoignant pas ses préférences pour une gestion efficace  au service de l’Homme Guadeloupéen.

 

Formation, Education, Aménagement du Territoire, Grands Travaux structurants, sont des thèmes connus sur lesquels ce souci de travailler dans un cadre de démarches collectives, devraient selon la Député Candidate, favoriser une meilleure prise en considération des volontés des administrés et donc engager pleinement les Elus de demain à mieux travailler au service de leurs compatriotes.

 

Ayant eu soin de rappeler en accueillant la Député Maire que les membres de C.S.L.R. avaient une ambition et un crédo, le Président Amédée ADELAIDE avait ainsi donné aux responsables de la liste «  Pour une Nouvelle Guadeloupe », l’occasion de donner leur point de vue sur le besoin de cohésion sociale et de respect des libertés républicaines en Guadeloupe, et aussi de faire part de leur sentiment sur ces incessantes questions statutaires et/ou institutionnelles.

 

Respect des libertés collectives et individuelles et nécessité de voir l’Etat assumer par ses représentants son rôle et tout son rôle de gardien de ces principes fondamentaux de la République, une ambition de CSLR que rejoignent sans réserve la tête de liste Madame Jeanny MARC et ses co-listiers, qui ajoutent, ce qui n’est pas pour déplaire, qu’il faut donner aux jeunes, moins jeunes et à tous les concitoyens de Guadeloupe l’occasion de découvrir un autre modèle que celui que nous réserve l’actualité au quotidien en Guadeloupe.

 

Assurer sans réserve une stabilité dans les institutions et cesser de faire peser des incertitudes quant au désir de la plus grande majorité des guadeloupéens d’être dans l’ensemble français, sans chercher à leur enlever cette assimilation législative et ce désir d’être dans le droit commun français parfaitement confirmé déjà, n’ont pas non plus été un point de vue contraire des invités « Pour Une Guadeloupe Nouvelle ».

 Mais il est cependant apparu que des appréciations très controversées sur ces notions si différentes de « collectivité unique » et « assemblée unique » mériteraient d’être plus davantage discutées, cela pour éviter d’entrainer vers des options mal définies une population qui veut que le calme revienne et pour longtemps en Guadeloupe, aussi bien sur le plan social que sur le plan politique.

 

C’est sur cette volonté de bien comprendre la démarche de CSLR qui n’est ni l’immobilisme, ni l’ancrage dans une routine sclérosée ne captant pas toutes les possibilités offertes par nos institutions actuelles aux élus , mais au contraire la recherche d’une exploitation dynamique et enrichissante à plus d’un titre pour la population guadeloupéenne des moyens déjà disponibles, que le choix de se revoir a été pris.

 

Propos sans emphases, présentation normale d’un candidat en campagne, souci d’écouter sans chercher à dominer, mais seulement à convaincre, ce sont ces conclusions objectives que les participants à cette réunion ont pu retirer des échanges de vues avec des candidats convaincus de leur capacité d’offrir un autre modèle aux guadeloupéens.

 

Remerciements et pot de l’amitié ont clôturés à 20 heures ce début de soirée.      

 

____________________________________


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article