Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Randévou entré on Brak (fou) et on kokofyolo ( un crétin, un idiot).


Au cours de la prise en otage de la Guadeloupe en janvier-février-mars dernier, le gouvernement qui portait une part non négligeable de responsabilité dans les évènements, n'a rien trouvé de mieux pour résoudre la crise (voir notre prochain article "M-Luce Penchard face à Domota : la fin d'une illusion ) que de nous dépécher un sous ministre particulièrement débile qui s'est livré aux ridicules fantaisies qu'il rapporte lui même  dans un "livre" dont France-Antilles (Guadeloupe ) cite quelques ridicules pages. Le Scrutateur. 


http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/politique/histoire-d-une-rencontre-secrete-13-11-2009-56304.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Antoine de Panou 16/11/2009 11:24


Tous les lecteurs de la Comtesse de Ségur savent qu'écrire ses mémoires est à la portée du premier zèbre venu. Dans la Comtesse de Ségur, cependant, lorsqu'il est question de "mémoires", l'auteur
reconnaît ses torts, voire ses turpitudes, ce qui — d'après ce qu'on peut lire dans France-Antilles — n'est pas le cas de Jégo, droit dans ses crottes, à la manière de Jean-Jacques Rousseau qui
jadis confondit "Confessions" et vantardises. Il est vrai que chez Rousseau, il s'agit de confessions, au pluriel, comme la gauche du même nom, c'est-à-dire n'importe quoi.