Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Ramadan.jpg

 

 

Cet article de France Catholique, est particulièrement informatif et peu polémique. On n'omettra pas de lire aussi les commentaires à l'article, qui complètent très utilement l'information du rédacteur. LS.

 

Ramadan en août, y a-t-il un « choc de civilisations » plus fort ?



Alors que la majorité de nos compatriotes vont se délasser et se prélasser, savourer l’absence d’horaires réguliers, notamment pour les repas, non plus commandés par le rythme de travail, mais simplement par le bon plaisir, s’attarder à table, faire des barbecues fumants et odorants, sur la plage ou dans les jardins, environ dix pour cent vont observer le jeûne prescrit par leur religion, du lever au coucher du soleil !

Le soir, tous pourront se retrouver pour la fête. L’une des grandes joies apportées par le Ramadan est la « rupture » du jeûne, le premier repas léger à une heure donnée, fixée par la Loi, à la minute près chaque jour. Les repas d’Iftar (mot qui veut dire rupture), auxquels j’ai été invité dans les pays musulmans, observaient un rituel méticuleux. D’abord la datte, le verre d’eau, les biscuits, avant une première brève prière, puis un repas consistant mais pris à la hâte avant la grande prière, après laquelle tout se passe en famille, entre amis, jusque tard dans la nuit, quelques brèves heures de sommeil encore avant un dernier repas qui s’intercale entre la prière de l’aube et le lever du soleil. Puis plus rien jusqu’au soir. Dans mes expériences, il n’y avait nulle contrainte, mais une réelle communion entre générations. Comme les vacances chez nous, en famille, entre amis, le temps des retrouvailles, un temps d’humanité..........



Lire la suite en cliquant :http://www.france-catholique.fr/Jeuner.html

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article