Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Racisme ordinaire anti Français? Mais encore?

 

 

Drapeau-francais-insulte-002.jpg

 

Lors d'un concours de photographie organisé par la FNAC, le prix fut accordé à la photographie ci-contre. Elle montre un garçon se torchant avec le drapeau français. Le drapeau est un symbole. Un symbole de la patrie, de la nation, de cette communauté humaine en laquelle se reconnaissent et communient des citoyens. Des hommes sont morts pour la nation, et pour ce symbole. L'acte évoqué ci-dessus est donc grave, d'autant plus qu'il n'est pas isolé, dans la période difficile que traverse notre pays. Le garde des sceaux, madame Alliot-Marie, ayant intenté une action en justice contre les auteurs se voit déboutée de sa plainte. Le Procureur de la République à Nice, M.Eric de Montgolfier, évoque la loi, et la protection dont bénéficient les "créations artistiques". M de Montgolfier, qui n'est pas un quelconque juge rouge, et qui n'en pense pas moins, est soumis à l'une de ces lois pondues depuis des décennies par des législateurs soumis au politiquement correct, à une philosophie nihiliste pour qui le fécal est un idéal.

Le peuple français dans sa majorité y compris les gens de gauche, dont le plus grand nombre est en décalage par rapport à ses "porte-parole" n'est pas d'accord avec la grande dérive, mais s'incline, de fait, comment pourrait-il en être autrement, devant l'intimidation, et la crainte de se retrouver, après toute réaction un peu forte, au tribunal, accusé de racisme, ou d'esprit réactionnaire.

Cela ne peut pas durer, il faut le clamer haut et fort, car il s'agit de la survie de notre nation, et de l'avenir de nos enfants. Tel semble être l'avis de madame Alliot-Marie, car quand la loi ne convient pas, quand elle est impuissante à maintenir l'ordre public, il faut la changer. Mais en aura-t-elle les moyens, le courage, le soutien du président de la République, et des autorités morales?

Le document que je publie ci-après, est lui aussi, très fort( voir le lien ). Autant qu'inquiétant. Nous savons que le politiquement correct ( ou si l'on préfère, le conformisme ambiant, et la pensée unique) ne permet pas que l'on émette la moindre critique à l'égard du comportement en France, des "Français" de fraiche date, et des immigrés. Traiter de voyous... des voyous, déclenchent aussitôt un tir de barrage qui n'épargne personne, même un président de la République. La France est en train de devenir un pays où l'on ne peut plus appeler un chat, un chat, et Rollet un fripon.

Pourtant il y a des voyous, nombreux, et pris en mains par des agents subversifs qui en font de véritables bombes. Leurs actions, presque toujours assurées de l'impunité, sont bien montrées dans ce document (Cf le Lien), qui montre ce qui pour des villes et villages de France, de plus en plus nombreux, est presque la vie quotidienne, même s'ils ne sont pas répercutés par les grands médias, "humanistes" et droit de l'hommistes".

Cette situation va t-elle durer sans que nos gouvernants réagissent? S'il devait en être ainsi je ne donne pas cher de l'avenir, et c'est la guerre civile qui s'installerait durablement dans ce qui fut le doux pays de France.

Nous aimons tous la liberté. Mais la vraie liberté ne consiste pas à tout faire, à tout permettre. Cela s'appelle la licence et l'anarchie.

Pour ne pas me rouiller intellectuellement, je viens de relire en son entier la République de Platon.

Au livre VIII de cet ouvrage qui en comporte X, le philosophe décrit avec une grande accuité ce que devient une Cité, quand ses dirigeants sont corrompus, et laissent, au nom de la liberté, s'installer la licence.

 

« Lorsqu'un Etat démocratique dévoré d'une soif ardente de liberté,est gouverné par de mauvais échansons qui la lui versent toute pure et la lui font boire jusqu'à l'ivresse,alors,si les gouvernants ne portent pas la complaisance jusqu'à lui donner de la liberté tant qu'il veut, il les accuse et les châtie sous prétexte que ce sont des traîtres qui aspirent à l'oligarchie. Il traite avec le dernier mépris ceux qui ont encore du respect et de la soumission pour les magistrats; il leur reproche qu'ils sont des gens de rien,des esclaves volontaires(.....). Se peut-il que dans un pareil Etat la liberté ne s'étende pas à tout? L'esprit de liberté pénètre dans l'intérieur des familles, les pères s'accoutumant à traiter leurs enfants comme leurs égaux,et même à les craindre,les enfants s'égalant à leurs pères et n'ayant pour eux ni crainte ni respect. Il pénètre dans l'éducation, les maîtres craignant et ménageant leurs disciples, et ceux-ci se moquant de leurs maîtres et de leurs gouverneurs. Il s'étend aux relations de mari à femme et de femme à époux. Il s'étend en vérité jusqu'aux animaux : les chevaux et les ânes accoutumés à marcher tête levée et sans se gêner heurtent tous ceux qu'ils rencontrent si on ne leur cède le passage ».

 

 

 

Je ne suis pas d'un tempérament pessimiste. Mais je crains que nous ne soyions pas loin de l'état de décomposition que décrit Platon.

Peut-on encore réagir, remettre la France sur le chemin d'une vraie citoyenneté, conforme à son histoire et à sa tradition?

Je le crois. Et je pense aussi que nous avons chacun à joindre notre effort, nous, chefs de famille, ou d'entreprise, enseignants, syndicalistes, prêtres, magistrats, jeunes qui ont gardé le sens de l'ideal, et le souci de résister aux forces de mort qui taraudent notre société.

Il faudra du courage, mais aussi de l'intelligence.

De l'intelligence pour analyser, et discerner clairement les racines du mal, intellectuel et spirituel qui nous détruit par tant de canaux, notamment dans le système de l'information, qui n'est si souvent qu'une machine prodigieusement apte à décerveler.

 

Edouard Boulogne.

 

 

http://www.news-de-stars.com/agression/il-faut-sauver-la-france-wmv_vid1158646.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

hello 23/04/2010 18:32


Voilà un évènement qui s'inscrit dans le mouvement général de ce qu'on constate en France , non seulement l'expression artistique en général est constamment médiocre ,( de même que la culture dite
populaire : il n'y a qu'à regarder les émissions télévisés ou des gens sans intérêt sont scrutés par des voyeurs aussi abêtis qu'eux ) Ou des institutions comme par exemple l'académie des beaux
arts sont mortes sans qu'on le remarque ; mais en plus , il est de bon ton de se réjouir de cela ,de dénigrer son pays , de le critiquer le salir le renier , comme si il nous avait maltraité . Il
fut un temps ou la culture de l'excellence existait , ou on essayait de se dépasser en écriture , en danse , ou dans toute autre discipline , mais il est fini ce temps là car il tendait à créer une
élite ce qui chez nous rends instantanément furieux ! Alors pourquoi s'étonner que l'on se torche le derrière avec le drapeau de ce qui fut autrefois une patrie qui inspirait à ses habitants de
l'amour ,du courage quand il fallait se battre, du respect ou de la fierté ,Non! il vaut mieux péter les uns à coté des autres et cracher sur notre pays que nourrir nos esprits de choses qui
élèvent et rassemblent Malheureusement c'est cela justement qui crèe une élite , mais de la mauvaise façon , car ceux qui peuvent échapper à la médiocrité le font par leur propres moyens alors que
les autres baignent dedans et perdent leur repères; des lors il y a fracture. La liberté d'expression est normale mais elle doit être accompagnée également de l'éducation qui permet à chacun de se
repérer et de choisir , ce n'est plus le cas chez nous . Ceux qui apprécient cette photo ne voient pas qu'ils s'insultent eux mêmes car la république française c'est eux ; alors lui donner le
premier prix ? ce n'est même pas original c'est du déjà vu! c'est presque du conformisme dans la décadence qu'on constate chaque jour Décidément Quel interminable ennui que le quotidien de notre
pauvre pays!


CH.FFRENCH 23/04/2010 16:45


Un hasard à donner l'intelligence à l'homme. Il en a fait usage. Il a inventé "la bêtise"! H.DE REGNIER Aujourd'hui elle est partout...


Chantal Etzol 23/04/2010 04:31



Désacralisation de tout: dans un lointain passé,une revue n'avait-elle pas,si je ne me trompe,trouver normal de publier un montage-photo avec la croix du Christ sur le sexe d'une femme? Sans
doute celui de Marie-madeleine... dont la descendance avec Jésus serait aussi nombreuse que les étoiles au ciel ? ... Da vinci quoi?



castetsjj 22/04/2010 15:33



Monsieur Boulogne, merci pour l'info que je viens de transcrire sur le blog de Mr Fillon.


Monsieur le Premier Ministre,


 


Sans vouloir ête alarmiste ni plus patriote que mes grands parents ayant défendu la Patrie en Champagne lors de la Grande Guerre, il est je le
pense légitime de s'interroger sur notre temps et surtout sur l'avenir du Pays que nous souhaitons léguer à notre descendance.


Entre :


Les menées du voile intégral , son symbole pour les acteurs et le message qu'ils souhaitent envoyer à la République Laïque et la mise à l'épreuve
du Pouvoir.


La levée de bouclier contre les institutions religieuses, les représentants fautifs et le grand responsable en la personne du Pape.


Les violences quotidiennes qui discréditent les autorités et font la part belle à la voyoucratie et l'absence de justice.


Ce que je découvre abasourdi sur le lien qui suit  et qui déshonore notre Drapeau, la France et ces Citoyens encore attachés à des valeurs
morales et aux sacrifices consentis par nos ainés pour notre liberté bafouée si gravement aujourd'hui.


Si je m'interroge, c'est que tous ces faits concourent à penser qu'ils ne sont pas issus de la loi du hasard, malgré toutes les bonnes âmes
qui pensent qu'il en est ainsi ! c'est de la subversion organisée ou je  n'y connais rien ...


Envisager de modifier  textes  et lois pour améliorer les retraites, parler de lutter contre le déficit abyssal pour assainir les
finances publiques et tant d'autres mesures envisagées pour notre bien être par votre gouvernement.


A quoi bon se cacher derrière son petit doigt et demander un effort à vos concitoyens si c'est pour laisser à nos descendants une Patrie
appelée France qui serait devenue une République anarchique arabisante où les chrétiens de souche seraient obligés de ramper devant l'envahisseur.


Je pense que la prochaine campagne électorale devrait être électrique, très orientée et verra sans nul doute la montée des extrêmes si rien
n'est entrepris... vaste chantier à venir !!!


Respectueuses salutations.


CASTETS j-j


http://www.lescrutateur.com/article-racisme-ordinaire-anti-francais-mais-encore-par-edouard-boulogne-49049576.html




BODY {
BACKGROUND-POSITION: left top; MARGIN-TOP: 15px; FONT-SIZE: 10pt; MARGIN-LEFT: 30px; COLOR: #008080; BACKGROUND-REPEAT: repeat; FONT-FAMILY: Tahoma
}


André Derviche 22/04/2010 14:06






Voici ce qu’on pouvait lire sur le site du Figaro, ce matin : « Le jeune auteur de la photo, gêné par l'ampleur de la polémique,
déplorait sur le site TF1 News, «une histoire de fou pour pas grand-chose». Pour Basile Ader, avocat
spécialiste des médias, il ne risquerait rien sur le plan juridique. Et le journal Metro non plus. La
loi sur l'outrage au drapeau de 2003 prévoit pourtant une peine de 7500 euros d'amende (ainsi que 6 mois d'emprisonnement si le délit est commis en réunion) lorsqu' «au
cours d'une manifestation organisée ou règlementée par les autorités publiques», l'hymne national ou le drapeau tricolore est publiquement outragé. D'après l'avocat, il faudra donc prouver que la
photo a été prise au cours d'une telle manifestation. “En outre, explique-t-il, compte tenu de la
décision du Conseil Constitutionnel (considérations 104, ndlr) qui a expressément exclu du champ d'application de l'article les œuvres de l'esprit, je ne vois pas très
bien comment il pourrait y avoir des sanctions pénales contre la personne qui a pris cette photo ou contre les journaux qui l'ont publiée.”


Le procureur de la République de Nice, Eric de Montgolfier, expliquait d'ailleurs avoir déjà été saisi par le préfet des Alpes Maritimes à ce sujet et avoir
classé le dossier le 30 mars pour la même raison. »


En l’état actuel des choses, l’outrage au drapeau ne serait que… “présumé”, et la présomption serait même un peu courte, puisque le Garde des sceaux se montre
– on se demande bien pourquoi – plein de bonne volonté mais fort dépourvu, tandis que le Procureur de Nice a bien montré que la Justice s’en foutait (les textes en tout cas s’en foutent, puisque
le magistrat de service n’est autre que le pointilleux Procureur de Montgolfier qui a déjà affirmé sa dévotion au droit à maintes reprises). Si ce qu’écrit le Figaro est exact, à tous eux qui
s’indignent de l’affaire, le Procureur de Montgolfier ne dit rien d’autre que : « Circulez, il n'y a rien à voir ».


Comme il n’existe pas de CRAP (Conseil Représentatif des Associations de Patriotes) en France, les choses évidemment en resteront là, car il
n'y a pas d'offense à la "diversité", exaction qui semble être le seul crime de lèse-quelque chose en France aujourd'hui.


La France (dont on se demande tous les jours s’il y existe encore un État) n’en demeure pas moins un État de droit. La preuve ?
L’effervescence des autorités lorsqu’il s’agit de châtier les automobilistes (du moins ceux qui ne grillent pas de feux rouges à bord de voitures officielles). Il reste donc aux trois pouvoirs
(législatif, exécutif et judiciaire) à accomplir un tout petit effort de compréhension pour que les choses rentrent dans l’ordre : il suffirait, en effet, que nos chers pouvoirs
s’aperçoivent un jour que tous les désordres en matière de civilité sont en réalité des écarts de… conduite. Restons optimistes. 


Cependant, à propos du bon sens, Descartes a plus ou moins dit (plutôt plus que moins, du reste), que chacun se croit si bien servi, surtout
ceux qui n’en ont pas, que le doute est rare. Et forcément, la réflexion aussi. Voilà, hélas ! une juste raison d’être pessimiste.



Raoul Tikitak 22/04/2010 13:28






Permettez-moi une peite remarque qui a son importance : ce n'est pas dans la catégorie "politiquement incorrect"
qu'aurait dû concourir “l’œuvre” primé, mais bien dans la catégorie POLITIQUEMENT CORRECT. Les choses eurent été beaucoup - beaucoup beaucoup - plus claires (pour tout le monde).



Alain Gaudart 22/04/2010 09:13



Je souhaiterais avoir les coordonnées de ce concours de photographies organisé par la FNAC de façon que je puisse réagir directement envers cet établissement, ne serait-ce que pour annoncer que
je ne fréquenterai plus les magasins FNAC.


Merci d'avance!



manoucha 22/04/2010 02:35



 Je suis choquée et scandalisée par cette photographie et je l'aurais été tout autant quelque fut le drapeau.Nul n'a le droit de mépriser un état!


J'imagine difficilement les USA ou tout autre nation l'autoriser. Essayons d'imaginer la même photographie avec le drapeau algérien, celui  d'un pays africain ou de l'état d' Israël, cela
aurait fait bondir toutes les ligues des droits de l'homme et toutes les associations anti-racistes. Le racisme n'existe -t-il donc que contre les noirs, les arabes ou les juifs ?


 Pauvre France! Tu  payes aujourd'hui ton laxisme, ta trop grande générosité et ton immense sens de l'accueil trop souvent mal récompensés.


Je n'ose croire qu'un jury français ait pu récompenser cette photographie qui loin d'être artistique est un véritable outrage à la grande nation qu'est la France.


Un retour à un peu de discipline s'impose dans cette douce France afin qu'elle retrouve ses valeurs et son identité.


 



l'archipélien 22/04/2010 02:28



L'individu est typé européen et il a les mollets  d'un magyar. toute ressemblance avec un provocateur connu serait purement fortuite



Edouard Boulogne 22/04/2010 04:28



D'un magyar? Ou d'un juif? Mais vous avez raison, il faut être prudent!


LS