Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La-jeunesse-du-monde.jpg

 

 

 

( Merci au lecteur qui nous envoie cette fiche sur Eva Joly. La gauche prétendait nous proposer DSK. On connait mieux le personnage depuis quelques mois. Il reste à savoir si François Hollande, et Ségolène Royal, au cas où l'un des deux serait présent au second tour de la présidentielle refuseraient les voix des verts qui présentent cette étonnante madame Joly. LS).

 

 

 

Mais qui est Eva joly ? 


Ainsi, une immigrée binationale franco-norvégienne voudrait nous faire renoncer à nos traditions les plus sacrées et consensuelles basées sur le prix du sang reçu et du sang versé. Alors qui est cette immigrée, française de papier, binationale ?

Diverses informations concordantes nous apprennent qu’elle est née en 1943 en Norvège dans une famille très modeste sous le nom de Gro Eva Farseth. Elle émigre en France en 1961 avec en poche pour tout bagage « professionnel » une place de 3ème au concours de Miss Norvège.( sic). Bagage suffisant pour un emploi de « secrétaire » dans le lupanar d’Eddie Barclay qui ne semble pas combler ses espérances, car elle change d’employeur pour se faire engager dans une famille de grand bourgeois comme bonne à tout faire, seul emploi auquel elle peut postuler compte tenu de ses qualifications professionnelles. Elle profite alors de cet emploi pour circonvenir le fils de famille, étudiant boutonneux en médecine (bonne affaire) et l’épouse en 1967 au grand dam de ses futurs beaux-parents qui rêvaient, pour leur fils, d’un parti plus reluisant. Ce mariage lui permet d’obtenir de facto la nationalité française, mais elle se garde bien de se défaire de sa nationalité norvégienne au cas ou…Ce fait appelle une première observation : Sa sincérité sur sa pseudo attirance et fascination pour la France était tempérée surtout par le besoin de se caser le plus confortablement possible. Ce qu’elle réussit parfaitement. S’ensuit une existence oisive de nantie avec quelques activités fumeuses pour enfin reprendre des études de droit et en obtenir une licence ( pas vraiment la voie royale). Elle intègre ensuite le Ministère de la Justice d’où elle prend sa retraite en 2006 comme Juge d’Instruction. C’est alors que n’écoutant que son « courage » elle s’enfuit en Norvège grâce à sa double nationalité afin, dit-elle, de se soustraire à la vengeance de ceux qu’ elle avait mis en examen durant sa carrière de Juge d’Instruction.
Ses collègues, Français de souche, ont dû apprécier, d’autant plus qu’en France il ne se pratique pas la vendetta contre les juges qui partent en retraite. Au passage il est possible de noter dans son livre « Eva Joly-La force qui nous manque », une diatribe acérée sur la justice française qui l’a nourrie sans qu’elle renâcle. Façon peu élégante de cracher dans la soupe après s’être gavée. C’est sans aucune pudeur, en conservant sa double nationalité, après avoir été investie par quelques baltringues écologistes qu’elle a l’outrecuidance de déclarer qu’il faudrait supprimer le défilé de l’Armée Française le jour de la Fête Nationale.
Madame Eva Joly n’a strictement rien compris de ce qui fait la Nation Française.Madame Eva Joly ne sait rien de ce qui signifie être Français par le sang reçu et par le
sang versé, elle qui n’est qu’a demie française… de papier. Même si une loi imbécile prétend le contraire, les citoyens de souche sauront toujours faire la différence entre les profiteurs et ceux qui depuis se nombreux siècles ont fait ce pays au prix de nombreux sacrifices avec courage et abnégation. Madame Eva Joly, prouvez- nous que vous voulez être française, abandonnez la nationalité norvégienne, sinon vous resterez pour toujours une demie française de papier.


Bernard Maurane. ~~~~

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal 13/08/2011 17:40



Cette charmante humanoïde est la personne la plus représentative de l'extrême moche, et la plus hypocrite de l'extrême gauche internationale. Elle a voulu faire l'intéressante en faisant un
commentaire (que tout le monde sait) sur le défilé du 14 juillet. Un message digne du front populaire. Quelques jours après cette déclaration populiste effrontée, son compatriote Anders Behring
Breivik (mêmes cheveux mêmes yeux) est devenu le plus célèbre serial killer de la Norvège. La police de ce pays a reconnu l'extrême mollesse de son intervention pour mettre fin au carnage. Il
n'est pas impossible que la Norvège change le contenu de son prochain défilé à l'occasion de sa fête nationale en y faisant parader son armée et sa police.


Cordialement.



Raymond Joyeux 09/08/2011 17:54



Fervent et régulier lecteur du Scrutateur, je suis étonné de trouver sur ce site généralement respectueux des personnes quelles qu'elles soient, un article d'une telle hargne, d'une telle
bassesse et d'un tel mépris. Où est l'esprit chrétien régulièrement proclamé ?


Qu'on ne soit pas d'accord avec telle ou telle proposition venant d'un homme ou d'une femme politique et la critiquer en argumentant, quoi de plus naturel ? Mais attaquer directement la personne
et la condamner lourdement, entre autres sur son physique, au seul prétexte qu'en l'occurrence elle n'est pas française "de souche" me paraît être le contraire de la philosophie dont notre ami le
blogueur est un adepte et un propagateur indiscutable, exigeant et écouté. Je suis d'ailleurs persuadé, qu'en dépit de la présentation qu'il en fait, il est loin de partager encore moins
d'approuver les termes et le ton de l'auteur de l'article.


Madame Joly ne sera certainement pas mon candidat favori aux prochaines élections présidentielles, mais j'estime qu'elle a le droit de s'exprimer sur tous les sujets et ce n'est pas en usant
d'une telle agressivité verbale à son égard qu'on sert la cause que l'on prétend défendre.


Dire que l'on rejette sa proposition de remplacer le défilé militaire du 14 juillet par je ne sais quelle autre manifestation "citoyenne" est le droit de tout un chacun et expliciter son propre
point de vue en usant d'arguments historiques, culturels ou autres, soit. Mais encore une fois, prendre prétexte de sa double nationalité et de ses origines norvégiennes pour la rejeter, elle, et
la mettre aussi haineusement sur le gril, est un procédé faussement argumentatif, un plaidoyer a persona, inefficace et sans valeur, qui va à l'encontre de l'esprit d'universalité proclamé par la
philosophie et l'Église elle-même qui se veut catholique, c'est-à-dire "universelle".


La Guadeloupe étant faite de personnes venant de divers et multiples horizons, nous sommes, pour le moins, mal placés pour parler de français "de souche" et exiger que ceux qui ne le seraient pas
ferment leur bouche. Dans ce cas, en ma qualité de Saintois, que serais-je venu faire sur ce blog ?


Sans vouloir donner de leçon à qui que ce soit, je propose simplement d'écouter ou de réécouter la chanson de Brassens :" Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part."


Mais j'oubliais, Brassens n'était ni philosophe ni guadeloupéen "de souche". Ah l'horrible expression ! 


 



CH.FFRENCH 06/08/2011 17:31



Non seulement elle n'est pas française (on ne comprend d'ailleurs pas pourquoi elle peut prétendre à la magistrature supprême ?), mais surtout ce nom de "JOLY" ne lui va absolument pas... Quand
on pense qu'elle fut une "miss Norvège" quelle tête avaient les autres concurentes???