Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Merci-parrain.jpg

 

 

Sur-prise? Surprise. Oui, bonne surprise.

Jean-Claude Halley sur son blog Guadeloupe-Attitude dit plus que du bien du.....Scrutateur ( le blog. Quand c'est l'individu on écrit « scrutateur » avec une minuscule! ).

Plus que du bien, de vraies louanges.

Evidemment, vieille habitude mondaine, je pense : « il exagère ». Mais aussitôt, vieille habitude chrétienne ( peut-être un petit peu janséniste ! ) je me corrige et me murmure à moi-même : «  manti a mantè », vieil hypocrite.

Car je suis depuis très très longtemps un admirateur et de Pascal ( Blaise, of course ) et du grand duc de La Rochefoucauld, vous savez l'auteur illustre des Maximes, celui pour qui l'amour propre régit toutes nos pensées, toutes nos actions, et le monde tout entier

Mes élèves m'ont-ils assez souvent entendu répéter, jusqu'au radotage, à propos des psychanalystes et de l'inconscient, qu'une seule lecture, mais méditée, des Maximes, valait tellement mieux que dix-mille lectures de S.Freüd et de ses commentateurs coprophages?

« L'amour propre ( c-à-d l'orgueil, et la vanité ) est le plus grand de tous les flatteurs », ou encore «  quelque bien que l'on nous dise de nous-même....on ne nous apprend rien de nouveau » ou encore «  le mal que nous faisons ne nous attire pas tant de persécution et de haine que...nos bonnes qualités ».

AAAhhhh! Mais déjà j'en aperçois, dans la classe, plusieurs qui se regardent de biais et rigolent sous cape. « Nous en avons croient-ils pour la matinée », et pensant à la deuxième heure qui doit être consacrée à la sévère épistémologie, tentent de se l'épargner, et qui, tout en lorgnant du côté des filles, tentent de me lancer sur leur sujet favori : « Monsieur, que dit La Rochefoucauld des filles? ». Pas tout à fait dupe, je décide de profiter de ce soudain appétit culturel, me souvenant de la maxime fameuse des pères jésuites ( « ad augusta, per angusta » : vers des fins augustes, par de voies détournées ).

«  Les femmes, dis-je sardoniquement, sous le contrôle vigilant ( mais amusé, et complice des Êves de la salle ) ne connaissent pas toute leur coquetterie », ou encore : «  Les femmes peuvent moins surmonter leur coquetterie que leurs passions ». Mais il nous faut quitter ce chapitre pour soulever maintenant les délicats et importants problèmes de...l'épistémologie.

Ce que nous faisions, malgré un murmure étouffé ( c'était, il est vrai, il y a maintenant plus de cinq ans ! ) de déception par tous partagée.

Merci, cher Jean-Claude, de tes éloges. Merci, tentateur! de m'avoir fait pécher contre la modestie.

Il est vrai que les attaques m'incitent au même péché, par les multiples détours de l'invincible «  amour propre ». Je dois dire encore avant de conclure, tout ce que Le Scrutateur doit à Guadeloupe-Attitude et à son rédacteur en chef.

Car je n'oublie pas que c'est toi, par un après- midi ensoleillé de janvier 2006, sur le parvis de l'église du Moule qui m'incita à lancer mon blog, alors que j'hésitais, passablement intimidé par l'instrument informatique qui me paraissait alors si mystérieux, et sur lequel j'ai tant encore à apprendre.

Tu es donc, Jean-Claude, le parrain du Scrutateur. Parrain, au sens franco-guadeloupéen, évidemment, et non sicilien, du terme. Mânes de Marlon Brando, reposez-vous en paix!

C'est pourquoi je te dis, sans forfanterie aucune : Merci parrain.

 

Le scrutateur.

 

Pour lire l'article de Jean-Claude Halley cliquez ici :

http://halleyjc.blog.lemonde.fr/2012/10/14/le-scrutateur-nous-a-tous-contamine/#comment-3141

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CH.FFRENCH 16/10/2012 17:48



A propos de l’Amour Propre !



 



Monsieur Robert :


-      

1) Attachement exclusif à sa personne, à sa conversation = égoïsme.



Ca c’est mal !


-      

2) Sentiment vif de la dignité et de la valeur personnel qui fait qu’un être souffre d’être mésestimé et désire s’imposer à l’estime d’autrui = Fierté



Ca c’est bien !



Je rejoins M. Proust : « dénué d’amour propre à un degré, qui ferait aisément manquer de dignité ».



La fierté peut empêcher un homme de tomber plus bas que terre, quand il a de la fierté, il se respecte !



Qu’en pense Monsieur le Professeur ?

Edouard Boulogne 16/10/2012 19:30



Je suis d'accord avec La Rochefoucauld et avec Proust, vers lequel semble pencher ton coeur. 


L'un des avantages de l'enseuignement en France,ujusqu'à une date récente ( les années 1990 ), c'était la pratrique en français ( littérature ) de l'exercice quotidien de l'explication de
texte. 


On y apprenait que, par exemple l'amour propre au XVIIème siècle était compris comme synonyme d'orgueil; de centration sur soi, jusqu'aux p^lus grave excès. Alors qu'au XXème siècle il
s'agit du minimum de respect de soi qui peut nous préserver des manquements les plus nécessaire au respect de soi, et de sa famille, nous préservant du deshonneur, si nous savons joindre la
résollution d'agir conformément au Bien, à l'effectivité de cette pensée. 


Donc, vive Proust! Vive La Rochefoucauld, et vivent ceux qui s'interessent à ces nuances. 


LS