Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Projet-guadelopeen.jpg

PROJET GUADELOUPEEN DE SOCIETE. Rapport du Groupe de Pilotage

 

Le rapport du groupe de pilotage sur le Projet guadeloupéen de société, est enfin mis à la disposition du public.

Il rend compte d'un travail assez long ( plusieurs mois, presqu'une année ) mené à travers la Guadeloupe, et qu'il décrit lui-même dans les pages qui suivent.

Comme le disent les auteurs de la synthèse des travaux : « L’objectif que s’était fixé le groupe de pilotage était clair. Il s’agissait d’aller à la rencontre de la population guadeloupéenne et de l’inviter à débattre autour du « vivre ensemble » dans la perspective de recueillir des éléments (constats, analyses et propositions) pour l’élaboration d’un projet de société ».

Certains contesteront le résultat des travaux en arguant de sa possible " non représentativité  des aspirations populaires", s'appuyant sur cet aveu dudit comité de pilotage : « Même si le nombre de participants n’a pas été à la hauteur de nos espérances, il est incontestable que le matériau qui a été récupéré, est quelque chose de très précieux. Sa valeur est inestimable pour des chercheurs et il devra faire l’objet d’analyses pour construire une image, la plus fidèle possible, des ressentis de la population, afin de permettre aux politiques de proposer un projet de société à la mesure des réalités constatées ».

Quoiqu'il en soit, une lecture attentive de ce texte me conduit à rendre hommage au travail accompli.

L'une de ces qualités est qu'il ne se veut pas impératif, ou normatif.

Les rapporteurs se veulent l'écho d'une parole qui a été dite, et qu'ils se sont efforcés de transmettre, en vrais « marqueurs de parole ».

Ici ou là, j'ai tiqué ou sursauté, devant telles positions ou propositions. Mais elles n'exprimaient pas le point de vue du groupe de pilotage. Il en a été de même quand je me suis pleinement retrouvé dans telle remarque, telles analyses, où il ne s'impliquait pas davantage en tant que tel.

Il ne s'agit pas d'un programme, les personnes impliquées n'étant pas les responsables politiques dont c'est la responsabilité d'établir et de proposer des mesures prescriptives.

Il faut, selon moi, noter la distorsion réelle entre le ton généralement posé et de bonne foi, des participants, et les criailleries politiciennes de certains groupes très bruyants, qui prétendent parler au nom de la Guadeloupe tout entière ( une Guadeloupe préalablement amputée de catégories entières de Guadeloupéens qui ne souscrivent pas à leurs ambitions ).

Il ne s'agit que d'un rapport, certes, sur l'état de l'opinion, et peut-être subira-t-il le sort de tant de rapports qui sont rangés dans des armoires, puis oubliés.

Ce serait dommage pour ces Guadeloupéens qui ont pris au sérieux la consultation qui leur était demandée, et pour les membres du comité de pilotage, en particulier ses deux porte-paroles les plus actifs, ( madame Diman et monsieur J. Dahomay ) dont la volonté de modération, et l'honnêteté, dans un domaine où les sensibilités sont vives, m'ont paru dignes d'être louées.

Je serais heureux d'avoir l'opinion des lecteurs du Scrutateur, sous la forme de commentaires à cet articles. Positifs, ou négatifs, portant sur l'ensemble du document, ou sur des points de détails.

 

E.Boulogne.

 

Rapport du Groupe de pilotage

 

 

Veuillez trouver ci-joint le rapport du Groupe de pilotage élaboré dans le cadre du projet guadeloupéen de société. Il comprend :

· le bilan du groupe de pilotage

· la synthèse des discussions que nous avons animées dans les communes durant près de six mois.

· le compte-rendu détaillé des débats avec les citoyens des différentes communes.

Même si la participation des citoyens a été limitée, ce rapport rend compte de l’état des préoccupations et des réflexions qui traversent notre société civile.

En ce sens, ce rapport ne définit pas à proprement parler un projet de société. Celui-ci ne peut résulter que du travail propre des politiques. Mais le rapport constitue une base de travail incontournable aussi bien pour les politiques que pour la société civile elle-même. En effet, nous souhaitons vivement que la synthèse de nos travaux pénètre tous les milieux, les associations comme les diverses catégories de citoyens et, comme un miroir qui réfléchit la réalité, qu’il serve d’approfondissement à des réflexions qui devraient traverser l’ensemble de notre société.

Nous remercions les élus qui nous ont fait confiance, en décembre 2011, en nous confiant une telle mission. Nous remercions aussi tous les membres du Groupe de pilotage qui nous ont aidés et sans lesquels une telle tâche eût été impossible.

Ce rapport, ainsi que les autres éléments constitutifs du débat autour du projet guadeloupéen de société, sera discuté lundi 10 décembre au Conseil Régional à Basse-Terre en présence de toutes les composantes du Comité Guadeloupéen du Projet.

Delile Diman et Jacky Dahomay

 

 

( I ) PROJET GUADELOUPEEN DE SOCIETE

Rapport du Groupe de Pilotage

 

http://webmail1f.orange.fr/webmail/fr_FR/download/DOWNLOAD_READ_PDF.html?IDMSG=40949&PJRANG=2&NAME=PGS_Bilan+du+Groupe+de+Pilotage.pdf&FOLDER=INBOX

 

( II ) Synthèse des débats communaux par thème (avril-août 2012)

 

http://webmail1f.orange.fr/webmail/fr_FR/download/DOWNLOAD_READ_PDF.html?IDMSG=40949&PJRANG=3&NAME=PGS_synth%C3%A8se+des+d%C3%A9bats+communaux.pdf&FOLDER=INBOX

 

( III ) Détail des débats communaux (avril-août 2012) par thème.

 

http://webmail1f.orange.fr/webmail/fr_FR/download/DOWNLOAD_READ_PDF.html?IDMSG=40949&PJRANG=4&NAME=PGS+_d%C3%A9tail+des+d%C3%A9bats+communaux.pdf&FOLDER=INBOX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Candide 17/12/2012 15:00


M. BOULOGNE


TOUS LES LIENS QUI COMMENCENT PAR http://webmail1f.orange.fr/webmail/fr_FR/download... NE SERONT JAMAIS ACCESSIBLES QUE PAR VOUS, ET
PERSONNE D'AUTRE. C'EST NORMAL PARCE QUE C'EST VOTRE BOITE MAIL, PRIVEE, ET DONC PROTEGEE !


Les documents sont lisibles uniquement par vous. Parce que çà se passe dans votre boite aux lettres mail orange. C'est une adresse privée à laquelle seul vous peut accèder, grace à vos
indentifiants. Pour les rendre lisibles à vos lecteurs vous devez copier les informations et les intégrer dans votre article. 

Edouard Boulogne 17/12/2012 17:02



Merci. Mais les trois parties du du document font plus de deux cents pages. Trop long )à publier sur le Scrutateur. 



Bug Jargal 14/12/2012 20:55


J'aurais tellement aimé faire la lecture de ces tois chapitres:Impossible!Comment se procurer ce texte?


Je vais donc donner un avis qui tient compte de ce que je viens de lire.Je considère que ce projet est beaucoup trop ambitieux;écrit par des intellectuels il n'est pas à la portée de la majorité
de ceux qui auraient pu s'y intérresser.


Deuxième réaction:si les politiques ne sont pas compétants pour être imprégnés de tout ce qui a pu se dire ,quel dommage!Ce sont pourtant des gens "intelligents",non?J'en déduis donc que ce n'est
que de la poudre aux yeux destinée à noyer le poisson.Si j'en juge par le maigre succés rencontré,ça ,en revanche ,tout le monde l'a compris.


Faut-il condamner une telle initiative,certes non,mais pas sous cette forme.Désolé d'échapper au politiquement correct,mais je m'explique.Pour une enquête de ce type,il faut faire simple:Par
exemple:Mieux vivre ensemble:faut-il restaurer et exiger à l'école l'autorité des enseignants avec le soutien du chef d'établissement?deux réponses possibles:Oui,Non.L'avantage,c'est un résultat
applicable dés la prochaine rentrée.


Le gros avantage:toutes les parties sont mises devant leur responsabilités.Pas d'amendements,pas de rajouts.Et surtout,tout le monde comprend!


Des commentaires?


Il y aurait du en avoir des dizaines!Pas concernés?


Le plus triste dans cette histoire,je parie ma chemise,la conclusion sera un enterrement de première classe:de la poudre aux yeux disais- je.


 


 

Edouard Boulogne 14/12/2012 21:32



Vous n'êtes pas le premier depuis hier à me signaler la non lisibilité de ces documents. Jusqu'à hier soir ils l'étaient chez moi, par mon ordinateur. Je viens de vérifier : écran blanc.
J'ai fait quelques manoeuvres pour rétablir les choses. Pas d'effets. Un problème technique, peut-être qui "cappe ) mes compétences d'individu né dans la 1ère moitié ...du siècle
dernier. 


Toutes mes excuses. 


Toutefois le texte rédigé était long, mais simple, et exprimant, pluyôt, le bon sens populaire, et ne consonnant pas avec les roucoulades habituelles de nos "intellectuels. 


C'est pourquoi j'ai voulu rendre hommage à mme Diman et à M. J.Dahomay, d'avoir eu l'intellignce de se donner beaucoup de mal pour la transcription en s'effaçant derrière le
"message". 


EB 



paola carollo 13/12/2012 22:05


Bonjour M. Boulogne, je n'arrive pas à ouvrir les pages, on tombe sur une page blanche, j'ai essayé aussi sur un autre ordinateur, il y a le même problème! Vous pouvez m'aider? merci! Meilleures
salutations Paola

Edouard Boulogne 13/12/2012 22:30



Chez moi cela marche bien. Peut-être faut-il recommencer plus tard.