Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Précisions sur une polémique. 




Monsieur Boulogne, utilisant le droit de réponse sur les accusations fallacieuses qui sont à mon encontre et que je n’accepte pas, d’après ce que j’ai pu lire sur différents commentaires j’aurai porté des accusations sur de soi-disant écarts de langages de Mr Nogard, ce qui est totalement faux, dans un mail normalement privé que je vous ai fais parvenir il faut distinguer deux parties, les écrits qui figurent dans le blog de Mr Halley et vous le savez très bien, ainsi que le commentaire de Zoé et le commentaire que j’ai déposé sur le blog en question, ce dont vous pouvez vérifier, je porte à votre connaissance que j’ai fais parvenir le même mail à Mr Nogard que celui que vous avez reçu

Je vous rappelle que ce qui est écrit par moi est précédé par mes initiales (CBV)

Le danger vient d’ailleurs ! la bataille est à venir !

 

Je lis régulièrement les textes de Monsieur Nogard et, fort souvent, évitant les petites incartades de vocabulaire, je dois dire que j’apprécie ses arguments pour ainsi dire logique et déterminant sur l’Article 72.

« C’est ce qui figure en tète de l’article de Mr Halley et dont je ne suis pas l’auteur mais Mr Halley »

 

Mr Boulogne je vous demande d’avoir l’obligeance de publier les écrits qui m’appartiennent et qui figure sur le blog de Mr Halley, a savoir :

  1. Recevant régulièrement des courriels de Mr Nogard que j’apprécie entre autre, et lui faisant l’honneur de publier certains de ses courriels, je me suis efforcé de lui expliquer les différences entre les articles 72, 73 et 74 de la constitution en vain ! Il semblerait qu’il soit bloqué sur le 72 alors que seul le 73 est viable et souhaitable, que ce soit aux Antilles ou dans l’Océan Indien. La situation étant toute autre pour le Pacifique et même pour la Guyane. Quand à l’article 74 c’est tout simplement un article Batard, qui donne un semblant d’autonomie et par là-même un semblant d’indépendance et qui en même temps est le pire des dangers qui appauvrira encore plus une population qui a les pires difficultés pour joindre les deux bouts, j’ai rendu une visite sur le Site du LKP, ce que j’ai pu y lire n’est pas bon du tout, contrairement à Sarkozy qui prône de travailler plus pour gagner plus ! Pour le LKP au contraire, travailler plus, ou produire plus en Guadeloupe et vivre mieux avec moins ! J’espère que les Antillais ne sont pas stupides au point de ne pas comprendre l’allusion. Sait-on jamais peut être que Domota et consorts sont disposés à abandonner les privilèges que la Métropole leur accorde depuis des lustres (époque de la SFIO) allez savoir.
    Pour en revenir à Mr Nogard j’ai cru percevoir que finalement il se rangera du coté du 73 plutôt que d’encourir le risque de voir le 74 l’emporter, cependant c’est son droit de défendre son point de vue, mais jusqu’à quel point ? J’espère très fortement qu’il se rangera finalement du coté de la raison.

Je regrette la confusion qui est faite sur le mail que vous avez publié, ou effectivement il peut y avoir confusion si on ne fait pas attention à la teneur exacte du texte originel tel que je vous l’ai envoyé

Quand à Mr Nogard je lui ai envoyé un second email ce soir en espérant qu’il ouvrira bien les yeux pour lire mes explications

Je confirme le refus des accusations fallacieuses dont je suis l’objet

Comme je l’ai écris à Mr Nogard, cela m’apprendra à vouloir me mêler d’affaires, qui dans le fond ne me concernent pas  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dissident 20/10/2009 00:43



José Marti a dit, citations non garanties exactement: « De pensamientos es la guerra que se los libra, ganemosla a fuerza de
pensamientos » et « Trincheras de ideas valen mas que trincheras de piedra »


Traduction approximative : « Nous leur livrons une guerre de la pensée, gagnons la à la force de la pensée » et « les
tranchées d’idées valent mieux que des tranchées de pierre »


Ceci étant dit pour que cessent ces disputes sans intérêts et pour que reprenne le combat d’idées dans lequel nous ne sommes pas encore
complètement, car, un beau jour, quand on aura détecté le Monstre qui se cache derrière ces grimaces 74zistes, nous aurons un sacré pain sur une sacrée planche.
Et
la France sera aussi atteinte et devra elle aussi combattre, et pas seulement nous dans les Antilles.