Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

francois-hollande-244841.jpg ( " On m'appelle SIMPLET ". Comme dit Claude Allègre: " même DSK eut été préférable" ). 

 

L'un des correspondants du Scrutateur en Martinique nous communique ce qui suit. A un ou deux petits détails près les Guadeloupéens conscients peuvent en dire autant. LS.

 

Alors que Nicolas Sarkozy a multiplié les courbettes devant Letchimy depuis 2007 - hein, Serge ? -, le PPM a mis toute sa logistique au service de Fromage I° de Hollande (qui n'a que faire des DOM, et qui n'a bien entendu aucun programme pour ceux-ci).

 

Qu'importe ! les DOM, pour les socialos, c'est une page blache que le PPM n'aura plus qu'à remplir.

 

Le PPM, c'est très bien, certes, et chacun le sait. Mais, pour ce qui est des socialistes, personne ne sait ce qu'ils veulent faire de nous, à commencer pas les socialos eux- mêmes.

 

Préoccupant, non ?

 

En tout cas, la visite "de la baie de Fort de France" de Fromage I° de Hollande a fait les beaux jours de YouTube, et pleurer de rire quelques internautes(qui n'en espéraient pas tant)

 

http://www.martinique.franceantilles.fr/opinions/tribune/monsieur-hollande-doit-s-expliquer-19-01-2012-141214.php



Monsieur Hollande doit s'expliquer!

Fred-Michel TIRAULT France-Antilles Martinique 19.01.2012

Que M. Hollande nous dise avec quoi il compte remplir la page blanche du projet socialiste sur l'Outre-mer.

Le débat des primaires socialistes aura au moins eu le mérite de mettre en évidence le vide inquiétant des socialistes sur l'Outremer : oui, les ultra-marins auront été les grands oubliés du débat de ces primaires : pas un mot, pas même une courte allusion, ni M. Hollande, ni la première secrétaire du Parti socialiste, n'a jugé utile d'envoyer alors le moindre signe d'intérêt pour les difficultés rencontrées par les 4 millions de Français d'Outre-mer!

Quant aux rares interviews dans la presse locale, ici, chez nous - une manière bien dérisoire de donner le change, ces déclarations auront eu le mérite de démontrer une chose : c'est que sur l'Outre-mer, les socialistes nous promettent tout, mais ne sont d'accord sur rien!

Comment concilier la détérioration permanente des relations avec l'Entreprise et l'Etat et le développement de nos îles ?

On n'a d'ailleurs pas très bien compris comment s'organisait la campagne du candidat socialiste sur l'Outre-mer : qui de M. Lurel et de Mme Taubira, qui n'ont pas toujours eu que des points d'accord, est à la manoeuvre sur les idées ?

Au plan national il est clair que la cohérence Sarkozy/Fillon/Juppé est préférable à l'incohérence Hollande/Aubry/Joly/Mél enchon ; au plan local les investisseurs ont besoin de clarté, de continuité, de cohérence.

Que M. Hollande s'explique!

Force est de constater que non seulement le PS n'a pas d'idée pour l'Outremer, mais que les idées du PS pour l'Hexagone, sont dangereuses pour l'Outremer!

Quelques exemples sur lesquels on attend au moins que M. Hollande sorte enfin du flou inquiétant qu'il entretient : les socialistes s'affichent comme les champions des prestations sociales, mais M. Hollande nous dit vouloir supprimer le Quotient familial : mesure-t-il les conséquences pour les familles nombreuses : un coup de bambou sur le pouvoir d'achat des familles!

C'EST BIEN PEU POUR QUE M. HOLLANDE « APPRENNE » L'OUTRE-MER!

Les socialistes, Martine Aubry en tête, nous promettent la légalisation du cannabis : mais quelle est la position de M. Hollande sur le sujet ?

Une priorité électoraliste justifie-t-elle de miner notre jeunesse et de plonger la Martinique dans la délinquance.

Les amis de M. Hollande nous expliquent que la défiscalisation et les niches fiscales, c'est pour les riches : mais a-t-il seulement conscience que la défiscalisation est pour nous un outil vital de développement économique mais aussi de financement du logement social ?

Est-ce à dire au fond que M. Hollande entend mettre un terme purement et simplement à la dynamique de construction de logements sociaux engagée depuis 2007 en Martinique. M. Hollande, émanation partisane, jamais Ministre, jamais aux responsabilités de l'Etat, que l'on n'a jamais vu auparavant, ou alors si peu, dans nos territoires, est un peu l'inconnu de ces présidentielles pour nous Martiniquais.

L'a-t-on entendu déjà prendre des positions sur l'avenir de nos territoires ? On dit qu'en cinq ans on ne l'a jamais vu occuper son siège de député lors des débats à l'Assemblée sur le budget Outre-mer!

N'avoir rien fait est un avantage dont il ne faut pas abuser.

Et le Martiniquais ne se laisse plus aussi facilement abuser.

Comment un candidat à la présidentielle, qui est aussi député, a-t-il pu s'exonérer d'être dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale au moment des débats sur les textes si cruciaux concernant nos territoires, comme l'évolution institutionnelle de la Martinique et de la Guyane ?

C'est un peu fort!

Malheureusement, il n'y a rien ici de très nouveau, souvenez-vous : déjà, durant les cinq longues années du gouvernement Jospin, et alors même que la « majorité plurielle » d'alors comptait plus d'une quinzaine de parlementaires sur les bancs de la gauche, le Parti socialiste dirigé par François Hollande n'avait pas jugé utile de permettre à un seul ultra-marin d'entrer au Gouvernement.

On ne peut pas reprocher au Parti socialiste son manque de cohérence : il y a quelques mois déjà, au moment où celui-ci présentait son « Projet pour la France » , pas une seule ligne, pas un seul mot sur l'Outre-mer!

Il est vrai que le programme commun, déjà, abordait la question de nos territoires d'Outre-mer... dans la partie consacrée à « la politique étrangère » !

Non, décidément, rien n'a changé au parti socialiste : les départements et territoires d'Outre-mer restent encore pour eux des terres étrangères.

Fred-Michel Tirault, Secrétaire départemental UMP

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CH.FFRENCH 20/01/2012 12:10


Il n'y a pas que pour l'Outre-Mer que "Mollande" est un mystère!


Croyez-vous qu'il ait un projet pour la France ?


Et bien non!


Il veut juste ses fesses à l'Elysée...


Et les autres ? Faire plein de trous dans les caisses vides de l'Etat!