Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

     Pour Sourire en l'an II de l'ère Hollande. 

chat-sourire.jpg  ( Catus scrutatorix minimus ). 

 

( I )  Un p'tit vieux s'en va au bordel pour s'offrir un p'tit plaisir.

 La patronne le conduit vers une jeune fille appétissante et prête à tout.
 Sûre d'elle, la fille lui dit :

- Mon vieux, déshabille-toi et passons aux choses sérieuses... Je vais te rappeler le bon temps...    
Le p'tit vieux se déshabille en vitesse, mais la fille lui prend toutes ses  fringues et les jette par la fenêtre.
 Qu'est-ce que tu fais là, espèce de folle !, dit le vieux monsieur fâché.
 - Ne t'en fais pas, pépé ... je vais te faire l'amour toute la nuit, et demain matin, tu auras tant perdu de kilos dans ces folles étreintes... que tes vêtements seront trop grands pour toi !


     
 La fille se déshabille à son tour...Alors le p'tit vieux prend les affaires de la dame et les jette par la fenêtre !     

- Hé ! Qu'est-ce que tu fais là, pépé ? 
 - T'en fais pas, le temps que je bande... la mode aura changé !

         

 

( II )  Un professeur à l'école de Médecine fait un cours aux élèves de 1ère année sur "Les contractions musculaires involontaires".

 
Réalisant que l'intérêt  suscité chez ses étudiants est très relatif, il décide de les réveiller un peu en posant la question suivante à une jeune femme assise au 1er rang :   

    "Est-ce que vous savez ce que fait votre trou du cul lorsque vous avez un orgasme ?"

 

Et elle de répondre :

 

    "Oui, il est au Parc des Princes avec ses copains pour encourager le PSG!"

 

Il a fallu plus d'une demi-heure pour rétablir l'ordre dans l'amphi...

 

 

( III ) Mme TAUBIRA visite une école primaire.

Elle demande à la classe un exemple de « tragédie ». 

Un petit garçon se lève et propose :

- Si mon meilleur ami, qui vit dans une ferme, était en train de jouer dans le champ et qu'un tracteur lui roule dessus et le tue, ce serait une tragédie. 

- Non, dit Mme Taubira, ce serait un accident. 

Une petite fille lève la main :

- Si un bus scolaire transportant 50 enfants tombait d'une falaise, et que tout le monde était tué à l'intérieur, ça serait une tragédie.

- Je crains que non, explique Mme Taubira, c'est ce qu'on appellerait une grande perte.

Le silence se fait dans la salle. Aucun autre enfant ne se porte volontaire.

Finalement, au fond de la salle, Toto lève la main. D'une voix calme il dit :  

- Si l'avion du gouvernement vous transportant était frappé par un tir de missile et était complètement désintégré, ça serait une tragédie.

- Formidable s'exclame Mme Taubira. C'est exact. Et peux-tu nous dire pourquoi ce serait une tragédie ?

- Eh bien, dit le garçon, il faut bien que ce soit une tragédie, car ce ne serait certainement pas une grande perte et probablement pas un accident non plus !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

C.E. 02/11/2013 13:28


Les plus désespérés sont les chants les plus beaux !