Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Éric E.G. NOGARD

Chemin Nogard, 24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France, MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102    Port. : 0696856708   E-mail : eric.nogard@orange.fr

1142564-423612-jpg 1015300 190x287-copie-1 

MARTINIQUE

PROVINCE

FRANÇAISE

                                                                                     Amie du Canada

 

Fort-de-France, le 10 Mars 2013

 

Pire que la Mort aux Rats.

====

 

 

Le rat est ce qu’on sait, on jurerait qu’il n’y a rien de pire. Pourtant il y a la mort aux rats, et cela on l’oublie.

 

La mort aux rats qui n’épargne ni lapins, ni mangoustes ni serpents, surtout pas les humains.

 

 

Et dire qu’il y a pire encore, et personne ne s’en doute.

 

Le bœuf au cheval pourrait-on croire.

 

Pas du tout, pas du tout, vu qu’à ce qu’il semble, il n’a pas encore tué.

 

 

Alors ce serait la tarte aux amendes au double K, qui fait aujourd’hui la une des médias.

 

Éh bien non ! Depuis le temps qu’elle se laisse bouffer.

 

 

Au chat soit donc jetée notre langue, il ne nous vient à l’esprit rien de pire que la mort aux rats, même s’il est une école qui veut que ce soit le chlordécone.

 

Tenez-donc, tenez-donc, tout le monde disant « je boude ».

 

Il y a l’idolâtrie assortie de la soif de nuire à tout prix, à moins que ce ne soit la soif de nuire sous son manteau d’innocente idolâtrie.

 

 

Qu’Hugo CHAVEZ nous le pardonne de choisir le Chavisme pour asseoir notre propos.

 

 

CHAVEZ tombe malade et s’en remet aux bons soins de Médecins de renommée qu’on veut mondiale, sous l’œil vigilant du Castrisme, en Pays frère du sien, l’un aimant l’autre comme des Jumeaux.

 

Et voilà que meurt CHAVEZ, emporté par son Cancer, pas de quoi nous faire rire et que Dieu ait son âme, que le Spectacle continue.

 

Que le Spectacle continue comme chez BARNUM, à la chute mortelle d’un trapéziste du temps de la voltige sans filet ?

 

 

Hélas non, car c’eût été trop beau.

 

-         L’Idole doit être Momifiée, pleurée plus de jours qu’il n’en fallut pour PATROCLE l’ami d’ACHILLE, pour HECTOR, fils de PRIAM, pour LÉNINE, le Père de Russie.

 

-         L’Idole sera pleurée toujours chez les Cubains, une Semaine en Terre de BOLIVARD… To the Eternity en Terre de Césairie.

 

-         L’Idole doit être vengée de l’empoisonneur OBAMAH et de son Foutu Pays les U.S.A.

 

 

Si nous devions polémiquer, juste pour montrer que nous pouvons le faire aussi, s’il faut qu’on voit de quel profit peut être pour tous cette maladie devenue endémique, alors polémiquons.

 

 

·        Pourquoi les États-Unis seraient-ils plus suspects que Cuba d’avoir « donné » le Cancer à CHAVEZ.

 

·        Pourquoi Barack serait-il plus suspect que Fidel, que Ràul, que Fidel y Ràul, d’avoir plongé dans las Lagrimas les yeux de l’Univers comme ceux du Venezuela et ceux de Césairie.

 

·        Pourquoi une telle idolâtrie pour un Potentat quand on foule au pied le Clocher auquel il a Foi, pour se prosterner devant des Grigris.  

 

 

Les fervents du grigri ne sont-ils pas pire que CHAVEZ qui, lui, eût Foi en son Clocher et Foi en son Seigneur.

 

Les idolâtres de CHAVEZ, ne font-ils pas offense à sa Mémoire, tout comme au Clocher du très Catholique Venezuela.

 

Éric E.G. NOGARD

 

Remarque : Nos chroniques expriment l’opinion de « Martinique Province Française », un Mouvement Français dont la consistance se confirme de jour en jour.

 

 

Éric E.G. NOGARD

Chemin Nogard, 24, rue Osman Nadeau, Voie 3 Ravine-Vilaine, 97200 Fort-de-France, MARTINIQUE

Tél./Fax./Rép. : 0596798102    Port. : 0696856708   E-mail : eric.nogard@orange.fr

 

MARTINIQUE

PROVINCE

FRANÇAISE

                                                                                     Amie du Canada

                                                                             

 

Une bouteille dans… le désert ?

 

Nos aimables Lecteurs le savent bien. Tout a un coût, même les communications. Quelles soient par fax, par courrier-postal ou par courrier électronique. Et nous le savons tout aussi bien, ils ne nous ont jamais rien demandé. Cependant, sauf refus de les recevoir, nos chroniques leur seront toujours adressées gratuitement au nom du besoin de débattre librement. De même, si du fond de leur tiroir il leur tombait sous les yeux un petit billet sans grand intérêt pour eux, il serait le bienvenu comme soutien à nos efforts et notre action.

 

Éric E.G. NOGARD

 

Pour « Martinique Province Française »,

La Chronique d’Éric E.G. NOGARD.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CH.FFRENCH 11/03/2013 12:53


Pourquoi devrons-nous pleurer ce monstre ?


Laissons les gauchos le faire, ils font cela très bien, surtout Normal, qui sait si bien prendre des airs inspirés et un ton d'outre-tombe en ces occasions-là!