Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

( Nos lecteurs continuent de répondre à notre appel à réagir. Voici quelques-unes des réponses. 

La Voix des lecteurs. jpg

 

( I ) De M. Alberto Temporamores :

 

un commentaire vient d'être posté par Alberto Temporamores sur l'article PGS : Nos lecteurs s'expriment ( I ). Claude Houël., sur votre blog Le Scrutateur.

Extrait du commentaire:




Si je puis me permettre une contribution à la nouvelle société Guadeloupéenne, celle-ci est assez simple et se résume en quelques points :


1. Le Guadeloupéen sera dans des dispositions de respect, de bienveillance, de justice et de charité envers les siens et envers les autres. 



2. Le Guadeloupéen ne commettra pas de meurtre, ne boira pas trop d’alcool et ne mettra en danger la vie d’autrui en aucune façon, y compris sur la route. 



3. Le Guadeloupéen ne commettra ni adultère, ni viol, ni abus sexuel d’aucune sorte sur un enfant ou une personne vulnérable.


4. Le Guadeloupéen ne commettra ni vol, ni escroquerie, ni soustraction d’aucune sorte du bien d’autrui, à plus forte raison en invoquant le droit pour parvenir à des fins malhonnêtes.


5. Le Guadeloupéen ne portera de faux témoignage contre quiconque, quels que fussent les griefs ou le ressentiment qu’il puisse nourrir envers quelqu’un.


6. Le Guadeloupéen ne convoitera ni la maison de quelqu’un d’autre ni ce qu’elle contient, et pas davantage ses animaux, valeurs, titres ou espèces, ni rien qui lui appartienne.


7. Enfin,le Guadeloupéen devra s’instruire de telle sorte que les mots qu’il emploie le soient à bon escient, et que sa conscience pleine et épanouie fasse obstacle à ce qu’il se comporte comme
un mouton, un perroquet et encore moins comme un âne dans la vie de tous les jours et dans sa participation à la vie de la cité.


Ce plan social en sept points serait le début d’une ère de progrès et de grandes avancées sociales.

 

( II ) De M. Sully Tacite :

 

un commentaire vient d'être posté par TACITE Sully (Porte-parole du PCD) sur l'article PGS : Nos lecteurs s'expriment ( I ). Claude Houël., sur votre blog Le Scrutateur.

Extrait du commentaire:

Le témoingnage de M. Claude HOUËL sur le projet guadeloupéen m'amène à faires les ...observations suivantes :


   1°) Force nous est de constater ce semblant de démocratie a reçu de la populationguadeloupéenne  le pire des mépris : celui de l'indifférence ;


   2°) Il faut sans cesse rappeler cette phrase d'Aimer Césaire : "Noir est une couleur, Nègre est une culture". Autrement dit, même le chantre de la négritude condamnait sans appel
toute forme de négrisme. Négrisme dont on sait où il a conduit le ZIMBABWE (ancienne Rhodésie) sous la férule du tristement célèbre Robert MUGABE. Et est-on obligé de rappeler ici qu'en 2009,
nous prenions sous l'impulsion du maître "ka" les chemins chaotiques du négrisme ;


   3°) A-t-on jamais vu dans l'histoire une réforme institutionnelle changer le cours des choses ? Non. À chaque fois, cela se fit sous l'impulsion d'un caractère nourrit d'une vision
et qui, par son charisme, arrima le peuple au destin qu'il voulait pour son pays.


   Dès lors on se doit de se demander : sont-ce les institions actuelles qui expliquent l'échec de trente ans de politique locale en matière de déchets, transports en commun ou encore
de gestion dynamique des fonds structurels ? Mais poser la question c'est déjà y répondre.


    En réalité le projet guadeloupéen est une machine à laver plus blanc que blanc. Et à faire des faillis de la politique guadeloupéenne des adminitrateurs ad hoc de leur propre
banqueroute.


( III ) De M. Bug Jargal :



un commentaire vient d'être posté par Bug Jargal sur l'article Le « Projet guadeloupéen » en débat, demain, devant le « Congrès des élus »., sur votre blog Le Scrutateur.

Extrait du commentaire:

Cest avec le plus grand plaisir que j'ai pris connaissance des synthèses.


Comme j'en avais préjugé,la barre est placé trop haut,elle s'adresse aux "élites" qui devant la complexité du texte aurront d'autant plus de facilités pour tourner en rond,faire un brassage
d'idées dans la petite boîte et surtout ,ne rien en sortir.


Je n'ai lu que les faits de société récurrents accessibles dans les différents blogs locaux et connus de tous.En vérité,toutes ces têtes de chapitre apparraissent déja dans le programme de
V.Lurel lors des dernières Régionnales.Qu'en est-il sorti?Rien.Qu'en sortira-t-il cette fois? Rien:une nouvelle boîte de Pandorre.


Le jour où l'on voudra résoudre les problèmes,il faudra parler simple/Les problèmes sont connus!maintenant il faut donner les réponses.


Le pire,j'ai bien aimé le fond de réel constat émanant de ce texte.Tout y est.Il reste à traduire.


Respect des règles existantes à tous les niveaux


Formation à partir de la maternelle dans une magnifique symbiose école-famille:Morale,instruction civique,droits et devoirs,respect des parents et de l'environnement,pas d'assistance sans retour
exigé...


Impossible?Plus tard nous y viendrons,plus tard nous résoudrons.


Quant à l'esclavage,SVP,ça fait 150 ans!!!!arrrêtons de suivre les minorités bruyantes et puantes.


Pour les adultes,juste un premier point:faire preuve de civilité dans tous les domaines 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article