Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Edouard Boulogne

« Que la musique exprime la joie, la tristesse, la pitié, la sympathie, nous sommes à chaque instant ce qu'elle exprime. Non seulement nous, mais beaucoup d'autres, mais tous les autres aussi. Quand la musique pleure, c'est l'humanité, c'est la nature entière qui pleure avec elle ».

Henri Bergson.

 

barbara-hendricks.jpg( Barbara Hendricks ). 

Le dimanche devrait être un jour de méditation. Pour ce 10 février je vous propose un petit récital de quelques beaux chants, avec deux principaux invités Barbara Hendricks, et Philippe Jaroussky. Mais il en est d'autres et non des moindres.

Je ne décrirai pas, aujourd'hui les principaux types de voix. Ce pourrait être l'objet d'un futur ( proche? Cela dépendra de vous, si vous avez aimé ou non le programme de ce jour ).

Sachez seulement que madame Hendricks est une soprano colorature, c'est à dire une voix de femme parmi les hautes tonalités ( les aigus ) avec une prédilections pour les vocalises difficiles et la virtuosité.

 

( I ) Barbara Hendricks chante : Villa-Lobos: Bachianas Brasileiras No. 5, Aria (Cantilena)

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=_06B1SQjRRQ

 

Les Contre-ténors.

 

Le ténor est la voix d'homme la plus haute ( aigu ). Il en est aussi de diverses sortes. Un peu à part se trouve la tessiture des contre- ténors. Très haute, presque équivalente à celle des sopranos, ou celle, adis, des castrats. Je me souviens avoir été, il y a longtemps, avoir été invité chez un ami, qui avait organisé, chez lui une soirée musicale, où, au milieu d'un orchestre de chambre, se produisait un contre ténor. J'avais été surpris par le contraste entre sa voix virile normale, dans la conversation, et la même chantant dans le registre du contre-ténor. Il nous avait expliqué, que tout le monde pouvait chanter en contre-ténor, moyennent une certaine technique, mais que toute la technique du monde ne pouvait transformer une haridelle en pur sang fringant. Je vis en m'essayant à cet exercice qu'il n'avait pas menti. Je chantai en contre-ténor. Mais faute d'enregistrement je pourrai vous faire écouter le résultat. Et c'est ( peut-être mieux ainsi! ...Quoique....).

Voici don Philippe Jaroussky que je ne présenterai pas puisqu'il le fait lui-même, fort agréablement.

Philippe-Jaroussky.jpg( Philippe Jaroussky ). 

 

( 2 ) Philippe Jaroussky, portrait à haute voix (exclusive) :

 

http://www.youtube.com/watch?v=sQOvljXDXeY

 

( 3 ) Philippe Jaroussky - Live! Lascia chio pianga

 

http://www.youtube.com/watch?v=TpZ5MskYq7A

 

Un autre contre ténor que je ne connaissais pas jusqu'à hier, et que j'ai découvert grâce à l'obligence d'un ami, qui m'a transmis ce lien « GENIAL » :

 

( 4 ) André : http://www.youtube.com/embed/R1BEM238LTo?rel=0

 

Et pour conclure ce petit concert dominical deux interprétations du Kaddish de Maurice Ravel, par la grande Barbara H, et par le baryton José Van Dam.

Le KADDISH est une pièce centrale de la liturgie juive.

En voici les paroles de quelques-unes des variantes principales :

 

 

#

Traduction française

Transcription

Araméen / Hébreu

1

Magnifié et sanctifiéb soit le Grand Nom.a

Yitgaddal vèyitqaddash sh'meh rabba

יִתְגַדַל וְיִתְקַדַשׁ שְמֵהּ רַבָא.

2

dans le monde qu'il a créé selon sa volonté

Bè'alma di vèrah khir'outeh

בְעָלְמָא דִי בְרָא כִרְעוּתֵהּ

3

et puisse-t-il établir son royaume

vèyamlikh malkhouteh

וְיַמְלִיךְ מַלְכוּתֵהּ

4

puisse sa salvation fleurir et qu'il rapproche son oint.ad

veytzmakh pourqaneh viqarev meshi'heh

וְיַצְמַח פֻרְקָנֵהּ וִיקָרֵב מְשִיחֵהּ

5

de votre vivant et de vos jours

be'hayekhon ouv'yomekhon

בְחַיֵיכוֹן וּבְיוֹמֵיכוֹן

6

et [des jours] de toute la Maison d'Israël

ouv'hayei dekhol bet Israël

וּבְחַיֵי דְכָל בֵית יִשְרָאֵל

7

promptement et dans un temps proche ; et dites Amen.a

bè'agala ouvizman qariv ve'imrou amen

בַעֲגָלָא וּבִזְמַן קָרִיב. וְאִמְרוּ אָמֵן

Les deux lignes suivantes sont répondues par l'assemblée des fidèles, avant d'être reprises par l'officiant :

8

Puisse son grand nom être béni

yèhè sh'meh rabba mevarakh

יְהֵא שְמֵהּ רַבָא מְבָרַךְ

9

à jamais et dans tous les temps des mondes.

le'alam oulèal'mè 'almayya

לְעָלַם וּלְעָלְמֵי עָלְמַיָא

10

Béni et loué et glorifié et exalté,

Yitbarakh vèyishtabba'h vèyitpa'ar vèyitromam

יִתְבָרַךְ וְיִשְתַבַח וְיִתְפָאַר וְיִתְרוֹמַם

11

et élevé et vénéré et élevé et loué

vèyitnassè vèyithaddar vèyit'alè vèyit'hallal

וְיִתְנַשֵא וְיִתְהַדָר וְיִתְעַלֶה וְיִתְהַלָל

12

soit le nom du Saint (transcendant), béni soit-il.a

sh'meh dèQoudsha, berikh hou.

שְמֵהּ דְקֻדְשָא בְרִיךְ הוּא.

13

au-dessus (et au-dessusc) de toutes les bénédictions

l'eëlla (ouleëlla mikol) min kol birkhata

לְעֵלָא (וּלְעֵלָא מִכָל) מִן כָל בִרְכָתָא

14

et cantiques, et louanges et consolations

vèshirata tushbe'hata vènèkhèmata

וְשִירָתָא תֻשבְחָתָא וְנֶחֱמָתָא

15

qui sont dites dans le monde ; et dites Amen.a

da'amiran bèal'ma ve'imrou amen

דַאֲמִירָן בְעָלְמָא. וְאִמְרוּ אָמֵן

Le 'Hatzi Kaddish finit ici.

Le Kaddish complet (Titqabbal) continue par :

16

eQue soient reçues (acceptées) les prières et supplications

Titqabbal tz'lotèhone ouva'out'hone

תִתְקַבֵל צְלוֹתְהוֹן וּבָעוּתְהוֹן

17

de toute la Maison d'Israël

dekhol bet Israël

דְכָל בֵית יִשְרָאֵל

18

devant leur Père qui est au ciel, et dites Amen.a

qodam avouhon divishmayya, vè'imrou amen

קֳדָם אֲבוּהוֹן דִי בִשְמַיָא וְאִמְרוּ אָמֵן

Le Kaddish des Rabbanim inclut:

19

Pour Israël et ses rabbanim et leurs étudiants (disciples)

'al Israël vè'al rabbanane vè'al talmidehone

עַל יִשְרָאֵל וְעַל רַבָנָן וְעַל תַלְמִידֵיהוֹן

20

et tous les étudiants de leurs étudiants

vè'al kol talmideï talmidèhone

וְעַל כָל תַלְמִידֵי תַלְמִידֵיהוֹן.

21

et tous ceux qui s'affairent dans la Torah

vè'al kol maan di'os'kine bi'orayta

וְעַל כָל מָאן דְעָסְקִין בְאוֹרַיְתָא.

22

ici et en tout autre lieu

di bè'atra hadein vèdi bèkhol atar vè'atar

דִי בְאַתְרָא הָדֵין וְדִי בְכָל אֲתַר וַאֲתַר.

23

que soit [instaurée] sur eux et vous une paix abondante,

yèhè lèhone oul'khone sh'lama rabba

יְהֵא לְהוֹן וּלְכוֹן שְלָמָא רַבָא

24

la faveur et la grâce et la miséricorde et une vie longue

'hinna vè'hisda vè'ra'hameï vè'hayyeï arikheï

חִנָא וְחִסְדָא וְרַחֲמֵי וְחַיֵי אֲרִיכֵי

25

une large subsistance et le salut

um'zoneï rèvi'heï oufourqana

וּמְזוֹנֵי רְוִיחֵי וּפורְקָנָא

26

de la part de leur Père aux cieux [et sur terre];

min qodam avouhon di'vishmayya [vè'ar'a]

מִן קֳדָם אֲבוּהוּן דְבִשְמַיָא [וְאַרְעָא]

27

et dites Amen.a

vè'imrou amen

וְאִמְרוּ אָמֵן

Toutes les variantes, sauf le 'Hatzi Kaddish concluent par les lignes suivantes:

28

eQu'il y ait une grande paix venant du Ciel,

Yehe sh'lama rabba min shemayya

יְהֵא שְׁלָמָה רבָּא מִן שְׁמַיָּא,

29

[ainsi qu']une [bonne] vie

[vè]'hayyim [tovim]

[וְ]חַיִּים [טוֹבִים]

30

et la satiété, et la salvation, et le réconfort, et la sauvegarde

vèsava viyshou'a vènè'hama vèshèzava

וְשָבָע וִישׁוּעָה וְנֶחָמָה וְשֵׁיזָבָה

31

et la guérison, et la rédemption et le pardon et l'expiation

ourefou'a ougue'oulla ousli'ha vekhappara

וּרְפוּאָה וּגְאֻלָּה וּסְלִיחָה וְכַפָּרָה,

32

et le soulagement et la délivranced

vèrèva'h vèhatsala

וְרֵוַח וְהַצָּלָה

33

pour nous et pour tout son peuple f Israël, et dites Amen.a

lanou oulèkhol 'amo Israël vè'imrou amen

לָנוּ וּלְכָל עַמּוֹ יִשְרָאֵל וְאִמְרוּ אָמֵן.

34

eCelui qui établit la paix dans ses hauteurs,

'Osse shalom bimeromav

עוֹשֶה שָׁלוֹם בִּמְרוֹמָיו,

35

l'établisse [dans sa miséricorde] parmi nous

hou [bèra'hamav] ya'asse shalom 'alenou

הוּא [בְּרַחֲמָיו] יַעֲשֶֹה שָׁלוֹם עָלֵינוּ,

36

et sur tout [son peuple] Israël, et dites Amen.a

vè'al kol ['amo] Israël, vè'imrou amen

וְעַל כָּל [עַמּוֹ] יִשְרָאֵל וְאִמְרוּ אָמֵן.

 

( 5 ) Par Barbara Hendricks. La voix d'Hendricks donne à cette prière, une tonalité douce et recueillie.

 

Barbara Hendricks: "Kaddish & L'Enigme éternelle" par Maurice Ravel

 

http://www.youtube.com/watch?v=itV6G41BHQo

 

 

( 6 ) Par José Van Dam : José Van Dam chante le Kaddish de Ravel

Chanté par une voix d'homme, en tout cas par José Van Dam, le Kaddish prend une tournure grave et tragique. Ainsi a-t-il été chanté à Aushwitz, sur les lieux que l'on sait. 

http://www.youtube.com/watch?v=IAiWPrhxlpc

 

 

A bientôt, amis mélomanes, et bon dimanche ( plutôt que...week end! Isn't it? ).

 

Le Scrutateur.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article