Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

clash-trieweller-royal-guignols-info-2.jpg

 

Entre la dingue du Poitou et le plouc de l'Elysée, ça devient carrément la bagarre. Liz Taylor et Richard Burton dans leurs plus beaux jours. 

 

Imagine-t-on Danielle Mitterrand organiser une procession devant le quai Branly en exigeant le retour de son vieux François  rue de Bièvres ?

 

On dirait qu'avant de promouvoir le mariage gay, Groland a fait l'expérience d'un triste concubinage.

 

Quand il aura viré Vache-qui-rit ça va être encore pire car il devra batailler sur deux fronts à la fois - à moins qu'elles ne s'allient, ce qui, somme toute ne serait pas impossible..

 

Mais s'il rencontrait un homme qui lui plaisait, qui sait? Peut-être pourrait-il l'épouser et connaître enfin la paix des ménages...A moins que...ce ne soit pire!

Pourquoi ne pas essayer, dans ce monde fou fou fou des socialistes français, où l'improvisation caractérise l'action des apprentis sorciers sur le vieux corps de la nation?

 

 

http://www.voici.fr/news-people/actu-people/segolene-royal-furieuse-contre-francois-hollande-466846#xtor=EPR-205

Therapie-de-groupe-copie-1.jpg

Ségolène Royal furieuse contre François Hollande

« Ça suffit François ! »

Publié le Vendredi 28 Septembre 2012 à 09:59 par P.S.B

 

 

 

 


 



 

 

 

Ségolène Royal furieuse contre François Hollande

 

 

 

 

 

 

 

Elle en a jusque-là Ségolène. Snobée par François Hollande à New York, son ex-compagne exprime aujourd’hui son ras-le-bol.

Ségolène Royal a été fair-play tant qu’elle a pu, avalant les couleuvres les unes après les autressans se départir d’une certaine retenue. La dernière humiliation aura été celle de trop.

Alors qu’elle se trouvait hier à quelques mètres de François Hollande dans le hall d’un bâtiment de l’ONU, celui-ci a préféré tourner ostensiblement les talons pour éviter de la saluer devant la presse.

Un geste d’autant plus blessant que quelques minutes auparavant, Ségolène Royal confirmait à la presse qu’elle comptait pour sa part aller saluer le président de la République.

Face à la goujaterie du père de ses quatre enfants, Ségolène Royal a décidé de ne plus se taire. « Ça suffit ! explique-t-elle aujourd’hui excédée au FigaroSi cela avait été Martine Aubry ou Harlem Desir, il serait venu les saluer. »

Reprenant ironiquement à son compte une formule de François Hollande, elle conclut « À présidence normale, relations normales. » C’est mal parti…

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

CH.FFRENCH 01/10/2012 10:00


Il a peut-être viré sa cuti, et c'est pourquoi il veut "marier les homo"...