Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

« MORTENOL ETDOULDAT,

DEUX ILLUSTRES MARINS »

 

 

Indépendamment de tout rapport à la politique, et notamment aux prochaines élections municipales, j'informe les lecteurs du Scrutateur, de la conférence qui sera donnée, à l'initiative de la ville de Pointe-à-Pitre, le jeudi 28 novembre prochain, par mon ami, M. David Sambo,  sur le sujet : Mortenol et Douldat, deux illustres marins.

 

Edouard Boulogne.

 

David-Sambo.jpg  ( Le conférencier, M. David Sambo ). 

 

 

La Ville de Pointe-à-Pitre

 

vous invite à la conférence :

 

 

 

« MORTENOL ET DOULDAT,

DEUX ILLUSTRES MARINS »

 

 

JEUDI 28 NOVEMBRE 2013 à 18H30

 au

 Centre culturel Rémy Nainsouta

 

 

 

Le conférencier : David SAMBO, directeur honoraire du LEP de Blanchet, membre de l'association des amis de Mortenol.


 


 

 

Les marins :

 

 

 

Louis Douldat (1896-2003).

 

Médaillé des deux guerres mondiales, il a été un des premiers sous-mariniers de guerre. Après quelques années en métropole, il revient en Guadeloupe et ses compétences lui valent d'être nommé directeur des ateliers de construction et réparation des bouées de Fouillole. 

 

Source : maximini.com

 

 

 

 

 Camille Mortenol (1859-1930)

 

Le Commandant Mortenol a passé trente-trois ans de son existence dans la marine de guerre. Officier de vaisseau, en service actif d'octobre 1882 à juillet 1915, il a gravi progressivement les échelons de la hiérarchie militaire. Sa carrière de marin se révèle inextricablement liée au processus de conquêtes en Afrique et aux premières phases d'occupation coloniale en Indochine.

 

Extrait du livre : Capitaine de vaisseau Mortenol: croisières et campagnes de guerre, 1882-1915 Par Inez Fisher-Blanchet,Oruno Denis Lara.

 

 

 

 Service des affaires culturelles & du patrimoine

Tel : 05 90 21 68 90

 


Rejoignez-nous sur
Agenda-culturel-PointeàPitre

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article